Coronavirus : La situation s'aggrave au Brésil avec plus de 1.000 morts en 24 heures...

EPIDEMIE Retrouvez avec nous les informations liées à l'épidémie du nouveau coronavirus

Marie De Fournas, Fabrice Pouliquen et Lucie Bras

— 

Un employé d'un cimetière de Sao Polo, au Brésil, le 18 mai 2020 alors que le coronavirus a fait près de 18.000 morts dans le pays.
Un employé d'un cimetière de Sao Polo, au Brésil, le 18 mai 2020 alors que le coronavirus a fait près de 18.000 morts dans le pays. — Fernando Bizerra/EFE/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Selon le dernier bilan en France, 28.022 personnes sont décédées du Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Un nombre de décès (-217 morts) en baisse à cause d’une erreur de remontée des chiffres des Ehpad et établissements médico-sociaux.
  • Les personnels soignants pourront bénéficier « à compter de la semaine prochaine » de tests sérologiques sur prescription médicale, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran.
  • La France pourra recourir au plan de relance européen de 500 milliards d’euros, proposé par Emmanuel Macron et Angela Merkel, pour « rénover l’hôpital » et soutenir les secteurs frappés par la crise, selon le gouvernement.

A LIRE AUSSI

Coronavirus en Martinique : Le tribunal administratif refuse d’ordonner la réouverture des plages
Coronavirus : Ce qu’il faut savoir sur les résultats encourageants d’un vaccin expérimental américain

A VOIR

 

Et alors que sept heures sonnent, il est temps de vous remercier d'avoir suivi ce live et de vous orienter par ici pour continuer à suivre avec nous l'actu liée à la pandémie.

6h52 : Jamais confinée, la Suède poursuit son « marathon »

A l’heure où de nombreux pays européens lèvent leurs mesures de confinement, la Suède, qui se distingue par son approche souple face à l’épidémie, envisage de maintenir ses restrictions encore longtemps. « Cette lutte contre la Covid-19 est un marathon. Les mesures prises ont donc été choisies car nous croyons fermement qu’elles sont viables sur le long terme », a martelé la semaine dernière le Premier ministre Stefan Löfven. Tandis que la plupart des Européens retournent progressivement travailler, le royaume nordique recommande toujours le télétravail. Et il conseille à sa population d’envisager à longue échéance les mesures actuelles. L’interdiction de se rendre dans les maisons de retraite, où plus de la moitié des décès ont été enregistrés, restera ainsi probablement en vigueur encore plusieurs mois, prévient le gouvernement. Le pays scandinave a maintenu ouverts les écoles, cafés, bars et restaurants, demandant à chacun de « prendre ses responsabilités ». Mardi, le royaume scandinave enregistrait 3.743 décès sur un total de quelque 30.800 cas d’infection, une mortalité sans commune mesure avec celle observée chez ses voisins, qui ont imposé des mesures de semi-confinement.

4h32 : La Corée du Sud rouvre ses écoles

Des centaines de milliers d’élèves sud-coréens sont revenus à l’école mercredi, grâce à la réouverture d’établissements fermés depuis plus de deux mois. Cette rentrée s’est faite avec les précautions d’usage : vérification de la température corporelle, gel hydroalcoolique, et salutations à distance.

La Corée du Sud avait été pendant un moment le deuxième pays le plus touché au monde par la maladie (Covid-19), ce qui avait incité les autorités à ne pas faire revenir les élèves après des vacances début mars. Ce pays s’est attaqué au problème avec une stratégie de dépistage à laquelle il a consacré les plus grands moyens, et qui a été louée comme un modèle du genre. Environ 440.000 élèves en dernière année de lycée, promis en décembre au crucial test d’entrée dans les universités, ont été les premiers à retrouver leur classe. Ils y seront chaque jour. Les plus jeunes, amenés à revenir progressivement dans les prochaines semaines, alterneront entre présence en classe et cours en ligne.

4h10 : L’Afrique a pris « à temps » des mesures de prévention selon Guterres

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a estimé mercredi que les pays développés avaient des « leçons » à tirer des « mesures de prévention très courageuses », prises par certains pays africains pour limiter la progression du coronavirus. « Face aux prévisions qu’on avait faites au commencement (de la crise), le Covid a progressé d’une façon bien plus lente », a souligné Antonio Guterres dans une interview donnée à la radio RFI. « Cette lenteur est largement due au fait que la plupart des gouvernements et des sociétés africaines ont pris à temps des mesures très courageuses de prévention qui sont d’ailleurs une leçon pour quelques pays développés qui ne l’ont pas fait », a-t-il lancé. Avec moins de 3.000 décès et quelque 88.000 cas, l’Afrique est pour l’instant relativement épargnée par la pandémie de coronavirus qui a fait près de 320.000 morts dans le monde.

3h48 : Enquête pour corruption dans l’achat de respirateurs en Bolivie

Une enquête pour « possible corruption » a été ouverte en Bolivie sur l’achat de 179 respirateurs de marque espagnole pour soigner des patients infectés au coronavirus, a annoncé la présidente intérimaire Jeanine Añez, après avoir essuyé un tollé pour leur acquisition. Trois jours plus tôt, des médecins avaient déploré que ces appareils, acquis pour près de cinq millions de dollars, ne soient pas adaptés pour les unités de soins intensifs des hôpitaux boliviens. Le journal La Razon a affirmé que le gouvernement avait payé 27.683 dollars chaque respirateur, alors que le fabriquant espagnol GPA Innova les vend entre 9.500 et 11.000 euros (entre 10.312 et 11.941 dollars).

3h30 : A New York, le MET pourrait rouvrir mi-août

Le Metropolitan Museum de New York prévoit de rouvrir mi-août, « ou peut-être quelques semaines plus tard », avec des horaires réduits et pas de visites guidées pour maintenir la distanciation sociale, a indiqué le musée mardi. L’institution, fermée depuis le 13 mars, est le premier musée majeur de la ville à annoncer une date de réouverture, alors que le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo n’a pas encore officiellement donné d’échéance.

Son plan prévoit une réouverture en quatre phases pour chaque région de l’Etat, le plus durement touché du pays par la pandémie de Covid-19. Le redémarrage des activités artistiques n’intervient qu’en quatrième et dernière phase. La ville de New York n’a pas encore été autorisée à entamer la première phase.

3h00 : Confinement prolongé jusqu’à fin mai en Colombie

Le confinement général imposé depuis deux mois en Colombie contre le nouveau coronavirus est prolongé jusqu’au 31 mai et l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, a annoncé mardi le président Ivan Duque.

« Nous allons étendre jusqu’au 31 mai l’isolement préventif obligatoire tel que nous l’appliquons à ce jour », a déclaré le chef de l’Etat lors de son allocution quotidienne sur la pandémie, depuis le palais présidentiel Casa de Nariño à Bogota. « Et l’urgence sanitaire (…) sera étendue jusqu’au 31 août », a-t-il ajouté, à propos de cette mesure qui permet au gouvernement de dégager davantage de ressources pour le secteur de la santé.

2h40: Le bilan repart à la hausse aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré 1.536 morts liées au coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Ces derniers jours, les Etats-Unis étaient passés sous la barre des 1.000 décès quotidiens. Au total, le coronavirus a fait près de 92.000 morts outre-Atlantique.

2h15: Première exécution aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie

L'ultime recours a été rejeté, Walter Barton, 64 ans, condamné à la peine capitale pour le meurtre d'une octogénaire, et qui a toujours clamé son innocence, a été exécuté dans le Missouri. C'est la première exécution en 75 jours aux Etats-Unis.

 

1h50: Une projection table sur 113.000 morts aux Etats-Unis d'ici mi-juin

Les morts liées au nouveau coronavirus devraient atteindre le nombre de 113.000 aux Etats-Unis à la mi-juin, selon une nouvelle projection fondée sur neuf modèles épidémiologiques et publiée mardi.

Jusqu'ici, 1,5 million de cas confirmés de Covid-19 ont été comptabilisés, pour plus de 91.000 décès, des chiffres qui font des Etats-Unis le pays le plus endeuillé - en valeur absolue seulement - de la planète. Cette nouvelle prévision table donc sur la mort d'environ 22.000 Américains supplémentaires en 25 jours, ce qui confirmerait la tendance de moins de 1.000 morts quotidiens observée actuellement.

1h20 : Les Oscars repoussés à cause du confinement ?

L’édition 2021 des Oscars, les plus prestigieux prix de Hollywood, pourrait être reportée en raison de l’impact de la pandémie sur l’industrie cinématographique, a averti mardi le média spécialisé Variety. Cette soirée de gala, suivie dans le monde entier, reste pour l’instant officiellement programmée le 28 février prochain.

Mais avec des cinémas américains fermés depuis deux mois, des plateaux de tournage désertés et toute la chaîne de production désorganisée, l’Académie des Oscars a déjà été contrainte de modifier exceptionnellement son règlement. Et Variety cite maintenant une source selon laquelle la cérémonie des Oscars elle-même va « probablement » devoir être repoussée. Aucune discussion formelle n’a toutefois eu lieu à ce sujet, ajoute Variety.

1h05 : La frontière des Etats-Unis avec le Mexique et le Canada fermée un mois de plus

Les frontières des Etats-Unis avec le Mexique et le Canada resteront fermées au moins un mois supplémentaire, jusqu’au 20 juin inclus, pour tous les déplacements non essentiels, ont fait savoir mardi les autorités sanitaires américaines.

Comme ils l’avaient déjà fait en avril, les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont prolongé d’un mois la fermeture des frontières sud et nord du pays, décidée le 20 mars afin d’enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Cette mesure sera reconduite chaque mois jusqu’à ce que « l’introduction de nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis ait cessé de représenter un grave danger de santé publique », a précisé le directeur des CDC Robert Redfield.

