Distanciation, port du masque, cantine… Quelles seront les nouvelles règles sanitaires dans les écoles et les collèges à partir de lundi ?

EDUCATION Le ministère de l’Education nationale a dévoilé ce mercredi soir le nouveau protocole sanitaire qui devra être respecté dans les établissements scolaires à partir de lundi

Delphine Bancaud

— 

Déconfinement: Reprise des cours dans les écoles et les collèges — 20 Minutes
  • Le nouveau protocole sanitaire a été publié ce mercredi soir.
  • En maternelle, il n’y aura plus de distance à faire respecter entre les élèves.
  • En élémentaire, un mètre de distanciation est recommandé entre élèves. Et au collège, un mètre de distanciation devra être respecté entre élèves, et si ce n’est pas possible, les collégiens devront porter un masque.

Le grand come-back en classe, c’est lundi ! Tous les élèves de maternelle, de primaire et de collège doivent faire leur retour en classe le 22 juin et ce, de manière obligatoire. Mais même si l’épidémie faiblit, ils ne reprendront pas le flambeau comme avant le confinement.

Le ministère de l’Education nationale a dévoilé ce mercredi soir le nouveau protocole sanitaire qui devra être respecté dans les établissements. Dès règles assoupies par rapport au précédent protocole publié début mai. 20 Minutes vous explique à quoi ressemblera le quotidien des élèves qui reprendront le chemin de l’école ce lundi.

Quelles seront les distances à respecter entre deux élèves ?

En raison de l’absence de rebond de l’épidémie depuis le déconfinement et de plusieurs études qui ont montré que les enfants étaient peu porteurs du virus, les règles de distanciation physique dans les écoles et les collèges sont assouplies. La règle des 4 m2 par élève ne tient plus. En maternelle, aucune règle de distanciation ne s’impose, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur, a annoncé mercredi après-midi Jean-Michel Blanquer sur Public Sénat. « C’est la même règle que pour les crèches par réalisme, car on sait que ce n’est pas facile de faire respecter cette distanciation physique », a-t-il indiqué. En revanche, la distanciation physique doit être maintenue « entre les élèves de groupes différents », ce qui signifie d’éviter le brassage de plusieurs classes notamment dans la cour, en organisant des récréations par classes ou groupes de classes si possible.

En primaire, la consigne est autre : un mètre de distanciation entre les élèves est recommandé. Le ministre a toutefois laissé entendre que des aménagements seraient possibles dans des classes. Car certaines sont trop petites : « On sera obligé d’avoir un peu moins d’un mètre », a-t-il ajouté.

Au collège, il faudra respecter une distance d’un mètre latéral entre chaque élève en classe, quand ils sont côte à côte ou face à face. Si la distance d’un mètre n’est pas possible, alors le port du masque sera « obligatoire pour les collégiens », a concédé le ministre. Mais dans la cour ou lors des séances de sport en plein air, pas besoin de respecter ce mètre. Le ministère explique que « l’organisation de la classe à l’air libre est donc encouragée ». En outre, « tous les espaces de l’établissement peuvent être mobilisés (CDI, salles informatiques…), y compris pour proposer d’autres activités (études, 2S2C) », indique le document. Les directeurs d’école et principaux devront donc faire du sur-mesure. Et là encore, la distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents.

Dans les lycées, une distance minimale d’un mètre est respectée entre chaque personne dans les espaces clos et dans les espaces extérieurs. Précision pour les élèves en internat, ils peuvent y mais « la distance entre les lits doit être d’au moins un mètre ».

Qui portera un masque ?

Nouveauté : il ne sera pas obligatoire pour les enseignants lorsqu’ils font cours et sont à une distance d’au moins un mètre des élèves, d’après le protocole. Deux masques seront fournis au personnel éducatif pour chaque jour de présence dans les établissements.

Concernant les élèves, rien ne change pour ceux de maternelle, pour lesquels « le port de masque est à proscrire ». Le port du masque n’est pas recommandé non plus pour ceux des écoles élémentaires, « mais des masques sont à disposition pour équiper les enfants présentant des symptômes dans l’attente de leur départ de l’école ». Et pour les élèves présentant des pathologies, ce sera au médecin référent de donner son avis. Concernant les collégiens, la consigne est assouplie, car le port du masque n’est désormais obligatoire que si la distance de 1 m ne peut être respectée et lors de leurs déplacements. Des masques seront mis à leur disposition si leur famille n’en a pas fourni.

Quelles seront les règles d’hygiène à respecter par les élèves ?

Les élèves devront se laver les mains à l’arrivée dans l’établissement, avant et après les récréations, avant et après chaque repas, après être allé aux toilettes, avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile. Un lavage à l’eau et au savon pendant trente secondes. « À défaut, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique peut être envisagée », précise le document.

Les parents pourront-ils rentrer dans les écoles ?

Théoriquement oui, car le texte précise que « les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent désormais entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage ou désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection ». Un plus pour les élèves de maternelle, qui sont sécurisés par la présence de leurs parents le matin quand ils arrivent à l’école.

Comment circuleront-ils dans les établissements ?

Afin d’éviter que les élèves ne se croisent trop souvent, les chefs d’établissement sont invités à étaler l’arrivée et le départ des élèves dans le temps « en fonction du nombre d’élèves accueillis par salle, des personnels présents et des possibilités d’adaptation du transport scolaire », précise le protocole. Au collège, les classes resteront si possible dans la même salle et ce sera aux enseignants de se déplacer. Pour éviter qu’il y ait trop de monde dans la cour, les récréations « sont organisées par classes ».

Quid de la cantine ?

Les arrivées des élèves seront échelonnées et les élèves d’une même classe doivent déjeuner ensemble. « Les flux et la densité des élèves sont organisés en respectant la distance d’au moins un mètre entre les groupes », précise le texte. Au collège et en primaire, les élèves doivent idéalement déjeuner à un mètre les uns des autres, et, si ce n’est pas possible, « il convient de faire déjeuner les élèves d’une même classe ensemble et de respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres groupes ». Au lycée, les règles sont plus strictes, car les grands adolescents potentiellement plus vecteurs du virus. Donc les élèves doivent respecter « la distance d’un mètre minimum dans les espaces de restauration ».

Davantage de jeux seront-ils autorisés à la récré ?

Finies les récréations statiques. « L’accès aux jeux extérieurs, aux bancs, aux espaces collectifs est désormais autorisé si un nettoyage quotidien est assuré (ou après une période sans utilisation d’environ douze heures). » « La mise à disposition d’objets partagés (ballons, jouets, livres, jeux, crayons…) est permise lorsqu’une désinfection au minimum quotidienne est assurée (ou que les objets sont isolés vingt-quatre heures avant réutilisation) », précise aussi le document.