Déconfinement : Grandes vacances, restaurants, lycées, cinémas… Edouard Philippe doit dévoiler la phase 2 de son plan ce jeudi

POLITIQUE Une longue série d’annonces est attendue ce jeudi après un conseil de défense

C.P.

— 

Edouard Philippe lors du comité interministériel sur le tourisme le 14 mai 2020.
Edouard Philippe lors du comité interministériel sur le tourisme le 14 mai 2020. — Jacques Witt/SIPA

Pourra-t-on se déplacer à plus de 100 km, retourner dans les salles de spectacle ou au restaurant à compter du 2 juin ? Réponses attendues ce jeudi. Edouard Philippe  s’apprête en effet à dévoiler, à l’issue d’un conseil de défense, les détails très attendus de la phase 2 de son plan de déconfinement lancé le 11 mai.

Déplacements

Parmi les sujets les plus sensibles : l’organisation des vacances d’été. « Dès maintenant, on peut réserver ses vacances pour le mois de juillet, pour le mois d’août. Pour le mois de juin, on précisera des choses dans le courant de la semaine », avait déclaré ce dimanche la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, précisant qu’il faudrait passer « plutôt en France ». En ligne de mire, les conditions d’assouplissement de l’interdiction des déplacements de plus de 100 km en vigueur depuis le 11 mai.

Bars, restaurants et cafés

Restaurateurs et cafetiers sauront aussi cette semaine s’ils pourront rouvrir leurs établissements à compter du 2 juin dans les départements classés « vert ». Il y aura une « décision finale vers la fin du mois de mai pour avoir une date de réouverture des cafés, restaurants et bars », avait déclaré ce dimanche le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, mettant en garde contre toute « précipitation » faisant courir le risque d’une deuxième vague épidémique.

Pour soutenir les établissements en grande difficulté financière après cinq semaines de fermeture, l’accès au fonds de solidarité sera élargi pour l’hôtellerie-restauration à des entreprises employant jusqu’à 20 salariés et réalisant jusqu’à 2 millions de chiffre d’affaires, contre 10 salariés et 1 million de chiffre d’affaires pour l’ensemble des TPE. En outre, le montant de l’aide sera doublé à 10.000 € au maximum pour les entreprises du secteur en grande difficulté.

Scolarité

Du côté de l’Education nationale, le gouvernement devrait également décider ce jeudi de rouvrir ou non les lycées et trancher aussi sur le maintien ou pas de l’oral de français pour le baccalauréat.

A partir de la semaine prochaine, les écoles et collèges – qui n’ont rouvert qu’en zone verte pour les 6e et 5e – sont également censés accueillir davantage d’enfants. Selon les derniers chiffres du ministère, 20 % des élèves d'école primaire et 30 % environ des collégiens concernés ont pour le moment repris, rarement à temps plein. La priorité est de pouvoir « permettre à un maximum d’enfants de reprendre contact avec l’institution scolaire » avant la fin de l’année, souligne-t-on dans l’entourage du ministre Jean-Michel Blanquer. Notamment à ceux qui en ont « le plus besoin »

Mais pour le moment les enseignants ne voient pas bien ce qui permettrait d’ouvrir les vannes : « On attend des réponses scientifiques pour savoir si le protocole sanitaire peut être ou non assoupli. » Si ce protocole n’est pas allégé, l’école ordinaire ne pourra pas reprendre avant septembre, reconnaît-on dans l’entourage du ministre. « Les contraintes sont importantes mais c’est aussi le corollaire d’un retour en sécurité, il n’y a pas d’allégement prévu à court terme », a tranché Jean-Michel Blanquer interrogé ce mardi sur LCI.

Spectacle, cinéma et parcs de loisirs

Le secteur de la culture retient également son souffle, alors que le ministre Franck Riester a indiqué ce mardi que des annonces seraient faites sur possible réouverture des salles de spectacle en juin et de cinéma en juillet. « Ma conviction, et je milite pour ça, c’est qu’on puisse en même temps rouvrir progressivement les salles de spectacles, les théâtres, pourvoir réorganiser progressivement (…) un certain nombre de concerts y compris en extérieur pour permettre que progressivement les artistes retrouvent leur public », a insisté le ministre.

La question de la réouverture des parcs d’attractions et de ses modalités devrait également être tranchée ce jeudi.