0h45: Le Brésil dépasse les 1.000 morts quotidiens

La pandémie progresse à grande vitesse en Amérique du Sud. Au Brésil, le cap des 1.000 morts en 24 heures a été franchi pour la première fois ce mardi, avec 1.179 décès. Au total,  le coronavirus a fait près de 18.000 morts au Brésil, pour plus de 270.000 infections.

La situation est également très inquiétante au Pérou (100.000 cas, près de 3.000 morts) et au Chili (50.000 cas et 500 décès, et des courbes encore loin du pic).

0h25 : Dépistage massif dans un abattoir en Bretagne

Plus de 800 salariés ont été testés mardi au coronavirus dans un abattoir des Côtes d’Armor suite à un premier signalement, le 13 mai, d’un patient exerçant dans cette entreprise et admis en soins intensifs, ont fait savoir mardi soir la préfecture des Côtes d’Armor et l’Agence régionale de santé (ARS).

Faisant suite à une première opération de dépistage effectuée vendredi dernier sur 209 salariés, une seconde opération « s’est déroulée ce mardi 19 mai auprès de 818 personnels », indiquent dans un communiqué commun les deux administrations.

Jusqu’à présent, 69 cas ont été testés positifs au Covid-19 dans cette entreprise, Kermené, une filiale du « Mouvement E. Leclerc » qui, selon son site Internet, emploie 3.400 salariés sur six sites dans un rayon d’une trentaine de kilomètres autour du site central, établi au Mené, près de Saint-Brieuc.

0h05 : Amazon renonce à se pourvoir en cassation après son accord avec les syndicats

Amazon, qui a entamé la réouverture de ses entrepôts français, fermés pendant plus d’un mois à la suite de décisions de justice lui enjoignant de procéder à une évaluation des risques liés au coronavirus, a annoncé mardi renoncer à se pourvoir en cassation.

Saluant dans un communiqué la réouverture mardi de son entrepôt de Brétigny-sur-Orge (Essonne), la direction d’Amazon France dit se « réjouir que le dialogue avec les représentants du personnel, conduit dans une logique d’amélioration continue, permette d’aboutir à une reprise sereine et durable ». « Au terme de la consultation, les deux parties ont accepté d’abandonner les recours en cours », ajoute le communiqué, précisant que « cela inclut la décision de porter notre affaire devant la Cour de cassation ».

Les six entrepôts d’Amazon en France étaient fermés depuis le 16 avril, après deux jugements enjoignant à l’entreprise de procéder à une évaluation des risques liés au coronavirus avec les représentants du personnel.

23h40 : Ford met la pression sur Trump sur le port du masque à la veille de sa visite d’une usine

Le port du masque est exigé dans une usine Ford que Donald Trump doit visiter jeudi, a indiqué mardi à l’AFP une porte-parole du constructeur automobile, ajoutant toutefois qu’il revenait à la Maison Blanche de décider si le président devait en porter un.

Le milliardaire républicain s’est refusé jusque-là à porter un masque en public, en dépit des recommandations des autorités sanitaires américaines.

"Notre politique est que toute personne doit porter un équipement de protection individuelle pour éviter une propagation du Covid-19", a déclaré une porte-parole de Ford. "Nous avons communiqué nos protocoles de sécurité (…) à la Maison Blanche en amont et au cours de la préparation du voyage", a-t-elle ajouté. Il revient, selon la porte-parole, à la Maison Blanche et au président Trump de décider s’il portera ou pas un masque lors de sa visite prévue jeudi de l’usine Ford de Ypsilanti, dans le Michigan, Etat-clé pour l’élection présidentielle de novembre lors de laquelle il briguera un deuxième mandat de quatre ans.

23h25 : Le Britannique Tom Moore fait chevalier pour sa collecte de fonds

L’ancien combattant Tom Moore, qui a réalisé l’exploit de collecter 33 millions de livres sterling (près de 38 millions d’euros) pour le service de santé britannique, va être fait chevalier mercredi, a annoncé mardi soir Downing Street.

« Captain Tom », qui a participé à la Seconde Guerre mondiale, a recueilli cette somme sans précédent – homologuée par l’académie Guiness – en accomplissant à petits pas, muni de son déambulateur, 100 tours de son jardin du Bedfordshire avant son centième anniversaire le 30 avril. Un peu plus de trois semaines plus tôt, il s’était lancé le défi d’obtenir 1.000 livres pour des associations liées au service public de santé, le NHS, en première ligne dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

L’histoire de cet ancien combattant et l’afflux de dons ont donné du baume au coeur du public au Royaume-Uni, le deuxième pays le plus durement frappé par le Sars COV-2, avec la mort de plus de 35.000 patients testés positifs, plus de 41.000 en comptant les cas suspects.

23h15 : Le remboursement du « trou de la sécu » serait repoussé de 2024 à 2033

Le gouvernement envisage d’ajouter plus de 130 milliards de dette au « trou de la Sécu », dont le remboursement serait repoussé de 2024 à 2033 en raison du coronavirus et de ses conséquences budgétaires, selon Les Echos à paraître mercredi.

Le quotidien affirme qu’un projet de loi prévoyant « une défaisance massive de dette sociale » doit être envoyé « très prochainement aux partenaires sociaux ».

Plusieurs sources ont fait état ces derniers jours à l’AFP d’une convocation imminente des conseils d’administration des caisses de sécurité sociale (Acoss, Cnaf, Cnam, Cnav) pour une saisine « en urgence » sur un texte de loi organique. D’abord prévues mercredi, ces instances ont été reportées au lundi 25 mai.

22h55 : Hausse brutale des contaminations au Nicaragua

Le Nicaragua a enregistré une forte augmentation des infections au Covid-19, avec 254 cas, soit 10 fois plus qu’il y a une semaine, et 17 décès, a annoncé mardi la ministre de la Santé. Martha Reyes a rendu publics ces nouveaux chiffres à l’occasion de son rapport hebdomadaire consacré à l’épidémie de coronavirus. La semaine dernière, elle avait fait état de 25 infections et huit décès dans ce pays de 6 millions d’habitants.

La publication de ces nouvelles statistiques intervient le jour même où l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a critiqué le pays, l’accusant de ne pas remplir son obligation d’enregistrer les contaminations et décès dus au Covid-19.

Les chiffres officiels sont en effet bien loin de ceux compilés par des ONG qui font état de plus d’un millier de contaminations, avec dans certaines zones des hôpitaux submergés par des personnes souffrant de maladies respiratoires officiellement diagnostiquées comme des « pneumonies atypiques ».

22h40: Les tensions continuent au Chili, la pandémie s'aggrave

Le Chili a connu mardi la plus forte hausse de contaminations et de décès dus au Covid-19 en 24 heures, tandis que l'armée s'est déployée dans des quartiers pauvres de Santiago où des émeutes ont eu lieu contre les pénuries alimentaires liées au confinement.

«Nous sommes dans un moment très complexe, très difficile (...) nous mobilisons toutes les ressources imaginables pour nous occuper de ceux qui en ont besoin», a déclaré le ministre de la Santé Jaime Mañalich en rendant public le dernier bilan quotidien de l'épidémie.

Manifestation contre les pénuries alimentaires provoquées par le coronavirus à Santiago, au Chili, le 18 mai 2020.
Manifestation contre les pénuries alimentaires provoquées par le coronavirus à Santiago, au Chili, le 18 mai 2020. - Esteban Felix/AP/SIPA

Le pays de 18 millions d'habitants a enregistré à ce jour 49.579 contaminations. Il a connu la plus forte hausse d'infections (3.520) et de décès (31) en 24h, depuis l'apparition du premier cas le 3 mars. Le nombre de morts est désormais de 509.

Cette hausse intervient alors que plusieurs quartiers pauvres de la capitale ont été secoués lundi et pendant la nuit par des manifestations violentes pour protester contre les restrictions liées au confinement total imposé depuis samedi à l'ensemble de la capitale, premier foyer de contagion du pays.

22h25 : L’Italie autorise les entraînements collectifs pour le calcio, réponse le 28 mai pour le championnat

Les clubs de football de Serie A ont reçu le feu vert pour reprendre les entraînements collectifs mais devront attendre le 28 mai pour savoir si le championnat reprendra, a indiqué mardi le ministre italien des Sports Vincenzo Spadafora.

« Le comité scientifique technique a approuvé le protocole de la fédération italienne (FIGC) afin de reprendre les entraînements collectifs. C’est une excellente nouvelle », a déclaré M.Spadafora à la télévision publique, qualifiant la décision d'« étape décisive pour le retour du football en Italie ». Il a ajouté qu’un rendez-vous était prévu le 28 mai entre le président de la fédération Gabriele Gravina et celui de la Ligue Paolo Dal Pino afin de « décider si et quand la Serie A doit reprendre »

22h10 : Huit nouveaux foyers de contamination dans le Grand Est

Huit nouveaux foyers de contamination de coronavirus ont été identifiés dans la région Grand Est depuis le 11 mai, premier jour de déconfinement en France, ont annoncé mardi l’Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture de région.

Quatre départements de la région sont concernés : un « cluster » a été identifié en Haute-Marne, « quatre en Moselle, deux dans le Bas-Rhin, un en Meuse », a listé Marie-Ange Desailly-Chanson, directrice générale de l’ARS du Grand-Est lors d’une conférence de presse. Le nombre de cas par cluster s’étend de trois à seize maximum pour un des foyers identifiés en Moselle.

