Coronavirus en Pays-de-la-Loire : Six foyers de contamination actuellement sous surveillance

EPIDEMIE Ces clusters se trouvent en Loire-Atlantique, Vendée et Maine-et-Loire, indique l'ARS

Frédéric Brenon

— 

Une plateforme de dépistage du Covid-19 (illustration)
Une plateforme de dépistage du Covid-19 (illustration) — P.Desmazes/AFP

Si l’épidémie de coronavirus continue de décroître doucement en région Pays-de-la-Loire, six foyers de contamination, également appelés « clusters », ont toutefois été identifiés, selon l’agence régionale de santé (ARS). Deux se trouvent en Loire-Atlantique, deux en Maine-et-Loire et deux en Vendée.

En Loire-Atlantique, un foyer a été identifié au sein du centre d’hébergement Mellinet à Nantes, qui accueille des personnes en grande précarité. Seize cas positifs ont été recensés du côté des résidents, deux chez les professionnels. Un autre foyer a été recensé, familial celui-ci, à Nantes également. Trois cas positifs ont été dépistés chez trois familles vivant dans un périmètre proche.

Un cluster dans l’hôpital de Saumur

Dans le Maine-et-Loire, un cluster existe au sein du centre hospitalier de Saumur. Vingt patients ont été testés positifs puis transférés au secteur Covid de l’établissement. Cinq salariés de l’hôpital sont également positifs. Toujours à Saumur, trois personnes d’une même famille, qui avaient participé récemment à des funérailles, sont également positives.

En Vendée, 11 cas positifs sont recensés dans l’entreprise d’abattage Arrivé-Maître Coq, aux Essarts. Pas moins de 675 salariés y ont été dépistés ces derniers jours. Enfin, trois personnes sont également positives au coronavirus dans l’entreprise d’agroalimentaire Scabev, basée aux Herbiers.

Pour chacun de ces foyers, la procédure « dépistage-soins-isolement » a été appliquée. « Nous prenons toutes les dispositions pour éviter que ça ne s’embrase, justifie Jean-Jacques Coiplet, directeur régional de l’ARS. Cela montre bien qu’il faut rester prudent et vigilant. »