C'est l'heure du BIM : Philippe à la rencontre des policiers, les Etats-Unis en récession et des millions de masques invendus

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

M.C.

— 

Edouard Philippe à la caserne de police Bessières (Paris XVIIe), aux côtés de Christophe Castaner, le 1er décembre 2018.
Edouard Philippe à la caserne de police Bessières (Paris XVIIe), aux côtés de Christophe Castaner, le 1er décembre 2018. — Capture d'écran Twitter @EPhilippePM

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Edouard Philippe à la rencontre de policiers mardi dans l’Essonne

Edouard Philippe se rendra mardi matin à Evry pour rencontrer des policiers qui travaillent dans les quartiers difficiles, au lendemain d’annonces du gouvernement pour améliorer la déontologie des forces de l’ordre. Le Premier ministre ira à la rencontre de policiers « présents au quotidien dans les quartiers » et « fera le point sur les dispositifs de prévention et de renforcement du lien entre la police et la population mis en place par la direction départementale de la sécurité publique », a précisé Matignon dans un communiqué. Le chef du gouvernement se rendra ensuite dans les locaux de l’association Génération 2, pour un échange sur l’engagement citoyen et pour rappeler « la détermination du gouvernement à lutter contre toutes les formes de racisme ou de discrimination ».

Edouard Philippe à la caserne de police Bessières (Paris XVIIe), aux côtés de Christophe Castaner, le 1er décembre 2018.
Edouard Philippe à la caserne de police Bessières (Paris XVIIe), aux côtés de Christophe Castaner, le 1er décembre 2018. - Capture d'écran Twitter @EPhilippePM

Les Etats-Unis officiellement en récession, Wall Street plus optimiste que jamais

Deux salles, deux ambiances. Alors que les Etats-Unis sont officiellement rentrés en récession en février, selon l’annonce d’un comité faisant référence, lundi, Wall Street a continué son rallye, le Nasdaq retrouvant ses niveaux d’avant la crise du coronavirus, et les indices Dow Jones et S & P 500 n’en étant pas très loin. Reste à voir si l’espoir d’une reprise économique aussi rapide que la chute continuera une fois que la fin des aides publiques révélera le véritable impact du confinement sur les PME.

« On a produit des masques dont personne ne veut », l’industrie textile se sent flouée

Des masques, on veut des masques, où sont les masques ? Souvenez-vous, c’était il y a deux mois à peine. Les morts se comptaient par centaines tous les jours et l’Etat cachait tant bien que mal qu’il avait bazardé ses stocks de FFP2 et FFP3 depuis belle lurette, mobilisant toutes les forces disponibles pour « relocaliser une production made in France ». La filière textile tricolore n’a pas lésiné pour participer à l’effort de guerre, mais aujourd’hui 400 entreprises se retrouvent avec des millions de masques en tissu lavables sur les bras. Alors qu’une réunion se tenait ce lundi avec la secrétaire d’Etat à l’Economie, Agnès Pannier-Runacher, pour pérenniser la filière, 20 Minutes s’est entretenu avec Véronique Granata, directrice de l’Atelier d’Ariane, un fabricant de tissu dans la périphérie de Troyes (Grand Est), qui regrette de s’être lancée dans l’aventure.