Non, les images de BFMTV n’ont pas fait croire à une « manifestation massive des policiers » à Paris

FAKE OFF Sur Twitter, deux images différentes de la manifestation policière du 12 juin, à Paris, sont comparées pour dénoncer une prétendue manipulation de l'événement dans les médias

Alexis Orsini

— 

Le comparatif trompeur relayé sur Twitter.
Le comparatif trompeur relayé sur Twitter. — capture d'écran/Twitter
  • Vendredi 12 juin, plusieurs policiers ont manifesté à Paris en réaction aux annonces de Christophe Castaner sur les violences policières et la lutte contre le racisme au sein des forces de l’ordre.
  • Un tweet comparant un extrait de la couverture médiatique de la manifestation sur BFMTV et une photo aérienne prétendent prouver que la chaîne d’info en continu a grossi les rangs du cortège grâce à sa façon de le cadrer.
  • Mais les deux extraits ont été pris à un moment différent, les rangs du cortège étant plus ou moins remplis, et un revisionnage du direct de BFMTV permet de constater qu’on y voyait bien un nombre très réduit de policiers.

D’un côté, une foule compacte qui semble cacher, derrière ses banderoles, un nombre encore plus important de manifestants. De l’autre, une photo prise en hauteur montrant un groupe d’une dizaine de personnes aux rangs plus que clairsemés.

« "La manifestation massive des policiers" décrite dans les médias VS la réalité, #findelablague », affirme le tweet aux plus de 5.000 retweets et 8.000 « j’aime » comparant la première image, tirée d’un direct de BFMTV intitulé « Police : les syndicats devant le ministère » à la photo censée montrer les coulisses de cette scène, qui s’est déroulée vendredi 12 juin à Paris.

Or, si ce tweet montre bien le même événement, il compare deux moments différents de la manifestation – et laisse entendre, à tort, que sa couverture médiatique aurait fait croire à une grande affluence alors que peu de policiers étaient mobilisés.

FAKE OFF

Vendredi matin, plusieurs syndicats de police – Alliance, UNSA-Police, Synergie et le Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP) – s’étaient donné rendez-vous place de l’Etoile pour emprunter l’avenue des Champs-Elysées et achever leur parcours devant le ministère de l’Intérieur, place Beauvau. Un moyen de manifester directement à Christophe Castaner leur mécontentement dans la foulée de ses annonces sur la « tolérance zéro » contre le racisme au sein des forces de l’ordre.

La photo aérienne a été prise peu après que le cortège a commencé à descendre l’avenue des Champs-Elysées, plus précisément au numéro 114 de l’avenue, à deux pas du magasin Louis Vuitton, comme on peut le vérifier sur Google Street View. A ce moment-là, les équipes de BFMTV avaient déjà commencé leur couverture de la manifestation depuis plusieurs minutes. Et les images de la chaîne montraient bien le nombre très réduit de policiers présents, comme le prouve cette capture prise à 10 h 21.

Extrait de la couverture de la manifestation policière du 12 juin à Paris sur BFMTV.
Extrait de la couverture de la manifestation policière du 12 juin à Paris sur BFMTV. - capture d'écran/BFMTV

Un plan filmé dans le dos des manifestants lors de leur arrivée devant le magasin Louis Vuitton – et à proximité de la camionnette bleue et verte que l’on retrouve sur la photo aérienne devenue virale – permet en outre de constater, sous un autre angle, qu’ils sont seulement une dizaine. Il est alors 10 h 26.

Un autre extrait de la couverture de la manifestation policière du 12 juin à Paris sur BFMTV.
Un autre extrait de la couverture de la manifestation policière du 12 juin à Paris sur BFMTV. - capture d'écran/BFMTV

La capture d’écran prétendument « trompeuse » de BFMTV relayée dans le tweet, elle, a été prise à 10 h 58, devant le ministère de l’Intérieur, au moment où le cortège chantait la Marseillaise. Au cours de cette trentaine de minutes d’intervalle, les rangs des policiers ont légèrement grossi, comme on le voit à 10 h 59, lorsque le cortège, en cours de dispersion, est filmé sur toute sa largeur par BFMTV. Les manifestants y sont clairement plus nombreux que sur les Champs-Elysées, même si l’écart se compte en dizaines.

Troisième extrait de la couverture de la manifestation policière du 12 juin à Paris sur BFMTV.
Troisième extrait de la couverture de la manifestation policière du 12 juin à Paris sur BFMTV. - capture d'écran/BFMTV

Enfin, ni la chaîne d’info en continu ni les différents titres de presse ayant évoqué cette mobilisation n’ont évoqué une « manifestation massive ». La dépêche AFP reprise par Ouest-France parlait simplement de la mobilisation de « plusieurs syndicats » tandis que Le Parisien évoquait plus précisément une manifestation rassemblant « une dizaine de policiers ».