Donald Trump président, mort de Kobe… Le vrai du faux sur les « prédictions » attribuées aux « Simpson »

FAKE OFF « 20 Minutes » fait le point sur les « prédictions » attribuées plus ou moins justement à la célèbre série « Les Simpson » au cours des années

Alexis Orsini
— 
Lisa et Bart Simpson à Los Angeles en 2005. (illustration)
Lisa et Bart Simpson à Los Angeles en 2005. (illustration) — Stephen Shugerman / Getty Images North America / Getty Images via AFP
  • Election de Donald Trump, coronavirus, équipe championne de la Coupe du monde de foot 2014…
  • Depuis plusieurs années, des montages et des extraits des Simpson sont présentés sur les réseaux sociaux comme des « prédictions » faites dans la série bien avant que ces événements ne se produisent réellement.
  • Si plusieurs gags ou certaines intrigues ont bien précédé de futures actualités, la plupart de ces prédictions sont soit fausses, soit surinterprétées. 20 Minutes fait le point.

C’est devenu une idée communément admise, au gré des mèmes et autres tweets viraux sur le sujet : Les Simpson auraient prédit de nombreux événements au fil de leurs épisodes, bien avant qu’ils ne se produisent réellement.

Mais si la série diffusée depuis 1989 a bien imaginé certaines actualités avec quelques années d’avance – sa longévité jouant pour elle –, on lui prête aussi à tort de fausses anticipations, quand elles ne sont pas simplement surinterprétées.

On trie le vrai du faux parmi les cas de figure les plus souvent cités en exemple.

FAKE OFF

Ce qui est vrai

C’est la prédiction la plus célèbre des Simpson : l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, mise en scène dans un épisode diffusé en mars 2000, soit 16 ans avant qu’elle ne se produise réellement.

Dans cette histoire imaginant la vie de Bart une fois devenu adulte, sa sœur Lisa, devenue la première femme présidente des Etats-Unis, évoque brièvement son prédécesseur lorsqu’elle déplore les problèmes budgétaires laissés par « le président Trump ».

Interviewé à ce sujet en 2016, le scénariste Dan Greany confiait au Hollywood Reporter qu’il s’agissait d’un « avertissement » et que l’idée avait été retenue parce qu’elle « était cohérente avec une vision des Etats-Unis devenant cinglée. » Les ambitions présidentielles manifestées par Trump à l’époque ont en outre pu servir d’inspiration aux équipes de Matt Groening, le créateur des Simpson.

La blessure de Neymar et la victoire de l’Allemagne à la Coupe du monde de foot 2014

Fin mars 2014, à quelques mois de la Coupe du monde de football au Brésil, Homer se retrouve arbitre d’une finale fictive opposant le Brésil à l’Allemagne, au cours duquel le joueur star de la sélection brésilienne, « El Divo », se blesse sur une mauvaise chute… sans se faire siffler de penalty par Homer, alors que des mafieux comptaient sur lui pour faire gagner le Brésil.

L’épisode s’achève sur une victoire de l’Allemagne, préfigurant de la finale Allemagne-Argentine remportée 1-0 par la Mannschaft, qui avait déjà battu le Brésil en demi-finale 7-1, en l’absence de Neymar, blessé lors du quart de finale Brésil-Colombie.

Si Les Simpson ont vu plutôt juste avec quelques mois d’avance, les travers de Neymar (sa tendance à la simulation et sa santé fragile) ayant servi à concevoir le parodique « El Divo » rendaient cette possibilité d’autant plus plausible. Un an plus tard, le scandale de corruption au sein de la FIFA fera toutefois bien les gros titres dans le monde entier.

Le rachat de 20th Century Fox par Disney

Par un ironique coup du sort, les scénaristes des Simpson avaient prédit le rachat du studio 20th Century Fox par Disney avec 22 années d’avance.

L’épisode 5 de la saison 10, « Homer fait son cinéma », diffusé en novembre 1998 aux Etats-Unis, montrait, au détour d’un plan de quelques secondes, l’emblématique logo de la Fox – Les Simpson étant diffusés sur la branche télévisuelle de la Fox - affublé de la mention « Une division de la Walt Disney Company ».

En 2019, après de longs mois de négociation, le studio a bien rejoint l’empire Disney… qui a toutefois acté ce changement en supprimant la mention « Fox » du logo, désormais porteur uniquement du nom « 20th Century Studios ».

Les « prédictions » discutables

L’épidémie d’Ebola de 2014 avait-elle été prédite par Les Simpson dès un épisode diffusé en octobre 1997 ? C’est ce qu’affirment certains internautes en citant pour preuve un épisode dans lequel Marge conseille à Bart de lire un livre pour enfants intitulé « Curious George and the Ebola virus ».

Cette « prédiction » mérite toutefois d’être fortement nuancée puisque le virus Ebola, connu depuis la fin des années 1970, avait déjà donné lieu à des séries de cas dans plusieurs pays d’Afrique au cours des années 1990… ce qui a pu tout simplement servir d’inspiration aux scénaristes au moment de concevoir ce gag.

L’auto-correction sur les smartphones

Bien avant qu'elle ne fasse partie de notre quotidien, à l’usage d’un smartphone ou de n’importe quel outil de saisie numérique, la fonction d’auto-correction aurait d’abord vu le jour dans Les Simpson, à en croire cette autre « prophétie » très reprise.

En 1994, un gag de la sixième saison montrait en effet deux personnages se retrouver dans l’embarras lorsque le message qu’ils cherchaient à saisir sur un appareil électronique était remplacé par une phrase au sens bien différent. Mais Les Simpson parodiaient ainsi l’Apple Newton, un appareil de la marque à la pomme sorti un an plus tôt, moqué par le public pour ses capacités décevantes et ses défauts.

Ce gag a en revanche marqué les esprits chez Apple puisqu’il a notamment incité l’un des ingénieurs en charge du développement du clavier virtuel d’iOS à s’assurer de son bon fonctionnement pour s’épargner ce type de moquerie, comme il l’a récemment raconté au site Fast Company.

Les fausses prédictions : les morts de Kobe et de George Floyd, l’épidémie de Covid-19 et l’incendie du commissariat de Minneapolis

Ces derniers mois, plusieurs fausses prédictions ont été attribuées à la sitcom, sur des sujets d’actualité on ne peut plus variés.

Peu après la mort tragique de l’ancien basketteur Kobe Bryant dans un accident d’hélicoptère, certains internautes ont ainsi vu l’annonce de sa disparition dans un montage de la série montrant un hélicoptère s’écraser sur un building puis Kobe, dans une scène distincte, tomber au sol après avoir reçu un coup de poing. Or, ces deux extraits compilés de manière grossière sont tirés de deux épisodes distincts, comme le détaillaient  nos confrères d’AfricaCheck en janvier 2020.

Plus récemment, un autre montage d’extraits de la série laissait penser à tort que Les Simpson avaient prédit l’épidémie de coronavirus dès 1993 – alors qu’il n’en est rien, comme nous l’expliquions début mars.

Enfin, les images du poste de police de Springfield incendié ne préfiguraient pas de l’incendie d’un commissariat de Minneapolis prétendument immortalisé en photo – qui montrait en réalité un complexe de logements encore en cours de construction. Quant aux illustrations montrant George Floyd dessiné dans le style typique de la série et aux côtés de certains de ses personnages, elles sont tirées d’un hommage rendu par un artiste italien.