Coronavirus : Les décès en nette baisse aux Etats-Unis...

EPIDEMIE Au septième jour du déconfinement, suivez avec nous les dernières infos liées à la pandémie de Covid-19, alors qu'une partie des collégiens retourne en classe ce lundi

Manon Aublanc, Lucie Bras et Jean-Loup Delmas

— 

Un parc de Brooklyn, à New York à l'heure du coronavirus, le 18 mai 2020.
Un parc de Brooklyn, à New York à l'heure du coronavirus, le 18 mai 2020. — Kathy Willens/AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Selon le dernier bilan en France, 131 personnes sont décédées du Covid-19 ces dernières 24 heures pour un bilan total de 28.239 morts depuis le début de l’épidémie. Le nombre de malades dans les services de réanimation continue de baisser.
  • L’Italie a décidé de rouvrir ses frontières aux ressortissants de l’Union européenne dès le 3 juin, sans quarantaine.
  • Après le bol d’air du premier week-end déconfiné, des élèves de 6e et 5e des collèges en zone « verte » ont fait leur retour en classe ce lundi. Les collégiens des quatre régions en « zone rouge » devront attendre la fin du mois pour être fixés.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce live est à présent terminé ! Retrouvez le suivi en direct de l’actualité liée au coronavirus par ici.

6h03 : Trump menace de suspendre indéfiniment la contribution américaine à l’OMS

Le président américain a menacé lundi de geler indéfiniment le financement américain à l’Organisation mondiale de la Santé. « Si l’OMS ne s’engage pas à des améliorations notables dans un délai de 30 jours, je vais transformer la suspension temporaire du financement envers l’OMS en une mesure permanente et reconsidérer notre qualité de membre au sein de l’organisation », a tweeté Donald Trump et publiant des photos d’une lettre adressée au patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

5h42 : Les démocrates alertent sur le danger des déclarations de Trump

Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, a estimé que ce n’était « pas une bonne idée », après que Donald Trump a révélé lundi qu’il prenait de l’hydroxychloroquine à titre préventif. « Il est notre président et je préférerais qu’il ne prenne pas quelque chose qui n’a pas été approuvé par les scientifiques, particulièrement dans sa catégorie d’âge et, disons, dans sa catégorie de poids, appelée obésité morbide », a-t-elle ajouté. Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat, a dénoncé des déclarations « dangereuses ». « Cela donne aux gens de faux espoirs (…) et peut même les mettre en danger », a-t-il déploré sur MSNBC. Fin avril, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a mis en garde contre l’utilisation de cet antipaludéen « en dehors d’un milieu hospitalier ou d’essais cliniques ». Elle a en particulier mis en avant « le risque de troubles du rythme cardiaque ».

3h30: Le médecin de la Maison Blanche confirme que Trump prend de l'hydroxychloroquine

Alors que certains se demandaient si Donald Trump était sérieux, le médecin de la Maison Blanche Sean Conley a confirmé lundi soir que le président américain prenait bien ce médicament controversé. Après de « nombreuses discussions » avec Donald Trump, il a estimé que « les avantages potentiels de ce traitement l’emportaient) sur les risques relatifs ».

2h40: Les décès en forte baisse aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré lundi 759 nouveaux décès dus au coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre total de morts à 90.309, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Ce bilan quotidien est l'un des plus bas de ces dernières semaines. Le pays, le plus endeuillé au monde en valeur absolue, compte plus de 1,5 million de cas de personnes infectées, selon ces nouvelles statistiques.

1h10 : Au Chili, la moitié des sénateurs en quarantaine

La moitié des 50 sénateurs chiliens et quatre ministres, dont ceux des Finances et de l’Intérieur, ont été placés en quarantaine préventive après avoir été en contact avec des parlementaires contaminés au Covid-19, ont annoncé des sources officielles lundi.

Le ministre des Finances, Ignacio Briones, et le ministre de la Présidence, Felipe Ward, ont eux-mêmes annoncé sur Twitter avoir été testés négatifs au coronavirus, mais qu’ils resteraient en quarantaine jusqu’à ce qu’un deuxième test soit effectué. Puis le ministre de l’Intérieur, Gonzalo Blumel, et celui des Affaires sociales, Sebastian Sichel, ont fait de même.

"En raison de mes relations régulières avec la Commission des finances du Sénat, à laquelle appartient le sénateur Jorge Pizarro, j’ai subi vendredi soir un test PCR au Covid-19. Je me suis ensuite placé en quarantaine préventive", a déclaré Briones. "Grâce à la technologie je continuerai à travailler depuis mon domicile", a expliqué M. Blumel, qui avait rencontré vendredi un autre sénateur touché.

