Bassin d’Arcachon : Deux pétitions réclament l’interdiction les jet-skis « bruyants et polluants »

NUISANCES Les signataires dénoncent le « non-respect des vitesses limites sur le Bassin » ou la « très forte nuisance sonore auprès des habitants et des touristes raisonnables »

M.P.

— 

Illustration jet-ski
Illustration jet-ski — M.Bosredon/20Minutes
  • Le nombre de jet-skis serait en augmentation sur le bassin d’Arcachon. Des résidents et les résidentes ont lancé une pétition pour demander l’interdiction de ces embarcations.
  • Ils dénoncent le « non-respect des vitesses limites sur le Bassin, la très forte nuisance sonore auprès des habitants et des touristes raisonnables » ou encore le « danger pour les baigneurs et la dégradation des côtes maritimes et des bancs de sable ».
  • Les pétionnaires interpellent le Préfet alors que leur texte lancé il y a cinq jours compte plus de 400 signatures.

« Non-respect des vitesses limites sur le Bassin », « très forte nuisance sonore auprès des habitants et des touristes raisonnables », etc. Une pétition a été postée sur le site Change.org pour interdire les scooters des mers sur le bassin d’Arcachon (Gironde). Lancée il y a cinq jours par des « résidents sur le Bassin depuis une vingtaine d’années », elle recueillait ce jeudi soir, plus de 480 signatures.

Déterminés, les résidents interpellent le préfet et dénoncent le « non-respect des vitesses limites sur le Bassin (20 nœuds), la très forte nuisance sonore auprès des habitants et des touristes raisonnables, le danger pour les baigneurs (non-respect des zones de baignades), la dégradation des côtes maritimes et des bancs de sable » ou encore le « non-respect des règles nautiques du Bassin », sachant que les jet-skis « ne respectent ni les priorités, ni leur sécurité, ni la vitesse autorisée dans les corps-morts ».

« Avoir le sentiment d’être aux 24 heures du Mans »

Selon ces habitants, le Bassin d’Arcachon serait devenu un « enfer » à cause de l’augmentation du nombre de scooters des mers. « Il est insupportable, à la plage, d’avoir le sentiment d’être sur le bord d’un circuit automobile ou aux 24 heures du Mans. Respectons les espaces de chacun », précise l’un des signataires, en commentaire de la pétition en ligne. Et ces résidents ne sont pas les seuls à se mobiliser puisqu’une autre pétition, lancée cette fois par il y a quatre jours, réclame également l’interdiction des jet-skis sur le Bassin.

Cette fois, le texte met l’accent sur « la pollution sonore et écologique ». « Par pitié, laissez la mer et les poissons tranquilles, arrêtez de polluer l’eau avec vos huiles et vos moteurs dégueulasses, arrêtez de faire du bruit même sur l’eau. Ras le bol », lâche Olivia, en commentaire. La pétition qui s’adresse aux maires du Bassin rassemble, elle, plus de 2.800 signatures ce mercredi soir.

La pratique des véhicules nautiques à moteur est réglementée par la préfecture maritime de l’Atlantique. Sur une bande littorale large de 300 mètres parcourant toute la façade atlantique, les scooters des mers sont autorisés à évoluer à une vitesse de cinq nœuds, précise la préfecture à 20 Minutes. Un arrêté datant de 2014 précise, lui, que la vitesse des jet-skis est limitée à 20 nœuds à l’intérieur du Bassin d’Arcachon.