Coronavirus : Les soldes d’été débuteront finalement le 15 juillet pour quatre semaines

DECONFINEMENT Ils devaient démarrer dans un premier temps le 24 juin

C.C. avec AFP

— 

Lancement des soldes d'été à Nantes en juin 2012.
Lancement des soldes d'été à Nantes en juin 2012. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé ce mardi que le début des soldes d’été était décalé du 24 juin au 15 juillet, afin de répondre à la demande de certains commerçants dont les points de vente sont restés longtemps fermés à cause du coronavirus. Ils dureront quatre semaines. Cette décision a été prise à la « demande des petits commerçants » qui ont besoin de « temps » pour « reconstituer » leur trésorerie, après plusieurs mois de fermeture en raison de l’épidémie de coronavirus, a expliqué le ministre sur RTL.

Selon les textes officiels, la période des soldes d’été dans la plupart des départements de France métropolitaine avait été initialement fixée du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020. Mais dès fin mars, en plein confinement, plusieurs fédérations de commerçants avaient entamé une réflexion sur le sujet face à une crise d’une ampleur inédite pour le secteur, et demandé que leur date et leur durée soient modifiées.

Avec trois problématiques à considérer : des stocks très importants qui se sont accumulés durant les deux mois de fermeture des magasins, une trésorerie au plus bas à renflouer urgemment et une consommation qui ne reprendra pas comme avant.