Notre-Dame de Paris : Voici à quoi ressemble le démontage de l’échafaudage

REPORTAGE Il avait résisté à l’effondrement de la flèche de la cathédrale, mais était déformé par la chaleur de l'incendie du 15 avril 2019

B.D. avec AFP
Notre-Dame de Paris: Voici à quoi ressemble le démontage de l'échafaudage — 20 Minutes

Il n’avait pas rompu, mais s’était déformé lors de l’incendie du 15 avril 2019. Le démontage de l’échafaudage installé pour la restauration de la flèche de Notre-Dame de Paris a commencé lundi.

Ce mardi, ce sont les cordistes qui sont entrés en scène. Ils ont commencé à découper les tubes métalliques fondus les uns sur les autres, qui ont été évacués grâce à une grue jaune haute de 80 mètres. La moitié des 40.000 pièces de cet échafaudage, pesant 200 tonnes, se trouve en effet à plus de 40 mètres de haut.

Le chantier, mis en sommeil pendant le confinement dû à la crise du coronavirus, a repris de façon progressive fin avril. L’échafaudage a dans un premier temps été « consolidé puis ceinturé de poutres métalliques sur trois niveaux afin de le stabiliser et d’empêcher tout risque d’écroulement », selon l’établissement public chargé de la restauration de la cathédrale. Puis, un second échafaudage a été mis en place. L’opération de démontage de l’échafaudage doit se dérouler tout au long de l’été.