Parmi ces huit nouveaux foyers de contamination, quatre se trouvent dans des EHPAD, un dans un « établissement sanitaire », un dans « une structure d’aide sociale à l’enfance », un dans un « établissement médico-social pour personnes handicapées » et le dernier dans une « emprise militaire ». Selon France Bleu Lorraine Nord, il s’agirait de la gendarmerie de Sarreguemines où huit militaires ont été testés positifs au Covid-19.

La directrice de l’ARS est restée prudente quant à un lien entre l’apparition de ces nouveaux cas et le début du déconfinement. « Possiblement certains existaient avant », le délai moyen d’incubation du virus étant de « sept à dix jours ».

21h50: Plus de 320.000 morts dans le monde

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 320.255 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 21h00.

Plus de 4.850.670 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce chiffre ne reflète toutefois qu'une fraction de leur nombre réel, beaucoup de pays ne testant que les personnes qui requièrent une prise en charge hospitalière. Au moins 1.770.500 malades sont aujourd'hui considérés comme guéris.

21h45 : Au Texas, les jurés d’un procès sélectionnés par Zoom

C’est une première aux Etats-Unis. Un tribunal texan de la région de Dallas a réuni lundi une trentaine de citoyens chacun devant leur webcam pour opérer la sélection d’un jury, une initiative inédite aux Etats-Unis en ces temps de pandémie de coronavirus. Depuis le début de la crise sanitaire, les tribunaux américains se sont convertis aux audiences par visio ou audioconférence mais les procès avec jury ont, eux, été reportés.

Malgré quelques couacs techniques, la juge Miskel estime que la session s’est bien passée : « Les rares choses qui ont mal tourné étaient des choses qui se passent mal également dans le vrai tribunal », a-t-elle affirmé à l’AFP.

Vêtu comme elle de la robe noire habituelle des magistrats, son confrère Keith Dean a déclaré aux jurés : « Vous occupez votre fonction de jury et il se trouve juste que vous êtes chez vous. » Ce procès concernant un litige dans le domaine des assurances était proche d’une médiation et n’avait pas de grand enjeu, ce qui en faisait le test parfait pour de futurs procès avec jury. Le verdict du jury n’est pas contraignant et, une fois rendu, les deux parties pourraient s’entendre à l’amiable.

21h35 : Dépistage massif au commissariat central de Lille après trois cas de Covid-19 confirmés

Une campagne de dépistage massive, concernant « près d’un millier de fonctionnaires », va être menée cette semaine au sein du commissariat central de Lille après l’identification de trois cas de Covid-19 positifs, a annoncé mardi la préfecture. Un premier cas d’infection au coronavirus a été confirmé chez un personnel dimanche et « le ''contact tracing'' mis en place dans le cadre de la stratégie sanitaire ''tester-tracer-isoler'', a permis d’identifier le même jour deux cas positifs supplémentaires », indique la préfecture du Nord dans un communiqué.

L’Agence régionale de Santé (ARS) des Hauts-de-France, chargée « d’identifier et d’investiguer les clusters », organise donc à partir de mercredi, et jusqu’à la fin de la semaine, une « campagne de dépistage de l’ensemble des personnels du commissariat central », précise-t-elle.

« Près d’un millier de fonctionnaires sont concernés par ce dépistage, qui se déroulera dans les locaux du commissariat » et « sera assuré par une équipe composée de professionnels de santé du CHU de Lille et d’infirmiers libéraux ». « Tous les personnels positifs et les contacts proches devront respecter des mesures d’isolement », ajoute la préfecture, alors que les « trois malades » et personnes contact identifiées ont déjà été placées en quatorzaine.

21h25: Pas de cours en amphi jusqu'à l'été 2021 à Cambridge

La célèbre université britannique a confirmé au journal étudiant Cambridge Tab qu'il n'y aurait pas de cours en amphi pour l'année 2020-2021. Tous les cours seront en ligne, mais des TD en petits groupes pourraient être possible sur place. Reste à voir si l'université ajustera les frais d'admission en conséquence (environ 10.000 livres par an en undergrad et entre 20.000 et 30.000 livres par an en master).

 

21h10: 33 plages vont rouvrir jeudi dans les Bouches-du-Rhônes, Marseille attendra le 2 juin

Trente-trois plages des Bouches-du-Rhône vont rouvrir jeudi, à Martigues, Arles ou La Ciotat notamment, a annoncé la Préfecture du département jeudi, mais les amateurs de baignade de Marseille ou Cassis devront encore attendre le 2 juin. Tous les accès au Parc national des Calanques, entre Marseille et La Ciotat, restent également fermés jusqu'au 2 juin, que ce soit par la mer ou par la terre.

Les autres communes dont les plages pourront rouvrir dès le jeudi de l'Ascension concernent les communes de Port-Saint-Louis et Fos-sur-Mer. Les plages de Port-de-Bouc, Sausset-les-Pins et Carry-le-Rouet rouvriront elles lundi, celles des Saintes-Maries-de-la-Mer le mercredi 27 mai. Les plages de Cassis seront les dernières du département à rouvrir, le 2 juin. Le communiqué de la Préfecture des Bouches-du-Rhône ne mentionne pas les 21 plages de Marseille, mais le maire LR de la ville, Jean-Claude Gaudin, avait d'ores et déjà indiqué qu'il ne comptait pas demander leur réouverture avant début juin.

20h51 : Emmanuel Macron a parlé lundi soir de « tensions » mais pas de « rupture » sur l’approvisionnement en masques. Qu’en disent les syndicats de soignants ?

 

20h43 : La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, annonce des mesures pour les étudiants mahorais

Pour rentrer chez eux, ils pourront utiliser un tarif négocié puis utiliser gratuitement les avions d’un pont aérien entre La Réunion et Mayotte.

 

20h34 : Dans les Hauts-de-Seine, trois Ehpad visés par une enquête après des décès de résidents

Ces enquêtes, ouvertes pour « homicide involontaire », « non-assistance à personne en danger » et « mise en danger de la vie d’autrui » visent des établissements à Chaville, Clamart et Clichy-la-Garenne. « Elles concernent les décès survenus entre le 25 mars et le 12 avril 2020 d’un homme de 80 ans et de trois femmes âgées de 89 à 96 ans », précise le parquet dans son communiqué.

Selon leurs plaintes, les familles ont alerté à de nombreuses reprises sur « l’absence d’utilisation de matériels de protection, tels que des gants et des masques, et le défaut de respect des gestes barrières ».

20h29 : Après des essais prometteurs sur un vaccin, le laboratoire américain Moderna met la pression sur l’Europe pour qu’elle passe commande

« Là où j’ai besoin d’aide des gouvernements européens – que je n’ai pas encore reçue à ce jour –, c’est de passer des commandes », a fait savoir Stéphane Bancel, le PDG de Moderna, sur BFMTV. « Il faut à peu près six à neuf mois entre le moment où on reçoit une commande et le moment où on est capable de fournir les vaccins ; il faut acheter les matières premières, les machines, embaucher des collaborateurs et les former », a-t-il dit.

Et d’ajouter que « chaque jour qu’on passe sans avoir de commande de gouvernements européens, c’est un jour où le lancement du vaccin en Europe sera retardé ».

20h20 : A Paris, Anne Hidalgo demande à nouveau la réouverture des parcs et jardins, et dénonce la « surdité » du gouvernement

Elle propose également des plages horaires réservées à la promenade des plus âgés.

 

20h01 : 28.022 décès ont été comptés en France depuis le début de l’épidémie
Le chiffre est moins important qu’annoncé hier (28.239) à cause d’une erreur de chiffres communiqués par le gouvernement, dans les remontées des données des Ehpad et Etablissements médico-sociaux.

Interrogée, la DGS a précisé que ce nouveau chiffre « résulte d’ajustements dans la remontée des données en provenance des Agences Régionales de Santé ».

19h51 : Pour les commerçants en souffrance, Facebook propose une vitrine en ligne

Le réseau social dominant a lancé ce mardi un nouvel outil, baptisé « Facebook Shops », qui permet aux marques de se créer une vitrine personnalisée et attrayante, pour mettre en valeur leurs produits et leur histoire, et faciliter les ventes. Les entreprises n’auront besoin de se créer qu’une seule « vitrine », la même pour Facebook et Instagram, et, plus tard, pour Messenger et WhatsApp.

Ce nouveau produit, gratuit, va être progressivement mis à disposition, au cours des deux mois à venir, des quelque 160 millions de sociétés qui utilisent déjà l’écosystème du réseau social.

19h46 : Au Royaume-Uni, le bilan dépasse les 41.000 morts, selon un nouveau décompte

Plus de 41.000 personnes sont décédées du nouveau coronavirus au Royaume-Uni, dont près de 10.000 dans les maisons de retraite en Angleterre et au Pays de Galles, a indiqué ce mardi le bureau national des statistiques (ONS). Un décompte plus lourd que le bilan officiel.

Au total, 41.020 morts dont la maladie Covid-19 était la cause mentionnée sur le certificat de décès sont survenues dans le pays jusqu’au 8 mai, un bilan bien plus lourd encore si on ajoute les milliers de décès comptabilisés depuis. Le décompte hebdomadaire de l’ONS est bien plus large que celui du ministère britannique de la Santé, annoncé quotidiennement et qui se concentre sur les morts de personnes testées positives au coronavirus.

19h30 : « Entre le moment où vous prenez rendez-vous parce que vous craignez être malade et le résultat du test, il se passe environ 48 heures », explique Jérôme Salomon, qui invite à la rapidité pour casser les chaînes de transmission

19h29 : 111 personnes sont hospitalisées en Outremer, dont 23 malades en réanimation

19h25 : 1.894 malades restent placés en réanimation, un chiffre toujours en baisse
Le solde est toujours négatif, avec 104 malades en moins dans ces services. Jérôme Salomon n'a pas donné le nombre de décès en 24 heures.

