Coronavirus : Des piscines pourraient rouvrir le 2 juin mais les conditions d’accès resteront strictes

OUVERTURE ANTICIPÉE Une vingtaine d’établissements vont être sélectionnés pour servir de « laboratoires »

20 Minutes avec agence

— 

Une piscine, à Nantes
Une piscine, à Nantes — D.P. / 20 minutes

Les piscines vont peut-être pouvoir rouvrir à partir du 2 juin, à condition qu’elles observent certaines règles. Le ministère des Sports a décidé de sélectionner une vingtaine d’entre elles en métropole et dans les outremers afin d’entamer la deuxième phase du déconfinement, rapporte France Info.

Ces complexes aquatiques feront ainsi office de « laboratoires » : les consignes de sécurité à adopter y seront très strictes. Pour y nager, il sera nécessaire de réserver son créneau (d’une heure et trente minutes au maximum) et de respecter le sens de circulation mis en place dans les couloirs. Un casier sur deux sera également condamné, les sèche-cheveux vont être enlevés et se laver les mains deviendra obligatoire avant d’accéder aux bassins, détaille la chaîne d’informations.

Jacuzzis et pataugeoires encore interdits

Ce dispositif vise à ce que les piscines soient quatre fois moins fréquentées que d’habitude. Chaque session d’1 h 30 devrait autoriser une douzaine de personnes à nager en même temps. Les sportifs devront posséder un espace d’au moins deux mètres carrés pour que les règles de sécurité soient optimales.

Enfin, l’accès aux jacuzzis et aux pataugeoires restera interdit, relate France Info. Pour le moment, les établissements sélectionnés n’ont pas encore été communiqués, bien que 35 aient candidaté pour leur réouverture.