Policier ou policière, comment vivez-vous les affaires de racisme et de violence qui secouent votre profession ?

VOUS TEMOIGNEZ Plusieurs enquêtes ont révélé des comportements racistes au sein de l’institution, dénoncées parfois par des policiers, eux-même victimes de discrimination

H.S. avec AFP

— 

2.000 à 3.000 personnes ont participé a un rassemblement en hommage à  George Floyd et contre toutes les violences policières devant le palais de justice de Rouen le 5 juin 2020.
2.000 à 3.000 personnes ont participé a un rassemblement en hommage à  George Floyd et contre toutes les violences policières devant le palais de justice de Rouen le 5 juin 2020. — Robin Letellier/SIPA

L’onde de choc provoquée par la mort de George Floyd aux Etats-Unis a continué de se propager tout au long du week-end dernier en France où plus de 23.000 manifestants, selon le ministère de l’Intérieur, ont dénoncé les violences policières et réclamé « justice pour tous ». Au-delà des manifestations mettant en cause la probité des policiers et policières, plusieurs affaires sont venues entacher la réputation de l’institution et de ses fonctionnaires.

Après des révélations du site indépendant Street Press pointant l’existence d’un groupe Facebook ouvertement raciste et misogyne regroupant 8.000 policiers et gendarmes, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a saisi la justice et le parquet de Paris a ouvert une enquête. Quelques jours plus tôt, le directeur général de la police nationale avait confirmé que des policiers de Rouen seraient renvoyés en conseil de discipline pour des propos racistes sur un groupe WhatsApp. De son côté, l’Elysée a annoncé ce lundi qu’ Emmanuel Macron a demandé au gouvernement « d’accélérer » ses propositions pour améliorer la déontologie des forces de l’ordre, face à la multiplication des manifestations contre le racisme et les violences policières.

Policier ou policière, comment vivez-vous les affaires de racisme et de violences qui secouent votre profession ? Pensez-vous que la lutte contre le racisme et les discriminations est suffisante au sein de l’institution ? La formation sur les questions déontologiques en école de police est-elle efficace, selon vous ? Racontez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous. Votre témoignage – qui pourra être anonymisé si vous le souhaitez – pourra servir à l’écriture d’un article.