19h21 : « Se faire tester au moindre doute, c’est permettre au plus grand nombre d’être traité à temps », selon Salomon

« J’en appelle donc à la responsabilité de chacun. Imposons-nous de respecter ces règles. (…) N’appuyons pas sur l’accélérateur alors que l’on approche d’un week-end prolongé »

19h16 : Les adresses des 3.000 centres de tests sont accessibles sur le site Santé.fr
C'est par ici !

19h16 : « Les tests réalisés dans des bonnes conditions techniques sont fiables », affirme Jérôme Salomon

19h15 : « Le seul test virologique est actuellement prescrit, car il permet de savoir si on est actuellement porteur du virus et si l’on doit se confiner et protéger nos proches », rappelle Salomon

« Au moindre symptôme, il est indispensable de prendre rendez-vous sans délai avec votre médecin pour qu’il puisse vous prescrire un test à faire rapidement », continue-t-il. Ces symptômes sont : la fatigue, la fièvre, les courbatures, les engelures aux doigts, la gêne respiratoire, la perte de goût etc.

19h09 : Jérôme Salomon rappelle comment fonctionne la stratégie de lutte contre la propagation de l’épidémie

« Nous disposons aujourd’hui de deux catégories de tests : les tests virologiques et sérologiques, très différents ». Le test virologique (PCR) est réalisé grâce à un prélèvement dans le nez : il permet de dire si la personne est porteuse du virus à un instant T. Il ne doit pas être fait trop tôt, ni trop tard, afin de détecter la présence du virus et la charge virale.
Le test sérologique, par prise de sang, « indique si la personne a été en contact avec le virus ». Les soignants vont d’ailleurs tous être testés la semaine prochaine, rappelle Salomon.

19h03 : Le Premier ministre « prêt » à une évolution de la loi pour une quarantaine plus exigeante en Calédonie

Edouard Philippe s’est dit mardi « prêt » à discuter d’une évolution de la loi sur l’état d’urgence sanitaire « dans le cas spécifique de la Nouvelle-Calédonie ». Et ce afin de préserver la quarantaine très contraignante qui a permis d’épargner à l’archipel une explosion de l’épidémie : seuls 18 cas de Covid-19 ont été recensés.

Le Premier ministre répondait à deux députés qui s’inquiétaient de la disparition de cette mesure de quarantaine appliquée plus strictement en Nouvelle-Calédonie. Jusqu’à présent, les nouveaux entrants devaient respecter 15 jours de quarantaine à l’hôtel, suivis d’une semaine en confinement strict à domicile.

18h55 : Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon doit tenir une conférence de presse dans quelques minutes
Son intervention est à suivre dans ce live !

18h53 : Les Français déconfinés retournent chez leur médecin

Le nombre de rendez-vous médicaux a fortement augmenté la semaine du 11 mai, atteignant « un niveau proche de la normale », en raison de la réouverture des cabinets et d’un « effet rattrapage » après deux mois de confinement, a indiqué ce mardi la société Doctolib. Le leader français du secteur a enregistré 5,9 millions de prises de rendez-vous la semaine dernière, soit 44 % de plus que celle du 4 mai. L’effet est encore plus prononcé chez les dentistes, kinés et podologues, dont les cabinets ont massivement rouvert depuis le 11 mai.

18h50 : La tendance de l’été 2020

 

18h45 : Vous pouvez toujours fabriquer des visières de protection

Mon collègue Alexis Orsini vous explique que la nouvelle norme mise en place en France n’empêche pas la fabrication de ces outils de protection.

 

18h31 : La « prime Covid » de 1.500 euros soumise à un quota dans certains hôpitaux

Comment va être distribuée la prime aux soignants ? Versés sans distinction dans 40 départements, les 1.500 euros de la « prime Covid » maximale ne pourront être attribués qu’à 40 % des effectifs dans 79 autres hôpitaux en « première ligne » durant l’épidémie de coronavirus, selon un projet d’instruction ministérielle dont l’AFP a obtenu copie. Trois organisations syndicales ont indiqué à l’AFP avoir eu connaissance de ce document ou de son contenu.

« Tous les personnels hospitaliers, quel que soit leur statut, leur activité, leur positionnement hiérarchique, bénéficieront d’une prime exceptionnelle », a rappelé la DGOS, ajoutant que « dans les 79 hôpitaux dits " de première ligne ", l’ensemble des agents la percevra à hauteur de 500 euros et, dans la limite de 40 % des effectifs, les plus impliqués la verront relevée à 1.500 euros ».

18h27 : Rome lance un appel aux touristes allemands

Le gouvernement italien appelle les Allemands à venir passer cet été leurs vacances sur son territoire. « Venez passer vos vacances en Italie. Venez visiter nos plages, nos côtes, nos villages de montagne, goûter notre cuisine. Nous sommes prêts à vous accueillir avec notre sourire », assure le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio, dans le quotidien populaire Bild. « Nous sommes tous le même peuple européen », a-t-il poursuivi. En 2018, quelque 12,2 millions d’Allemands avaient passé leurs vacances en Italie, soit environ 10 % du total des visiteurs, selon l’institut de statistiques allemand Statista.

Mais les Allemands vont-ils répondre à l’appel italien ou écouter leur chancelière ? Lors d’une prise de parole récente, Angela Merkel a fermement déconseillé aux Allemands de partir en vacances à l’étranger cet été.

18h23 : La frontière la plus longue du monde restera fermée jusqu’au 21 juin

Le Canada et les Etats-Unis se sont entendus pour maintenir leur frontière commune, la plus longue du monde, fermée aux déplacements « non essentiels » jusqu’au 21 juin, en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé ce mardi le Premier ministre canadien Justin Trudeau. « C’est une décision importante qui va protéger les gens des deux côtés de la frontière », a dit Trudeau lors de sa conférence de presse quotidienne.

18h19 : Décollage imminent à l’aéroport de Lyon

Le trafic passagers reprendra progressivement à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry à partir du 8 juin sur onze destinations hexagonales, avec Air France, et deux vers l’Europe avec Twin Jet à partir du 15 juin, a annoncé ce mardi Vinci Airports.

Des vols Air France vers Nantes, Bordeaux et Toulouse seront proposés dans la limite des autorisations gouvernementales. Puis, à partir du 15 juin, Brest, Biarritz, Nice ou Strasbourg viendront s’ajouter à la liste des destinations. Et enfin, à partir du 22 juin, Pau y figurera également.

18h14 : Palombaggia ou Rondinara ?

A vos agendas, si vous êtes à moins de 100 km d’une plage corse : la quasi-totalité des plages de l’île vont rouvrir jeudi pour des bains de soleil ou des activités « dynamiques », a annoncé ce mardi le préfet de Corse Franck Robine. Mais « on ne pourra pas tout faire et tout le temps », a-t-il précisé. Si les plages seront ouvertes du lever au coucher du soleil, pique-nique, barbecue et consommation d’alcool y seront interdits. « La possibilité de poser sa serviette sera offerte sur la plupart des plages », a-t-il ajouté.

Trois communes de Corse-du-Sud maintiendront leurs plages complètement fermées : Coti-Chiavari (sud du golfe d’Ajaccio), Appietto et Alata (Golfe de Lava).

17h59 : Les saisonniers agricoles européens pourront rejoindre les exploitations françaises « dans les jours qui viennent »

L’annonce est du ministre de l’Agriculture Didier Guillaume. Les ressortissants de l’Union européenne dotés d’un contrat en France pourront traverser les frontières fermées dans le contexte de l’épidémie de Covid-19 « sous réserve » que leur sécurité sanitaire soit préservée, a indiqué le ministre lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Didier Guillaume a précisé que leurs conditions de travail et d’hébergement feraient l’objet d’un « guide de bonnes pratiques ». « Le Premier ministre a rendu un arbitrage, l’instruction va être publiée aujourd’hui ou demain » (ce mardi ou mercredi), a-t-il ajouté.

17h47: NextRadioTV (BFMTV/RMC) prépare un plan social et va réduire la voilure dans le sport

NextRadioTV, la maison-mère de BFMTV et RMC, prépare un plan social qui verra le recours aux intermittents, aux pigistes et aux consultants divisé par deux et concernera aussi les CDD et les CDI, selon un communiqué mardi qui ne précise pas le nombre de départs visés.

Dans un contexte difficile pour l'audiovisuel et aggravé par la crise sanitaire, le groupe, qui propose un bouquet de chaînes sportives sur abonnement, va aussi réduire la voilure dans ce domaine avec «l'arrêt progressif des compétitions sportives notamment d'athlétisme, d'équitation et de tennis».

Ces mesures, qui s'inscrivent dans un «plan de transformation et de reconquête post-Covid», ont été présentées aux représentants syndicaux lors d'un CSE mardi. Si les audiences télé, et notamment celles de l'information, ont engrangé des records pendant la crise, les recettes publicitaires n'ont pas suivi et leur écroulement risque d'être durable, prévient le groupe.

17h37: Les footballeurs américains de la NFL bientôt équipés de visières anti-virus ?

Eh bien pourquoi pas, indique ce mardi le directeur médical de ce championnat américain. Il y aura probablement une recommandation" pour les joueurs d'utiliser les protections faciales lorsque la nouvelle saison, prévue en septembre, débutera, a déclaré Thom Mayer sur ESPN.

«Les bio-ingénieurs de la ligue testent des prototypes avec Oakley. Ils étudient tout type de problèmes, y compris quand les masques s'embuent», a-t-il précisé. Les masques testés par l'équipementier, qui fabrique des visières pour les casques de la NFL, pourraient couvrir toute la zone située derrière la grille de protection du casque.

