Coronavirus à Toulouse : Un nouveau cluster identifié après un repas de fête, au moins 16 cas positifs

SANTE Dans l’agglomération de Toulouse, 16 personnes ont été testées positives après un repas. D’autres résultats sont en attente pour ce nouveau foyer de Covid-19

H.M.

— 

Le drive-test du CHU de Toulouse. Illustration.
Le drive-test du CHU de Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

C’est le genre de nouvelle qui sonne comme un rappel à l’ordre alors que beaucoup abandonnent les gestes barrières dans une région relativement épargnée par l’épidémie de coronavirus. Un nouveau foyer de Covid-19 vient d’être identifié dans l’agglomération de Toulouse, ont annoncé samedi soir la préfecture de Haute-Garonne et l'agence régionale de santé (ARS).

Tout a commencé le 1er juin, au cours d’un repas rassemblant 52 personnes. « Cinq familles de l’agglomération ont été en contacts avec une personne infectée au Covid-19 de retour d’Allemagne », précisent les autorités sanitaires.

Seize cas positifs, onze négatifs pour l’instant

Les investigations de la cellule contact-tracing ont permis de retrouver et d’alerter les convives. « Toutes ces personnes sont actuellement à l’isolement pour une durée de 14 jours », indique l’ARS. Parmi elles, les résultats des tests qui sont déjà tombés ont identifié 16 cas positifs et 11 cas négatifs. Les autres participants sont en attente soit de dépistage, soit de résultats.

« Cette situation prouve que la circulation virale, bien que faible, nécessite de conserver un haut niveau de vigilance. Le respect des mesures d’hygiène, de protection et de distanciation sociale reste une priorité », insistent les autorités locales.

En Occitanie, où la pandémie a fait 506 morts, il restait 138 patients hospitalisés vendredi soir, dont 19 en réanimation.