Déconfinement : Vous attendez impatiemment la réouverture des lieux de cultes ou cela vous inquiète ? Racontez-nous

VOUS TÉMOIGNEZ Le Conseil d’Etat a ordonné lundi au gouvernement de lever l’interdiction « générale et absolue » de réunion dans les lieux de culte

H.S. avec AFP

— 

La synagogue de Strasbourg en 2007 (photo d'illustration)
La synagogue de Strasbourg en 2007 (photo d'illustration) — G . VARELA / 20 MINUTES G . VARELA / 20 MINUTES

Les croyants vont enfin pouvoir reprendre le chemin des offices religieux. Interdit dans ce contexte d’épidémie de coronavirus, se réunir dans une église, un temple, une synagogue ou une mosquée devrait bientôt être possible grâce à un avis rendu ce lundi par le Conseil d’Etat. Saisie en référé par plusieurs associations et requérants individuels, la plus haute juridiction administrative a estimé que l’interdiction « générale et absolue » de réunion dans les lieux de culte maintenue malgré le début du déconfinement portait « une atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte. Le gouvernement dispose désormais de huit jours pour lever cette interdiction.

Pour fonder sa décision, le juge des référés observe que « des mesures d’encadrement moins strictes » peuvent être prises, à l’image de « la tolérance des rassemblements de moins de 10 personnes dans d’autres lieux ouverts au public ». Si cette décision ne signe pas pour autant la reprise des messes ou des offices à grande échelle, elle pourra permettre à certains croyants de retrouver leurs lieux de culte.

Vous êtes croyants et cette nouvelle vous réjouit ? Vous avez hâte de pouvoir retourner dans votre lieu de culte ? Au contraire, cette décision vous inquiète et vous redoutez de participer à des offices ? Racontez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous, votre témoignage pourra servir à la rédaction d’un article.