17h25 : Six joueurs et membres de staffs de clubs de Premier Leage positifs au coronavirus

La Premier League, le plus important championnat de football d’Angleterre, a annoncé mardi que sur une première série de 748 tests de dépistage du coronavirus, six joueurs ou membres de l’encadrement appartenant à trois clubs différents ont été déclarés positifs.

« Les joueurs ou membres du staff des clubs testés positifs vont maintenant s’auto-isoler pendant 7 jours », a ajouté l’organisateur du championnat anglais de football qui ne détaille ni les noms des joueurs ni ceux des clubs touchés.

17h20 : Il existe un « risque de dommages durables » sur l’économie américaine, s’inquiète le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin

La mise à l’arrêt de l’économie américaine en raison de la pandémie pose un « risque de dommages durables », a estimé mardi le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin lors d’une audition au Sénat.

La réouverture de l’économie doit néanmoins se faire d’une « manière équilibrée et sans danger » face au Covid-19, a-t-il ajouté, alors que le président Donald Trump presse les entreprises de relancer la machine économique et que des experts mettent en garde contre une réouverture prématurée.

17h04: Le patron d’Airbus réclame la réouverture des frontières aériennes, sous peine de catastrophe

Guillaume Faury, le patron d’Airbus, a appelé ce mardi à la réouverture des frontières et du ciel européens.  « On est prêts maintenant, on a besoin de décisions politiques », a estimé le dirigeant, interrogé sur France 2. Guillaume Faury veut « une reprise des vols pour éviter des dommages trop profonds sur les compagnies aériennes et donc un impact trop durable sur le secteur aéronautique et des sociétés comme Airbus » .

>> Plus d’informations dans l’article ci-dessous.

 

16h55 : Les soignants vont pouvoir bénéficier de tests sérologiques « dès la semaine prochaine », annonce Olivier Véran

Les personnels soignants pourront bénéficier « à compter de la semaine prochaine » de tests sérologiques sur prescription médicale, afin de savoir s’ils ont contracté ou non le coronavirus, a annoncé mardi Olivier Véran.

« La Haute autorité de santé m’a transmis une recommandation hier qui me permet d’envisager à compter du début de la semaine prochaine de proposer à tous les soignants de notre pays (…) de bénéficier sur prescription d’un diagnostic sérologique », a déclaré le ministre de la Santé à l’Assemblée nationale.

Ces tests, qui permettront aux personnes concernées de « connaître leur état d’immunité », seront disponibles pour le personnel soignant « à l’hôpital, en Ehpad, en établissement médico-social » mais « également en ville », a précisé le ministre. Cette mesure sera par ailleurs étendue « à tout le personnel qui travaille dans le domaine de l’hébergement d’urgence ».

16h45 : Les maires des grandes villes majoritairement pour accélérer le second tour des municipales

Les maires, en particulier les élus des grandes villes, dont certains sont consultés ce mardi par Emmanuel Macron, poussent pour la tenue du second tour des municipales fin juin,

L’Association des maires de France (AMF) et France Urbaine, qui rassemble les grandes villes, ont plaidé auprès du Premier ministre pour un second tour « le plus rapidement possible », en fonction bien sûr de la situation sanitaire qui doit rester « prioritaire ».

Dimanche, ce sont 36 maires de grandes villes, dont Anne Hidalgo (Paris), Christian Estrosi (Nice), François Rebsamen (Dijon), qui ont appelé à ne pas transformer « le confinement sanitaire en un confinement démocratique ».

Il y a toutefois quelques voix discordantes. Le maire de Tours, Christophe Bouchet, est ainsi fermement opposé à la tenue d’un scrutin avant l’été. D’autres, comme Gérard Collomb, maire sortant de Lyon, ou Laurent Hénart, maire MR de Nancy, restent prudents.

16h30 : Saint-Malo rouvre son aquarium, les poissons vont-ils avoir peur du monde ?

Le premier site touristique privé de Bretagne a eu le feu vert pour rouvrir à partir de mercredi. Confinés depuis deux mois dans leurs grands bacs d’eau, les 10.000 poissons, crustacés et mammifères de l’aquarium de Saint-Malo s’apprêtent donc à retrouver le public. Vont-ils avoir peur ? Notre journaliste Camille Alain, de la rédaction locale de 20 Minutes à Rennes, s’est posé la question.

 

16h16: Les syndicats «exigent» des négociations «réelles et sincères» sur les conditions de travail à l’hôpital

A six jours du «Ségur de la santé» annoncé par Olivier Véran pour aborder toutes les questions autour des conditions de travail des personnels soignants , les cinq principaux syndicats de la fonction publique hospitalière ont réclamé au ministre «de réelles et sincères négociations» dans une lettre ouverte diffusée mardi.

Ces cinq organisations (CGT, FO, CFDT, SUD et UNSA) ont fait «part de leurs interrogations» à Olivier Véran après son annonce dimanche dans la presse d'une grande réunion multilatérale des partenaires sociaux au ministère lundi 25 mai, en vue d'un plan «cet été».

«N'ayant pas été consultés» avant, «ni informés à ce jour» sur cette initiative, les syndicats «exigent de réelles et sincères négociations» incluant leurs «thématiques revendicatives» (salaires, effectifs, carrières, lits, budgets...). Pour commencer, ils attendent «la communication de la feuille de route ministérielle comprenant le contenu de ces négociations», ainsi qu'«un accord de méthode (...) précisant l'agenda social et le calendrier».

16h07 : « Sur le foyer de l’abattoir, on n’aurait pas pu réagir plus vite », selon le CHR d’Orléans

Thierry Prazuck, le chef du service infectiologie en charge du suivi du cluster ayant émergé au niveau de l’abattoir Tradival, à Fleury-les-Aubrais (Loiret), explique comment les équipes ont travaillé depuis la révélation des premiers cas positifs. Il répond à notre journaliste Julien Laloye. L’interview est à lire ci-dessous.

 

16h : L’Indonésie s’attend à un baby-boom dans la foulée de l’épidémie

L’Indonésie pourrait connaître un baby boom avec plus de 400.000 naissances additionnelles à cause des mesures de confinement en vigueur, a indiqué mardi l’agence nationale chargée du planning familial.

Des petites cliniques ont dû fermer et les médecins disent voir beaucoup moins de patients depuis que l’archipel d’Asie du Sud-Est a mis en place des mesures de confinement partiel pour contenir l’épidémie de coronavirus. Dans ces conditions, l’accès aux contraceptifs et aux consultations de planning familial est devenu plus difficile, a souligné l’agence. Le planning familial estime ainsi qu’environ 10 % de son public n’a plus accès aux moyens de contrôle des naissances.

Au début de l’année prochaine, l’Indonésie, qui compte la quatrième plus importante population au monde, pourrait voir 420.000 bébés supplémentaires naître par rapport aux prévisions, ont calculé ces services.

15h50: 100 pays en voie de développement ont bénéficié des aides d’urgence de la Banque mondiale

La Banque mondiale a annoncé mardi que ses aides d'urgence pour lutter contre l'impact sanitaire et économique du coronavirus ont déjà bénéficié à 100 pays en voie de développement qui abritent 70% de la population mondiale.

«Il s'agit d'une étape importante dans les efforts du groupe (...) pour déployer 160 milliards de dollars sur une période de 15 mois», qui court jusqu'en juillet 2021, a estimé son président David Malpass au cours d'une conférence téléphonique.

Les programmes financés dans le cadre de cette enveloppe doivent répondre «efficacement aux chocs sanitaires, économiques et sociaux» auxquels ces pays sont confrontés, a-t-il rappelé. Ils doivent en outre renforcer les systèmes de soins de santé et apporter du matériel et des équipements médicaux «vitaux».

15h41 : A son tour, Moscou réagit aux déclarations de Trump contre l’OMS

La Russie a dénoncé mardi des tentatives américaines de « casser » l’Organisation mondiale de la santé (OMS), que Washington accuse de complaisance envers la Chine sur le coronavirus et à qui elle menace de couper les fonds.

« Nous sommes contre une casse (de l’OMS), qui irait dans le sens des intérêts politiques ou géopolitiques d’un seul Etat, autrement dit les Etats-Unis », a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, cité par les agences de presse russes.

15h30 : La possibilité de dons de congés payés au personnel soignant examinée le 3 juin à l’Assemblée nationale

L’Assemblée nationale examinera le 3 juin une proposition de loi LREM visant à permettre le «don de congés payés sous forme de chèques-vacances» aux soignants, un texte soutenu par le gouvernement.

Une centaine de députés LREM emmenés par Christophe Blanchet avaient avancé l’idée il y a quelques jours afin « que l’on puisse permettre aux salariés qui le désirent et qui le peuvent, dans le public comme dans le privé, de faire don d’une partie de leurs congés payés », au bénéfice « de ceux qui luttent directement contre le coronavirus ».

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a jugé la proposition de dons de congés « très intéressante », et assuré de son soutien. Le gouvernement l’a inscrite à l’ordre du jour au Palais Bourbon le 3 juin en fin de journée, en première lecture.

L’élu LR Maxime Minot avait fustigé un « plagiat inacceptable » des députés LREM, soulignant avoir déposé le 22 mars une proposition de loi en ce sens, que les députés de la majorité « ont refusé de cosigner ».

15h13 : La revue médicale The Lancet répond à Donald Trump sur ses reproches à l’OMS

Le président américain avait cité la prestigieuse revue médicale dans une lettre adressée ce lundi au docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Dans cette lettre, Donald Trump reproche à l’OMS d’avoir ignoré des alertes crédibles sur la propagation du virus à Wuhan dès début décembre et même avant. Donald Trump évoque notamment, parmi ces alertes, des rapports de The Lancet.

