Parcoursup : 15 % des lycéens ont déjà validé « une première proposition » d’orientation

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Invitée de France Inter, la ministre Frédérique Vidal a aussi annoncé que la rentrée se ferait comme prévu en septembre pour les étudiants

20 Minutes avec AFP

— 

Un étudiant découvre les résultats de la plate-forme Parcoursup après avoir déposé ses vœux d'orientation.
Un étudiant découvre les résultats de la plate-forme Parcoursup après avoir déposé ses vœux d'orientation. — DENIS CHARLET / AFP

« Satisfaisant ». La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, s’est attribué elle-même une bonne appréciation. Invitée de France Inter, ce mercredi, elle a indiqué que 71.000 lycéens sur un total de 453.000 candidats avaient déjà validé une « première proposition d’orientation via la plate-forme Parcoursup, en quelques heures à peine. Soit un peu plus de 15 % environ.

« Plus de 1,5 million de propositions ont été faites à plus de 453.000 candidats et déjà 71.000 ont accepté une première proposition, a-t-elle déclaré. Les choses se déroulent de manière tout à fait satisfaisante ». Et cela en dépit d’une année perturbée par l’épidémie de coronavirus. Le baccalauréat est en effet validé via le contrôle continu.

Il y aura du « présentiel » à la rentrée

L’an passé, Parcousup avait laissé 1.175 bacheliers sans affectation à la rentrée. Cette année, « il y a 20.000 bacheliers de plus inscrits sur la plate-forme, a indiqué la ministre. Nous avons aussi 16.000 formations [supplémentaires]. »

La ministre a par ailleurs confirmé que « la date de rentrée ne sera pas modifiée » pour l’enseignement supérieur et « se fera bien comme d’habitude au mois de septembre (…) si les conditions sanitaires le permettent. »

« Pour éviter les amphis bondés », les enseignants « pourront proposer qu’une partie des cours soit dématérialisée » mais « il y aura aussi du présentiel [car] c’est très important de renouer le lien direct » entre les professeurs et les étudiants.