Déconfinement en Gironde : Des plaisanciers échoués dans le bassin d'Arcachon ont été hélitreuillés

SECOURS L'équipage aurait été surpris par la marée et le semi-rigide s'est envasé

Marion Pignot

— 

Sauvetage en mer, exercice conjoint entre l'armée de l'air et la Snsm dans le Bassin d'Arcachon.
Sauvetage en mer, exercice conjoint entre l'armée de l'air et la Snsm dans le Bassin d'Arcachon. — Eric Beracassat/Sipa/SIPA

Six plaisanciers échoués dans le bassin d’Arcachon (Gironde) ont été secourus ce dimanche, en fin d’après-midi. Les plaisanciers s’étaient échoués dans la vase à un peu plus d’un kilomètre au nord de Gujan-Mestras, précise la Préfecture de l’Atlantique dans un communiqué.

C’est à 17h50 que le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) d’Etel a été alerté par les pompiers. Six personnes à bord du semi-rigide auraient été surprises par la marée. Le Cross a d’emblée engagé un dispositif de sauvetage composé de l’hélicoptère « Dragon 33 » de la sécurité civile et du semi-rigide SNS 675 de la station société nationale de sauvetage en mer (SNSM) d’Arès.

Avant une sortie en mer, il faut regarder l’horaire des marées

Toujours selon le communiqué, « les quatre plaisanciers les plus fragiles » ont été hélitreuillés et « déposés au centre hospitalier d’Arcachon ». Les deux autres ont été secourus par la SNSM d’Arès. Le bateau a été, quant à lui, sécurisé au mouillage.

La préfecture de l’Atlantique précise qu’un autre sauvetage a eu lieu à peu près à la même heure dans le nord du bassin d’Arcachon. Et alors que ces premières virées en mer post-confinement peuvent rapidement mal tourner, elle en profite pour rappeler qu’avant qu’une sortie en mer, il faut préparer avec rigueur sa navigation (horaires des marées, courant, vent, dangers, etc.).