C’est sur ce point que la revue médicale a tenu à apporter un démenti ce mardi. « Cette déclaration est factuellement fausse, précise-t-elle dans un communiqué. The Lancet n’a jamais publié de rapport en décembre 2019 au sujet d’un virus ou d’une épidémie à Wuhan ou ailleurs en Chine. » Le premier rapport concernant le Covid-19 publié dans la revue date du 24 janvier dernier, précise plus loin The Lancet.

14h53 : « Soutiens ton club », une campagne de dons pour soutenir les associations sportives

Le gouvernement et le comité olympique français lancent une campagne de dons pour aider les associations sportives à affronter les impacts de la crise sanitaire. Cette plateforme permettra aux dons d’être déductibles des impôts pour les personnes physiques et les entreprises. Chacun pourra donner au club amateur de son choix, si ce dernier est inscrit à l’opération, mais un prélèvement de 10 % sera redistribué aux associations les plus en difficultés, sur la base de critères objectifs.

Environ 360.000 associations sportives, qui accueillent 16 millions de licenciés, sont recensées en France. Depuis les premiers jours du confinement, elles ont dû renoncer à toute activité et la plupart d’entre elles ont dû annuler des événements, comme des tournois et fêtes de fin de saison, synonymes de rentrées de trésorerie. Les clubs amateurs s’inquiètent également de la prochaine rentrée, craignant moins d’inscriptions, et donc moins de cotisations, mais aussi des baisses de subventions.

14h41 : L’Assemblée lancera sa commission d’enquête sur la crise du coronavirus dès juin

La commission d’enquête à l’Assemblée nationale sur la crise du coronavirus devrait être lancée dès juin, parallèlement à celle prévue au Sénat à majorité de droite, a-t-on appris de sources parlementaires mardi.

Le président de l’Assemblée Richard Ferrand (LREM) avait installé début avril une simple mission d’information, devant se doter des prérogatives d’une commission d’enquête au "retour à la normale" après l’épidémie. Les députés LR plaidaient alors pour un lancement de celle-ci à l’automne.

Depuis, le Sénat a acté la mise en place de sa propre commission d’enquête sur la crise sanitaire en juin. Les députés ont décidé alors une harmonisation des calendriers. La mission d’information devrait rendre "un rapport d’étape fin mai-début juin" et "la commission d’enquête pourrait se réunir en juin, c’est ça l’objectif", a déclaré le patron des députés LR en visioconférence de presse.

14h30: L'esplanade des Mosquées à Jérusalem va rouvrir après l'Aïd el-Fitr

Après deux mois de fermeture liée à la pandémie de Covid-19, l'esplanade des Mosquées à Jérusalem rouvrira après l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan prévue ce week-end, a annoncé mardi l'organisme gérant les lieux saints musulmans dans la Ville Sainte.

Le directeur de la mosquée, cheikh Omar Al-Kisswan, a dit à l'AFP espérer qu'il n'y aurait pas de restrictions sur le nombre de fidèles pouvant accéder à l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam.

Les détails de la réouverture doivent être finalisés «pour éviter toute critique sur le manque de précautions sanitaires», a-t-il ajouté. C'était la première fois depuis 1967 que l'esplanade était fermée aux fidèles sur décision du Waqf [le conseil qui administre les lieux saints musulmans de Jérusalem, ndlr]. 

14h15: La ville de Paris annonce un plan de soutien de 15 millions d’euros à son secteur culturel

Un plan de soutien aux artistes et acteurs culturels parisiens affectés par la pandémie, d'un montant de 15 millions d'euros, dont une aide à projets pour un «mois d'août de la culture», a été adopté par la Mairie de Paris, a annoncé mardi son adjoint à la Culture, Christophe Girard.

Ce soutien aux associations culturelles, théâtres, festivals, musées divers vise à «éviter tout ralentissement, afin que les acteurs ne flanchent pas, et qu'ils soient capables de prendre des initiatives supplémentaires: cela permet de réveiller tout le monde», précise-t-il. Ce plan a été voté à l’unanimité ce lundi au Conseil de Paris.

14h08 : Le point sur la pandémie dans le monde

La pandémie a fait au moins 318.517 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 90.369 décès pour plus de 1,5 million de cas. Suivent le Royaume-Uni avec 34.796 morts, l’Italie (32.007), la France (28.239) et l’Espagne (27.709).

Parmi les pays les plus touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 79 décès pour 100.000 habitants, suivi par l’Espagne (59), l’Italie (53), le Royaume-Uni (51) et la France (43).

13h55 : Les pays membres de l’OMS s’accordent sur une évaluation indépendante de la réponse de l’agence onusienne à la pandémie

Les 194 pays membres de l’OMS, dont les Etats-Unis et la Chine, ont adopté mardi une résolution prévoyant une « évaluation indépendante » de la réponse de l’agence onusienne à la pandémie de nouveau coronavirus.

Ce texte approuvé par consensus prévoit de lancer « au plus tôt (…) un processus d’évaluation impartiale, indépendante et complète » de l’action internationale coordonnée par l’OMS engagée face à la pandémie, en vue « d’améliorer les capacités mondiales de prévention, de préparation et de riposte face aux pandémies ».


 

13h49 : Premier décès en dix jours en Tunisie

Un homme décédé à Mahdia a été testé positif au nouveau coronavirus, a indiqué ce mardi le ministère de la Santé. C'est le premier décès lié à cette maladie depuis dix jours en Tunisie, où un déconfinement a débuté le 4 mai. Ce décès porte à 46 le nombre de morts en Tunisie, où un confinement précoce et strict avait été décrété dès le 22 mars.

13h36 : En Angleterre, l’attaquant de Watford, Troy Deeney, refuse de reprendre l’entraînement

« On est censé revenir cette semaine. J’ai dit que je n’irai pas », a annoncé, dans un podcast sportif. « Mon fils a 5 mois et il a des difficultés respiratoires. Je ne veux pas rentrer à la maison et le mettre en danger », a expliqué le joueur.

Lundi, les 20 clubs de Premier League avaient voté en faveur d’une reprise des entraînements « par petits groupes » et « en respectant la distanciation sociale ».

« Je ne pourrai pas aller chez le coiffeur avant mi-juillet mais je peux m’entasser avec 19 personnes dans une surface de réparation pour disputer un ballon aérien ? Je ne vois pas comment ça peut marcher », a-t-il expliqué. Deeney a aussi souligné du risque accru qui touche les populations noires, comme lui, asiatiques ou d’autres minorités ethniques, en cas de contamination.

13h32 : A l’hôpital Tenon à Paris, qui accueille des malades du Covid-19, le personnel de nettoyage s'est mis en grève

Trente cinq salariés de la société de nettoyage ATN ont organisé un piquet de grève mardi matin à 6 heures pour réclamer une prime pour leur travail pendant la crise du coronavirus, selon le syndicat CNT Solidarité ouvrière. Les salariés réclamaient «une prime décente» alors que leur travail «a été rendu particulièrement dangereux du fait de l’épidémie de Covid-19» et jugeaient «méprisante» la prime accordée par l’entreprise, selon un communiqué. «Un accord a été conclu dans la matinée accordant 500 euros de prime» à ces personnels, a indiqué le président d’ATN Dominique Leszczynski à l’AFP.

13h24 : Angela Merkel critiquée après son « virage à 180 degrés »

Angela Merkel affronte de premières critiques en Allemagne après le plan de mutualisation de dettes européennes concocté avec Emmanuel Macron face au coronavirus, qui brise un tabou en matière de solidarité financière européenne.

Dans un pays bercé depuis des années au son des vertus de l’austérité budgétaire, et qui a déjà dû faire son deuil de la règle de l’endettement zéro pour cause de pandémie, le plan de relance franco-allemand pour l’Europe suscite des interrogations. « Je m’étonne que nous fassions là un virage à 180 degrés, que l’Union européenne puisse subitement s’endetter », a commenté mardi le député libéral Alexander Lambsdorff.

Angela Merkel a reconnu lundi que la proposition, soutenue aussi par son parti conservateur, était « courageuse » et susceptible d’attirer des critiques dans son pays.

13h12 : Quelle place les questions de surpoids occuperont-elles dans le monde d’après ?

Jean-Loup Delmas tient souvent ce live. Mais il publie aussi des articles ! Pour 20 Minutes, il s’est intéressé cette semaine à la question du surpoids, alors que plus de 80 % des personnes en réanimation en France à cause du coronavirus partagent cette caractéristique. Ce problème de société va-t-il se placer au centre des débats, demain, dans un monde transformé ? Réponse ci-dessous.

 

12h52 : L’UE soutient l’OMS après les menaces de Trump de lui couper les vivres

La Commission européenne a soutenu mardi l’OMS après les menaces du président américain, Donald Trump, de couper les vivres à cette organisation, dont il a maintes fois critiqué la gestion de la crise du coronavirus.

« C’est le moment où il faut faire preuve de solidarité, et non pas montrer du doigt ou saper la coopération multilatérale », a déclaré l’une des porte-paroles de la Commission européenne, Virginie Battu, questionnée lors d’un point presse sur les dernières déclarations de Trump sur l’agence onusienne.

12h45 : A Bobigny, une « action sociale de guerre » pour lutter contre la crise alimentaire liée au coronavirus

Pour lutter contre la crise alimentaire aggravée par la crise sanitaire et économique, un bailleur social et plusieurs associations s'organisent pour constituer et distribuer des colis à la cité de l'Etoile à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. C’est le podcast du jour de 20 Minutes, qui revient sur le reportage de notre journaliste Guillaume Novello. A la réalisation, Anne-Laëtitia Béraud. Il est à écouter ci-dessous :

 

12h40: L'Algérie rend obligatoire le port du masque

Les autorités algériennes ont décidé de rendre le port du masque sanitaire obligatoire dans le cadre de nouvelles mesures visant à enrayer la pandémie de Covid-19, à l'approche de la fête musulmane de l'Aïd el-Fitr.

