Coronavirus en Suisse : Les députés votent en faveur d’une application de traçage

DONNÉES La Chambre basse du Parlement suisse a largement approuvé ce projet, à 156 voix contre 22

20 Minutes avec agences

— 

Application stopcovid (illustration)
Application stopcovid (illustration) — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Les députés suisses ont massivement accordé leur feu vert, ce lundi, au lancement d’une application destinée à tracer les personnes potentiellement contaminées par le nouveau coronavirus. Le but de ce programme est de tenter de prévenir une deuxième vague de pandémie de Covid-19.

L’application pour smartphone utilise la technologie Bluetooth, ce qui permet à deux appareils électroniques de communiquer à courte distance. Elle permet de retracer les contacts qu’aurait eus une personne testée positive au SARS-CoV-2. Le Conseil national (Chambre basse du Parlement suisse) a approuvé un tel projet par 156 voix pour et 22 contre.

1.600 personnes décédées du Covid-19

Son utilisation est basée sur le volontariat et les informations ne sont pas stockées. Sur près de 30.900 contaminations, quelque 1.600 personnes sont mortes du Covid-19 en Suisse, pays de 8,5 millions d’habitants.

Elle n’a pas imposé de confinement strict mais des restrictions, qui ont été progressivement levées depuis le 27 avril. Mais les gestes barrière sont toujours recommandés.