Déconfinement en Pays-de-la-Loire : Les trains et les cars vers les plages circulent de nouveau le week-end

TRANSPORTS Depuis le 11 mai, environ 60 % des circulations du réseau TER sont assurées dans la région des Pays-de-la-Loire

Julie Urbach

— 

La plage de Saint-Brévin, en Loire-Atlantique (illustration)
La plage de Saint-Brévin, en Loire-Atlantique (illustration) — S. Salom Gomis/ SIPA

Pour profiter de la plage le week-end dernier, en Loire-Atlantique ou en Vendée, il fallait prendre sa voiture. A partir de samedi, les liaisons TER et autocar (réseau Aléop) vers le littoral vont reprendre sept jours sur sept. « C’est une étape importante pour accompagner la nouvelle phase de déconfinement qui se met en place, indique Christelle Morançais, présidente de la région des Pays-de-la-Loire. Notamment en direction du secteur touristique fortement en tension depuis le début de cette crise sanitaire qui nous touche. » Il s’agit par exemple des lignes TER vers Pornic ou Saint-Gilles, ou encore des autocars vers Saint-Jean-de-Monts ou Noirmoutier.

Pendant le confinement, ces destinations n’étaient plus du tout desservies au départ de Nantes, notamment pour éviter de donner à certains des envies de promenades. Depuis le 11 mai, environ 60 % des circulations du réseau TER Aleop sont assurées en heure de pointe, et 50 % sur le reste de la journée, mais les gares du littoral n’étaient pas desservies le week-end. A partir de lundi, ces chiffres passeront à 84 et 80 % jusqu’à une reprise normale du trafic à partir du 5 juillet au plus tard.

Le port du masque est obligatoire pour tous les passagers, rappelle la région. Pour permettre la distanciation sociale entre les voyageurs, une augmentation des places a été rendue possible grâce à la mise en service de trains à deux niveaux.