Pays-de-la-Loire : Dès vendredi, tous les sièges des TER et cars pourront être occupés

TRANSPORTS Le conseil régional a décidé, en accord avec le préfet, de lever les restrictions de capacité concernant les transports publics du réseau Aléop

Frédéric Brenon
— 
Une passagère d'un train assise à côté d'un siège neutralisé (illustration).
Une passagère d'un train assise à côté d'un siège neutralisé (illustration). — I.Harsin/Sipa

Depuis le début de la crise du coronavirus, les TER et cars des Pays-de-la-Loire​ (réseau Aléop) devaient composer avec des restrictions de capacité : un siège sur deux était neutralisé pour favoriser la distance sanitaire entre les voyageurs. Cette règle sera levée à partir de ce vendredi 12 juin, a décidé, en accord avec le préfet, la présidente du conseil régional des Pays-de-la-Loire, Christelle Morançais (LR). Le masque reste, lui, toujours obligatoire.

« Les autorités sanitaires l’affirment : l’épidémie est sous contrôle et ne devrait persister dans les semaines qui viennent qu’à l’état résiduel. Si la vigilance est toujours de mise, il est temps de lever les contraintes qui pèsent encore sur nos vies quotidiennes et qui pénalisent durement notre économie », justifie Christelle Morançais.

La règle d’un siège sur deux était déjà levée depuis le 2 juin sur le réseau national SNCF (TGV). Elle ne s’appliquait pas non plus dans les avions.