0h30 : Les bars vont rouvrir vendredi au Texas

Les bars vont pouvoir rouvrir partiellement vendredi au Texas, sauf dans les foyers de contamination, ont annoncé lundi les autorités locales, même si le nombre de personnes atteintes par le coronavirus continue d’augmenter dans cet Etat du Sud des Etats-Unis. « Le Texas est prêt à passer à la deuxième phase de réouverture des commerces », a déclaré lundi le gouverneur du Texas Greg Abbott lors d’une conférence de presse à Austin. A partir de vendredi, les restaurants pourront donc augmenter leur capacité d’accueil de 25 à 50 %. Les bars et salles de dégustation de vin rouvriront eux pour la première fois, à hauteur de 25 %.

23h50 : Pénicaud veut une « mesure spécifique » pour les saisonniers

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a indiqué lundi qu’il fallait « prendre une mesure spécifique » pour les saisonniers touchés par la crise du coronavirus, à l’occasion d’un débat à l’Assemblée sur les conséquences de la réforme de l’assurance chômage.

Questionné sur la situation des saisonniers, notamment dans le secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, touchés de plein fouet, la ministre a déclaré qu’il fallait « prendre une mesure spécifique » et qu’elle allait en « discuter avec les partenaires sociaux ».

En fin de semaine dernière, les fédérations FO couvrant les secteurs du transport et de l’hôtellerie-restauration ont réclamé au gouvernement une « sécurisation financière » pour les « saisonniers sacrifiés », sans emploi l’été prochain à cause de l’épidémie.

« Il est clair que nous n’aurons pas un été normal », a reconnu la ministre. Pour la fin de la saison d’hiver, « on a permis de mettre en chômage partiel les saisonniers d’hiver qui n’ont pas fini leur saison ».

23h15 : La NHL veut finir la saison sur des sites « bulles »

La Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) projette pour terminer la saison de regrouper deux douzaines d’équipes sur deux sites, sur le modèle des « bulles » envisagées par la NBA, a confirmé lundi le patron de la NHL Gary Bettman.

La NHL a recensé « huit ou neuf endroits » pouvant accueillir « une douzaine d’équipes en un seul lieu », a expliqué Bettman lors d’un entretien dans le cadre d’une conférence virtuelle sur le sport business. Des propos qui correspondent aux informations, parues dans la presse, selon lesquelles la NHL cherche à finaliser un système à deux « bulles » avec 12 équipes sur chaque site répartis par conférence (Est et Ouest).

22h50 : Donald Trump annonce qu’il prend préventivement de l’hydroxychloroquine depuis 2 semaines

Le président américain a révélé lundi qu’il prenait préventivement tous les jours de l’hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme dont l’éventuelle efficacité contre le coronavirus n’a pas été démontrée rigoureusement à ce stade.

« J’en prends parce que j’entends de très bonnes choses », a déclaré Trump lors d’un échange avec les journalistes. « Vous connaissez l’expression : qu’est-ce que vous avez à perdre ? », a-t-il ajouté. « Tous les jours, un cachet par jour. A un certain moment, j’arrêterai », a-t-il encore dit, tout en soulignant que tous tests qu’il avait effectués jusqu’ici pour le Covid-19 avaient été négatifs.

22h40: Un paroissien positif, 180 Californiens en quarantaine après une messe illégale

Au nom du père, du fils et du Covid-19. Alors que le Conseil d’Etat a ordonné au gouvernement de lever l’interdiction « générale et absolue » de réunion dans les lieux de culte ce lundi, voilà qui sert d’avertissement. En Californie, 180 paroissiens qui ont participé à une messe illégale, le 10 mai, ont été placés en quarantaine à domicile, vendredi, car l’un d’entre eux a été testé positif au coronavirus au lendemain du service, ont annoncé les autorités de Butte county, un comté rural du nord de l’Etat. Le reste à lire ici

22h15: Un déconfinement plus large en Californie en juin

En Californie, le déconfinement se déroule en quatre phases. Actuellement, la plupart des comtés sont au niveau 2, avec une réouverture de certains commerces non-essentiels pour la vente à emporter. Selon Gavin Newsom, la phase 3 pourrait commencer en juin, avec une réouverture des coiffeurs, des salles de sport et des lieux de culte.

 

22h05 : Pas de reprise du foot en Italie avant le 14 juin (au minimum)

La fédération italienne de football a officiellement suspendu lundi jusqu’au dimanche 14 juin inclus l’ensemble de ses compétitions, ce qui semble condamner la possibilité de voir le championnat reprendre le 13 juin comme le souhaitait la Ligue.

Dans un communiqué, la fédération explique s’être mise en conformité avec les dispositions du décret pris dimanche par le chef du gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Ce décret prévoit notamment la suspension jusqu’au 14 juin de toutes les compétitions sportives. Dans son communiqué, la fédération précise toutefois que ce choix a été fait "dans l’attente d’une nouvelle et souhaitable décision des autorités compétentes", ce qui laisse entendre que la possibilité d’une reprise du championnat le 13 juin existe encore.

