Marseille : La justice ordonne (de nouveau) la mise à l'abri de mineurs isolés

IMMIGRATION La justice a donné raison à Médecins du monde et Médecins sans frontière et condamné le département des Bouches-du-Rhône à prendre en charge des migrants

Mathilde Ceilles

— 

Une statue représentant la justice (image d'illustration).
Une statue représentant la justice (image d'illustration). — Pixabay

Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône a été condamné par le tribunal administratif de Marseille, qui l’ordonne de mettre à l’abri plusieurs mineurs isolés étrangers, selon une information de Marsactu.

Ces migrants sont pour l’heure hébergés par Médecins du monde et Médecins sans frontière dans des dortoirs et logements collectifs, et ce jusqu’à la fin de la semaine. Les deux ONG ont saisi la justice, puisque la loi prévoit la prise en charge des mineurs isolés étrangers par les conseils départementaux. Cette condamnation intervient un mois après une précédente condamnation du conseil départemental pour le même motif.