Le port du masque n'était pas requis jusqu'à présent dans les espaces publics en Algérie, qui compte 44 millions d'habitants. Afin de faire face à la pénurie de masques, le ministre du Commerce Kamel Rezig a fait savoir lundi que l'Etat autorisait provisoirement la production des masques destinés au grand public sans qu'il soit nécessaire pour cela d'être immatriculé au registre du commerce, en raison du contexte sanitaire «exceptionnel».

Des mesures complémentaires, qui doivent être détaillées, sont prévues à l'occasion de l'Aïd el-Fitr, fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan, le 23 ou le 24 mai. Ces mesures porteront sur les horaires du confinement, les déplacements en province ou encore la visite des cimetières.

12h20: Amazon rouvre progressivement ses centres de distribution en France sur la base du volontariat

Les centres de distribution d’Amazon ont rouvert leurs portes ce mardi matin en France. Les six centres étaient fermés depuis le 16 avril dernier, après que la justice française a sommé l’entreprise d’améliorer les mesures sanitaires dans ses entrepôts.

Il s’agit d’un plan de reprise progressive sur trois semaines, validé par les syndicats et sur la base du volontariat des employés. Plus d’informations dans l’article ci-dessous :

 

12h10 : Des soignants corses appellent à une régulation du tourisme sur l’île de Beauté

Des professionnels de santé insulaires et continentaux appellent dans une lettre ouverte à la « régulation » des personnes qui viendront en Corse cet été, craignant « un rebond de l’épidémie » de Covid-19 aux « conséquences dramatiques » du fait notamment du « nombre de lits limité ».

« En l’état actuel de la pandémie, l’arrivée non contrôlée de plusieurs dizaines de milliers de voyageurs mettrait à mal notre capacité de soins, en termes humains et en termes de ressources matérielles. Nos soignants sont épuisés et notre nombre de lits limité », écrivent ces médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, infirmiers et masseurs kinésithérapeutes, du public et du privé.

« Nous sommes conscients des enjeux économiques et sociaux et souhaitons une réussite aussi large que possible de la saison touristique », écrivent-ils tout en réclamant « la mise en place de mesures, fortes, humaines, éthiques et déontologiques », sans préciser lesquelles.

 

12h : Un premier foyer de contamination identifié à Marseille depuis le déconfinement

L’ARS annonce avoir identifié un premier foyer de contamination de coronavirus à Marseille depuis le déconfinement, dans un foyer pour SDF, rapporte notre journaliste Adrien Max. Plus d’informations dans l’article ci-dessous.

 

11h58 : Au tour du marathon de Dublin d’être annulé

Le marathon de Dublin, prévu le 25 octobre, a été annulé à cause du nouveau coronavirus, ont annoncé mardi les organisateurs, suggérant ainsi qu’un retour à la normale pourrait prendre des mois.

« Nous savons que c’est extrêmement décevant pour tous les coureurs », a déclaré dans un communiqué le directeur de la course Jim Aughney, assurant avoir « pris cette décision difficile dans l’intérêt de la santé et du bien-être de tous ceux qui s’impliquent pour faire de l’événement un tel succès ».

11h50 : Les maisons d’édition plombées par l’épidémie

Comme de nombreux secteurs, les maisons d’éditions sont frappées de plein fouet par la crise. Un sondage du Syndicat national de l’édition (SNE), publié ce mardi et réalisé auprès de 132 entreprises représentant 250 maisons d’édition, relève que les flux de revenus des éditeurs se sont asséchés ces derniers mois.

La moitié des sondés anticipent une baisse de chiffre d’affaires de 20 % à 40 % cette année par rapport à 2019. Un autre quart des maisons interrogées estiment qu’elles perdront plus de 40 % de chiffre d’affaires cette année.

Le mois d’avril, au cœur du confinement, a été le plus difficile pour les éditeurs. 73 % des sondés déclarent une chute de revenus supérieure à 60 % sur cette période par rapport à l’année précédente. Malgré la réouverture des librairies, un peu plus d’un tiers des maisons d’édition anticipent un recul de 60 % de leurs revenus en mai.

Parmi les mesures attendues : un fort soutien de l’État et des collectivités locales aux librairies, la possibilité d’une suspension de la TVA sur le livre, des subventions pour le livre scolaire ou encore la distribution de chèques-lire.

11h35 : La Chine accuse Trump de « se soustraire à ses obligations » vis-à-vis de l’OMS

La Chine a reproché mardi à Donald Trump de « se soustraire à ses obligations » envers l’Organisation mondiale de la santé (OMS), après des menaces du président américain de geler indéfiniment le financement de l'agence onusienne.

Cette démarche du locataire de la Maison blanche, qui reproche à l’OMS d’être trop indulgente avec Pékin, vise à « salir les efforts de la Chine face à l’épidémie » de Covid-19, a fustigé devant la presse un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian.

11h23 : Stopcovid au menu de l’Assemblée nationale le 27 mai

Le débat et le vote de l’Assemblée nationale sur le traçage durant le déconfinement, via l'application Stopcovid, auront lieu le 27 mai. Sous la pression des oppositions, le gouvernement avait accepté fin avril ce vote, non obligatoire, sur ce sujet sensible du traçage des données mobiles dans la lutte contre le coronavirus.

Le débat et vote seront organisés à partir de 15h, a-t-il été précisé en conférence des présidents de l’Assemblée. Il fallait attendre que l’application pour smartphones soit prête pour pouvoir en présenter exactement les contours devant le Parlement.

Très critiqués par ceux qui y voient une atteinte à la vie privée, Stopcovid vise à permettre à chaque utilisateur qui apprend sa contamination de prévenir tous les autres utilisateurs qu’il a croisés dans les deux semaines précédentes, pour que ceux-ci puissent prendre leurs précautions (auto-confinement, tests…). Etant basée sur une participation volontaire, l’application ne devrait pas avoir besoin de base légale.

 

11h15 : Le Covid-19 ne circule plus en Polynésie

Plus aucun patient ne présente de signe de Covid-19 en Polynésie française, a indiqué lundi (mardi heure de Paris) le gouvernement local de cette collectivité d’outre-mer qui a recensé seulement 60 cas déclarés et ne déplore aucun décès.

L’absence d’épidémie sur le sol polynésien est liée à l’arrêt des vols internationaux, au couvre-feu instauré et à un confinement strict, partiellement levé fin avril.

Lundi était aussi le jour de réouverture des établissements scolaires polynésiens. Seuls 20 % des élèves sont retournés en classe dans les écoles publiques et 18 % dans les collèges et lycées.

11h : Le Premier ministre russe, malade du Covid-19, reprend ses fonctions

Mikhaïl Michoustine, le Premier ministre russe, avait annoncé le 30 avril dernier, à la télévision, avoir été contaminé par le Covid-19. Le Kremlin indique ce mardi qu’il reprend, ce mardi, toutes ses fonctions, presque trois semaines après son hospitalisation.

Le Kremlin ne précise cependant pas si l'intéressé, qui a dirigé une visioconférence gouvernementale télévisée lundi, a achevé sa convalescente et s'il a quitté l'hôpital.

10h45 : L’âge, facteur lourd de risque de mortalité du Covid-19, confirme une étude

Les hommes, les personnes âgées, les plus démunies, celles sujettes à des diabètes non contrôlés ou à des asthmes sévères… Telles sont les catégories de populations les plus risques face au Covid-19. C’est en tout cas, les conclusions d’une étude statistique menée sur une très large cohorte : 5.863 personnes décédées du Covid-18 dans des hôpitaux britanniques entre le 1er février et le 25 avril. Les premiers résultats du projet Opensafely, pas encore publiée dans une revue à comité de lecture, ont été mis en ligne le 7 mai et relatés ce mardi par Le Monde.

L’âge est le principal facteur à risque de mortalité. Les plus de 80 ans constituent ainsi plus de 51 % des décès au sein de la cohorte. Et les plus de 70 ans 79 % des disparitions.

Autres statistiques relevées : 63 % des morts à l’hôpital étaient des hommes (avec près de deux fois plus de risque de décéder du Covid-19 que les femmes), 36 % souffraient de problèmes cardiaques (deux fois plus de risques de décéder qu’une personne sans ce problème de santé, du même sexe et du même âge).

Les personnes avec des indices de masse corporelle (IMC) supérieur à 40 ont aussi près de trois fois plus de risques de mourir qu’une personne non obèse du même âge et du même sexe, précise l’étude.

10h20 : Une mutinerie dans une prison au Pérou à cause du coronavirus

Des détenus de la prison de Camana, dans le sud du Pérou, redoutant la contagion du coronavirus derrière les barreaux, se sont mutinés lundi soir, ont annoncé les autorités en faisant état de 14 blessés parmi les prisonniers et les gardiens qui ont maté la révolte. « Six détenus et huit agents de sécurité pénitentiaire », précise dans un communiqué l’administration pénitentiaire.

La mutinerie a débuté par la prise en otages de cinq membres de la sécurité, avec l’incendie de matelas et des destructions d’objets.

Les prisonniers réclamaient la présence des services du Défenseur du peuple, chargé de protéger les droits humains au Pérou, et l’assistance de médecins à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire. Selon les autorités, aucun cas de coronavirus n’a encore été détecté dans la prison de Camana.

10h15 : Le gouvernement s’oppose à la gratuité des autoroutes cet été

Faut-il exiger la gratuité des autoroutes cet été pendant tout l’été dans l’optique d’aider aux départs en vacances et à la relance du secteur touristique ? C’est l’idée avancée la semaine dernière par Carole Delga, présidente socialiste de la région Occitanie.