21h50 : L’Espagne juge le plan franco-allemand positif

Le gouvernement espagnol a qualifié lundi de « pas important dans la bonne direction » le plan de relance proposé par Paris et Berlin pour sortir l’Union européenne de la crise engendrée par la pandémie de coronavirus.

« Le fonds de récupération européen proposé, avec un minimum de 500 milliards d’euros de transferts aux pays et secteurs les plus affectés par la crise, est un pas important dans la bonne direction », a annoncé le gouvernement dans un communiqué, en réaction aux discours communs d’Emmanuel Macron et Angela Merkel prononcés quelques heures plus tôt. L’exécutif du socialiste Pedro Sanchez « reçoit positivement l’initiative conjointe de la France et de l’Allemagne (…) qui reprend une partie importante des propositions faites par l’Espagne pour une sortie rapide et solidaire de la crise », ajoute le communiqué.

21h30 : L’obligation du port du masque bientôt élargie en Espagne

Le port du masque sera bientôt obligatoire en Espagne dans les espaces fermés mais aussi sur la voie publique quand il n’est pas possible de garder ses distances, a annoncé lundi le gouvernement. Les usagers des transports publics espagnols sont déjà obligés de porter un masque depuis le 4 mai. L’obligation sera étendue « aux espaces fermés mais aussi à la voie publique s’il n’est pas possible de maintenir la distance de sécurité de deux mètres », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

La décision a été prise en accord avec toutes les régions d’Espagne, compétentes pour la Santé, et sera précisée dans les prochains jours par décret ministériel, ajoute le communiqué.

21h10: Retour sur les résultats encourageants (mais très préliminaires) d'un vaccin américain

Si les Bourses mondiales s’envolent ce lundi, c’est en grande partie à cause de cette annonce. La société biotechnologique américaine Moderna a dévoilé des résultats très préliminaires mais encourageants pour son vaccin expérimental contre le coronavirus chez huit volontaires, avant des essais à grande échelle prévus en juillet. Attention toutefois, si le vaccin expérimental a bien provoqué une réponse immunitaire chez huit personnes en bonne santé, rien ne prouve, pour l’instant, qu’il soit capable de neutraliser le Covid-19, même si des tests sur des souris infectées sont prometteurs. A lire ici.

20h50 : Les élus en appellent au gouvernement pour sauver la navette aérienne Bordeaux-Paris

Des élus de la métropole de Bordeaux et la chambre de commerce et d’industrie ont écrit lundi au Premier ministre pour lui demander « le maintien » de la navette aérienne Bordeaux-Paris, dont la disparition porterait « un nouveau coup » à l’économie locale, selon un courrier commun.

La suppression de la navette entre Paris-Orly et Bordeaux-Mérignac est « une mauvaise réponse à une bonne question », préviennent les élus dans ce courrier adressé lundi à Edouard Philippe. Dans cette lettre, Alain Rousset, le président de la Nouvelle-Aquitaine ; Patrick Bobet, président de la Métropole ; Patrick Seguin, président de la CCI de Gironde, Nicolas Florian, maire LR de Bordeaux et Alain Anziani, son homologue PS à Mérignac où se situe l’aéroport bordelais, ont pris la défense de la liaison menacée par des réductions de la voilure d’Air France sur le réseau intérieur, pour des motifs d’ordre écologique.

20h40 : De nouveaux assouplissements dans les déplacements des Tchèques et des Slovaques

La République tchèque et la Slovaquie ont annoncé ce lundi qu'elles allaient assouplir les restrictions dans les déplacements imposées à la mi-mars pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.  Les deux pays, qui avaient formé la Tchécoslovaquie jusqu'en 1993, comptent  parmi les membres les plus efficaces de l'UE dans la lutte contre le Covid-19. 

À partir du 21 mai, les Slovaques pourront faire des déplacements de 24 heures en Autriche, en Croatie, en République tchèque, en Allemagne, en Hongrie, en Pologne, en Slovénie et en Suisse, sans avoir à subir une quarantaine. 

20h30 : Malaise en Corse face à la fermeture des collèges et lycées jusqu'à septembre

La décision du conseil exécutif de Corse que les collèges et lycées de l'île n'accueilleront pas d'élèves avant la rentrée de septembre suscite le malaise du syndicat Snupden et de plusieurs chefs d'établissement, l'un dénonçant «une mégalomanie institutionnelle».

Cette décision «prend en otage la fonction d'éducation», dénonce Jean-Martin Mondoloni, proviseur du lycée Giocante-de-Casabianca de Bastia et conseiller territorial d'opposition (droite) à l'Assemblée de Corse, dans une tribune publiée lundi dans Corse-Matin.

