Mort de George Floyd : Attention à cette infographie trompeuse sur les homicides aux Etats-Unis

FAKE OFF Relayée par Donald Trump en 2015, un schéma resurgit sur les réseaux sociaux. Il avance des chiffres erronés sur les homicides commis dans le pays

M.Co.

— 

Ces chiffres sont erronés.
Ces chiffres sont erronés. — Capture d'écran Facebook

Tweetée en 2015 par Donald Trump, alors candidat à la Maison-Blanche, qui avait indiqué la tenir de « sources qui sont très crédibles », une image trompeuse resurgit sur les réseaux sociaux alors que des manifestations secouent les Etats-Unis après la mort de George Floyd. Elle détaille de prétendues statistiques de 2015 sur le nombre de morts aux Etats-Unis.

Ces chiffres sont erronés.
Ces chiffres sont erronés. - Capture d'écran Facebook

Son contenu a été partiellement relayé par Eric Zemmour le 1er juin sur la chaîne d’information en continu CNews.

FAKE OFF

Le « Crime Statistics Bureau » à l’origine des prétendues données n’existe ni à San Francisco ni dans le reste des Etats-Unis. Les taux d’homicides de personnes noires selon leur auteur sont fantaisistes. Ainsi, selon les données du FBI relatives aux homicides, 16 % des meurtres de personnes blanches ont été commis par des « Noirs ou Afro-Américains » en 2015, et non 81 %. 8,6 % des meurtres de personnes noires ont été commis par des Blancs, et non 2 %.

Le reste de l’infographie est tout aussi trompeur : 81 % des meurtres de personnes blanches ont été commis par d’autres personnes blanches et non seulement 16 % comme le suggère le schéma. Enfin, 89 % des meurtres de « Noirs ou Afro-Américains » ont été commis par d’autres « Noirs ou Afro-Américains », et non pas 97 %.

Pour 2018, les données les plus récentes disponibles, les ordres de grandeur restent les mêmes.

Quant aux 1 % de « Noirs » et 3 % de « Blancs » tués par la police indiqués sur l’image partagée par Trump, ils ne correspondent pas aux analyses des profils des victimes de policiers américains. Le Washington Post notait en 2016, après avoir recensé les victimes, que les « Noirs américains » avaient 2.5 fois plus de chances que les « Blancs américains » d’être tués par la police. Une estimation à laquelle arrivaient également des chercheurs dans une étude publiée en 2019. Une seconde étude, publiée en 2018, souligne que les victimes noires sont « surreprésentées par rapport à la population américaine ».

Cette demande de vérification a été envoyée par des lecteurs. Vous aussi, vous voulez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.