Airbnb : L'entreprise voit un bond des réservations avec le déconfinement

VACANCES Les recherches de logements via le site sont en baisse de 10 % dans le monde, mais le nombre de locations enregistrées entre mi-mai et début juin dépasse celui de 2019 dans certains pays

20 Minutes avec agence

— 

Logo de Airbnb, plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements de particuliers. Illustration.
Logo de Airbnb, plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements de particuliers. Illustration. — Melanie Wenger/Isopix/SIPA

Les affaires reprennent pour Airbnb après une activité au point mort durant plusieurs mois à cause des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre le Covid-19 : les utilisateurs s’étaient désintéressés de la plateforme participative de location de logements. L’entreprise, comme les autres acteurs du secteur du tourisme ou des services, était à la peine. Depuis peu, les réservations sont à nouveau au rendez-vous, rapporte Bloomberg.

Rien qu’aux Etats-Unis, Airbnb a enregistré plus de locations entre le 17 mai et le 3 juin 2020 qu’à la même période de l’année précédente. Le même regain d’activité a été observé en Allemagne, au Portugal, en Corée du Sud ou encore en Nouvelle-Zélande. Cette tendance s’explique par un pic de demandes venues de clients recherchant un hébergement à l’intérieur de leurs frontières.

Des voyages plus longs, plus proches

« Après avoir été coincés chez eux pendant plusieurs mois, les gens veulent sortir de leur logement, c’est on en peut plus clair, analyse le PDG d’Airbnb Brian Chesky. Mais ils n’ont pas forcément envie de prendre l’avion et ne sont pas à l’aise à l’idée de quitter leur pays. » Ces réservations de logements plus proches sont davantage effectuées au dernier moment et les séjours sont plus longs que pour les voyages dans un pays lointain.

En moyenne, les recherches de locations via Airbnb dans tous les pays où la plateforme est disponible sont cependant en baisse de 10 % par rapport à l’an dernier. L’entreprise s’attend à un chiffre d’affaires annuel en baisse de 50 % et est en train de licencier un quart de ses employés dans le monde. Dans le même temps, de grandes chaînes d’hôtels déplorent une chute de 60 % de leur chiffre d’affaires.

BON PLAN : Voyagez moins cher avec les offres et codes promo Airbnb