Comment le site Météo Bretagne s’est imposé comme une référence des prévisions locales

PASSION METEO Des passionnés se basent sur les 70 stations installées dans la région pour être « au plus près » de la population

Camille Allain

— 

Un arc-en-ciel apparaît au dessus de la RN 12 en Bretagne. Illustration.
Un arc-en-ciel apparaît au dessus de la RN 12 en Bretagne. Illustration. — C. Allain / 20 Minutes
  • Le site Météo Bretagne est de plus en plus consulté par les habitants de la région.
  • Fondé par des passionnés, il s’appuie sur un réseau de 70 stations implantées dans les cinq départements.
  • Une nouvelle version vient d’être éditée pour être plus lisible sur mobile.

De la pluie, du soleil, puis de la pluie, puis du soleil. Et puis les deux en même temps. Depuis quelques jours, la météo bretonne est fidèle à sa réputation : instable, changeante et toujours sujette aux moqueries. C’est dans cette région célèbre pour ses précipitations qu’une poignée de passionnés a décidé d’ouvrir un site de météo locale, dont le succès est grandissant. S’appuyant sur un réseau de 70 stations déployées dans toute la région, Météo Bretagne est devenue l’une des références des prévisions météorologiques locales, titillant les mastodontes du secteur.

L’idée de ce site a germé dans l’esprit de Jérôme Dréano il y a une petite dizaine d’années. Spécialisés dans la vente de semences pour les agriculteurs, ses parents avaient déjà compris l’importance de la connaissance des éléments pour leurs clients, lui donnant le goût de la météorologie. Le jeune homme qu’il était avait alors créé une association avec quelques passionnés installés aux quatre coins de la région​. « J’ai toujours été fasciné par les phénomènes violents comme les orages, les tempêtes. Je me suis beaucoup renseigné pour comprendre ces phénomènes. Mais je ne suis pas le seul. Nous sommes une quarantaine dans la région », explique le Morbihannais.

Après quelques années à vivoter, le site Web a été rapatrié dans le giron de la société Météo Concept, que ses parents avaient fondée pour vendre des stations météo aux agriculteurs. Porté par ses deux prévisionnistes et sa forte présence sur les réseaux sociaux, le site a alors vu sa cote de sympathie grimper chez les Bretons. « Nous atteignons 100.000 visiteurs et 500.000 pages vues par mois. Cela progresse d’année en année », explique le fondateur.

Cinq fois plus de stations que Météo-France

Pour lui, le succès tient aussi à la grande fiabilité des prévisions. Pour éditer ses bulletins quotidiens, Météo Bretagne peut s’appuyer sur environ 70 stations sur les cinq départements de la région, là où Météo-France n’en possède qu’une quinzaine. « C’est une grosse plus-value, surtout dans notre région où l’on a de grandes différences. Entre le Léon, les Monts d’Arrée ou le Morbihan, ce n’est pas le même climat. On observe parfois de gros contrastes entre le littoral et l’intérieur des terres », poursuit Jérôme Dréano.

De plus en plus populaire chez les professionnels de l’agriculture, mais aussi auprès du grand public, le site vient de s’offrir une nouvelle version. Plus adaptée à la consultation sur mobile, la plateforme propose aussi une météo à 14 jours. Gratuite pour l’utilisateur, car financée par la publicité.