Coronavirus dans le Gard : Au moins neuf travailleurs saisonniers dépistés positifs

CLUSTER Des centaines de tests ont été menées sur les saisonniers, pour la plupart des travailleurs détachés en transit par l’Espagne

Jérôme Diesnis

— 

Illustration de maraîchers.
Illustration de maraîchers. — GILE MICHEL/SIPA

Neuf travailleurs saisonniers ont été dépistés positifs au coronavirus dans le Gard. Des tests ont été menés sur 338 ouvriers agricoles répartis sur 11 exploitations dans les communes de Beauvoisin, Bellegarde, Saint-Gilles et Vauvert. Il s’agit pour la plupart de travailleurs détachés non originaires de l’Union européenne, embauchés par les exploitants agricoles de la région via des entreprises intérimaires espagnoles.

Confrontée depuis plus d’une semaine à la découverte d’un cluster autour d’Arles, dans les Bouches-du-Rhône, l’ARS de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a transmis le signalement à son homologue d’Occitanie.

Des centaines de tests dans les départements voisins de la région Paca

La campagne de dépistage a débuté jeudi, dans le Gard. Sur les 190 premiers tests, 9 se sont révélés positifs. La seconde vague de dépistage a débuté vendredi. Les résultats pour ces 148 autres prélèvements doivent être connus en début de semaine.

Dans les Bouches-du-Rhône et dans le Vaucluse, des centaines de tests ont été pratiqués depuis une semaine, dont plusieurs dizaines se sont révélés positifs. Selon La Provence, deux travailleurs saisonniers ont été hospitalisés à Arles, dont l’un en réanimation.