Sur BFMTV, ce mardi matin, le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a retoqué la proposition, l’estimant ni réaliste, ni souhaitable. Il a jugé qu’il n’était pas souhaitable de priver ces sociétés d’une source de revenus dans le contexte actuel. « On a besoin encore des concessionnaires pour faire des investissements assez majeurs », a-t-il estimé, évoquant notamment l’installation de bornes pour véhicules électriques. « Si Mme Delga veut rembourser le niveau de péages aux sociétés concessionnaires en Occitanie, je l’invite à entrer en contact avec les concessionnaires en question », a-t-il ironisé.

 

9h55 : Le conseil scientifique pas opposé à un second tour des municipales en juin

C’est l’un des casse-têtes que doit résoudre le gouvernement : l’organisation du second tour des élections municipales dans les quelque 5.000 communes encore sans maires. Le Conseil scientifique n’est pas opposé à la tenue du second tour des élections municipales en juin mais juge nécessaire une nouvelle évaluation des conditions sanitaires 15 jours avant la date retenue du scrutin, selon l’avis rendu au gouvernement, et publié mardi.

« Cette évaluation pourrait alors motiver, selon ses résultats, une nouvelle interruption du processus électoral », avertit le Conseil scientifique dans son rapport. Il met également en garde contre les « risques sanitaires importants » liés à la campagne électorale, qui devra être « profondément modifiée ».

 

9h45 : Paris s’est bien vidée pendant le confinement, confirme l’Insee

L’Insee a estimé l’écart de répartition de la population présente au niveau départemental en France métropolitaine entre deux semaines moyennes avant et pendant le confinement, en combinant les informations provenant des opérateurs de téléphonie mobile Orange et Bouygues Télécom. L’analyse, publiée ce mardi, vient consolider les premiers résultats donnés le 8 avril dernier et qui se basait sur les seules données de Bouygues Telecom.

La capitale s’est ainsi bel et bien vidée. L’Insee compte 451.000 métropolitains de moins dans Paris intra-muros pendant le confinement qu’en moyenne sur une semaine habituelle avant confinement. Une baisse presque quatre fois plus forte que les variations hebdomadaires habituelles de population en nuitée dans la capitale en janvier et février.

 

9h37 : Un labo chinois pense pouvoir stopper la pandémie « sans vaccin »

Une centaine de laboratoires mondiaux rivalisent pour produire un vaccin contre le nouveau coronavirus, mais en Chine des chercheurs affirment avoir déjà mis au point un traitement à même d’arrêter l’épidémie. Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin («Beida ») permettrait non seulement d’accélérer la guérison des malades, mais aussi d’immuniser temporairement contre le Covid-19.

Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée en génomique de Beida, explique que le traitement marche chez la souris. Son laboratoire a prélevé des anticorps auprès de 60 patients guéris de la maladie avant de les injecter chez les rongeurs. « Au bout de cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2.500 », assure-t-il. « Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique ».

Une étude sur cette recherche a été publiée dimanche dans la revue spécialisée « Cell ». L’étude y voit « un remède » potentiel contre la maladie et note qu’elle permet d’accélérer la guérison.

9h20 : 950 amendes ce week-end pour non-respect de la limite des 100 kilomètres

C’est le bilan du premier week-end de déconfinement dressé ce matin, sur BFMTV, par le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. En tout, 200.000 contrôles ont eu lieu sur les deux jours et ont donné lieu à 950 amendes pour le non-respect de la limite des 100 kilomètres.

 

9h15 : Au foot australien, les joueurs appelés à limiter les partenaires sexuels

Une aventure d’un soir oui, jouer les Don Juan non : les autorités du football australien, sport se jouant principalement au pied avec un ballon ovale, ont demandé aux joueurs de limiter leurs partenaires sexuel(le)s pour réduire les risques de contamination au coronavirus, selon le journal australien Herald Sun.

Alors que la reprise du championnat, suspendu fin mars après une seule journée pour cause de pandémie de Covid-19, est envisagée le 11 juin, les dirigeants de la Ligue du football australien (AFL) ont indiqué aux joueurs que les aventures d’un soir ne seront pas interdites. Mais ils pourraient être en revanche sanctionnés s’ils multiplient les partenaires et adoptent un comportement à risque, d’après le quotidien

Jake Lever, joueur de Melbourne, a expliqué que plusieurs de ses coéquipiers n’étaient pas contents de cette consigne, considérée comme « une interdiction de s’envoyer en l’air » par un média local.

9h : En Australie, les arnaques à la vente de chiots explosent avec la pandémie

Des truands profiteraient du confinement pour appâter sur Internet les personnes seules avec de fausses offres, surtout de cavoodles ou de bouledogues. « Nombre de personnes coincées chez elles vont sur Internet pour acheter un animal de compagnie afin de les aider à traverser la solitude et l’isolement social », a déclaré Delia Rickard, vice-présidente de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC).

La commission a précisé que lors du seul mois d’avril, le préjudice de ce genre d’arnaques s’élevait à 300.000 dollars australiens (180.000 euros), soit cinq fois plus de la moyenne mensuelle.

8h50 : Mise en place d’une quatorzaine sur une « base volontaire »

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian annonce la mise en place d’une quatorzaine volontaire à partir du 20 mai pour les voyageurs arrivant de l’étranger hors Union européenne.

8h42 : L’UFC-Que Choisir assigne 20 compagnies aériennes en justice dont Air France, Transavia et Corsair

L’association de consommateurs qui avait mis en demeure à 57 compagnies aériennes « qui entendaient faire obstacle au droit au remboursement des passagers aériens aux vols annulés », a assigné en justice 20 compagnies aériennes​, « face à la persistance des mauvaises pratiques et aux annonces en trompe l’œil ».

Les mauvais élèves sont : Air France, Ryanair, Transavia France, Vueling Airlines, Lufthansa, Volotea, Air Algérie, Air Corsica, Royal Air Maroc, Air Caraïbes, Turkish Airlines, TAP Air Portugal, Tunisair, Norwegian, Emirates, Corsair KLM, Air Austral, Air Europa et Air Transat.

8h30 : Trump menace de couper les vivres à l’OMS pour de bon

Multipliant les critiques contre l’Organisation mondiale de la santé pour sa gestion de la crise, le président américain lui a donné un mois pour obtenir des résultats significatifs.

« Si l’OMS ne s’engage pas à des améliorations notables dans un délai de 30 jours, je vais transformer la suspension temporaire du financement envers l’OMS en une mesure permanente et reconsidérer notre qualité de membre au sein de l’organisation », a-t-il tweeté.

8h : Le marché automobile européen chute de 76,3 % en avril

Les constructeurs ont annoncé que le marché automobile européen avait chuté de 76,3 % au mois d’avril.

L’équipementier Novares, qui emploie 1.350 personnes en France, a été placé en redressement judiciaire fin avril. Même un constructeur comme Renault a été contraint de solliciter un prêt de 5 milliards d’euros garanti par l’Etat. En France, la filière automobile représente 400.000 emplois industriels directs et 900.000 avec les services.

Appelé à l’aide, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi qu’il présenterait « sous 15 jours » un plan de soutien orienté vers les technologies vertes. Mais il a réclamé en échange une relocalisation de productions en France.

7h30 : Vers un report du référendum sur l’indépendance en Nouvelle-Calédonie ?

Les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie se sont dits favorables à un report du référendum sur l’indépendance prévu le 6 septembre, en raison des perturbations liées à la crise du coronavirus.

De son côté, la présidente de la province Sud Sonia Backès, membre de la droite non indépendantiste, s’est fermement opposée à cette demande. Elle a accusé les indépendantistes de « posture pour faire pression sur l’Etat » et « une entreprise de déstabilisation » de la Nouvelle-Calédonie.

7h15 : Au Nicaragua, le gouvernement accusé d’ordonner des « enterrements express » pour cacher la réalité des contaminations

Dans le pays, les médecins mettent en garde contre une aggravation imminente de l’épidémie de Covid-19 alors que selon le ministère de la Santé, le pays d’Amérique centrale n’a enregistré que 25 contaminations pour huit décès depuis le 19 mars. Le pays est le seul d’Amérique qui n’a ni adopté de mesures de confinement, ni fermé ses frontières, ni suspendu l’école en raison de la pandémie.

Or les hôpitaux font face à un afflux croissant de patients souffrant de maladies respiratoires. Mais les malades décédés de « pneumonie atypique » sont enterrés dans des cercueils scellés lors d'« enterrements express », sans veillée ni rassemblement.

A Chinandega, dans le nord-ouest du pays, considérée comme l’épicentre de l’épidémie, les hôpitaux sont gardés par la police ou des hommes en civil afin d’empêcher les journalistes d’approcher pour filmer ou interroger des proches de malades.

7h : Donald Trump a annoncé qu’il prenait de l’hydroxychloroquine

Bien qu’il ne présente aucun symptôme du Covid-19, le président américain a annoncé lundi qu’il prenait de l’hydroxychloroquine à titre préventif contre le coronavirus depuis une semaine et demie.

Pourtant, fin avril, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a mis en garde contre l’utilisation de cet antipaludéen « en dehors d’un milieu hospitalier ou d’essais cliniques ». Elle a en particulier mis en avant « le risque de troubles du rythme cardiaque ».

De son côté Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat, a dénoncé des déclarations « dangereuses ». « Cela donne aux gens de faux espoirs (…) et peut même les mettre en danger », a-t-il déploré sur MSNBC.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live

Nous suivrons ici tous les événements relatifs au coronavirus pour cette journée de mardi. Pour retrouver les informations de lundi, rendez-vous ici.