Pour M. Mondoloni, elle sert «une trajectoire inavouée et pourtant assumée d'une fracture croissante avec l'Etat» et vient de «l'aile indépendantiste» de la coalition nationaliste à la tête de la Collectivité de Corse (CDC), incarnée par le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni.

20h20 : Des personnalités d’Outre-mer interpellent Macron sur les conséquences de la crise sanitaire

Des personnalités, en majorité d’outre-mer, interpellent le président de la République dans une tribune, « sur les conséquences de la crise sanitaire qui pourraient être dramatiques » pour les territoires d’outre-mer, « sous la menace d’une crise économique, sociale, morale et politique sans précédents ».

Tout en se félicitant « que la catastrophe annoncée sur ces territoires n’ait pas eu lieu », ces personnalités, emmenées par l’ancien délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outre-mer Patrick Karam (LR), soulignent « que les territoires d’outre-mer sont passés tout près d’une hécatombe (…), même si tout danger n’est pas écarté, comme le montre la situation à Mayotte ».

20h15 : Julien au pays des abattoirs

Notre journaliste reporter s’est rendu à l’abattoir Tradival, où un foyer de contamination est apparu le week-end dernier.

 

 

20h10 : La France pourra recourir au plan de relance européen pour « rénover » l’hôpital

La France pourra recourir au plan de relance européen de 500 milliards d’euros, proposé lundi par Emmanuel Macron et Angela Merkel, pour « rénover l’hôpital » et soutenir les secteurs frappés par la crise, a indiqué le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

« Quand nous aurons besoin, par exemple, de rénover notre hôpital, nous pourrons nous appuyer sur un financement de la Commission européenne », a-t-il affirmé sur LCI, précisant que ce plan de relance pourrait aussi concerner les secteurs du tourisme, de l’automobile et de l’aéronautique.

20h00 : Nette amélioration de la qualité de l'air pendant le confinement

Le confinement a entraîné une forte réduction de la pollution de l'air en France, notamment du dioxyde d'azote, mais moindre pour les particules fines, a indiqué lundi l'Ineris (Institut français de l'environnement industriel et des risques).

«Les concentrations des principaux polluants atmosphériques ont ainsi baissé dans les grandes villes françaises, dans des proportions moyennes de 49% pour le dioxyde d’azote (NO2)», polluant local essentiellement émis par le trafic routier, et de 10 à 12% pour les particules fines (PM10 et PM2,5), a indiqué l'Institut dans un communiqué. L'impact moindre sur le niveau des particules s'explique par la présence de sources d'émission non concernées par le confinement, chauffage résidentiel, agriculture, voire poussières naturelles.

19h50 : Une sénatrice du Jura juge « inexplicable » le classement en rouge du département

« Le virus ne circule pas activement dans notre département, le taux d’occupation de nos services de réanimation est de 21 % (trois patients en réanimation) et la stratégie de dépistage est pleinement opérationnelle et autonome à l’échelle départementale », souligne la sénatrice UDI dans ce courrier envoyé vendredi au Premier ministre Edouard Philippe.

La sénatrice souligne l'« impact dramatique en matière de tourisme » de cette classification rouge pour le verdoyant département du Jura, peu peuplé mais « premier département de la région (Bourgogne-Franche-Comté) pour l’offre d’hébergement marchand ».

19h40 : Chute des dépenses de santé et bond des arrêts de travail en avril

Stoppées net mi-mars par le confinement, les dépenses de santé ont fortement diminué en avril, sauf pour les soins infirmiers, les hôpitaux publics et les arrêts de travail, dont le coût a presque doublé, a indiqué lundi l’Assurance maladie. Après le violent coup de frein observé fin mars, certaines professions ont frôlé la panne : c’est notamment le cas des dentistes, dont les remboursements ont chuté de 94 % par rapport à avril 2019, précise la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) dans un communiqué.

Le ralentissement s’est aussi accentué pour les kinés (-80 %), les laboratoires de biologie médicale (-38 %) et les transports sanitaires (-35 %). Chez les médecins, la tendance est restée plus marquée pour les spécialistes (-53 %) que pour les généralistes (-28 %), qui ont limité la casse grâce aux téléconsultations.

19h30 : Le Conseil d’Etat ordonne de lever l’interdiction de réunion dans les lieux de culte

Le Conseil d’Etat a ordonné ce lundi au gouvernement de lever l’interdiction « générale et absolue » de réunion dans les lieux de culte, mis en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, en raison de son « caractère disproportionné ».

Saisie en référé par plusieurs associations et requérants individuels, la plus haute juridiction administrative a estimé dans une ordonnance que cette interdiction porte « une atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte et enjoint le gouvernement de la lever « dans un délai de huit jours ».

19h20 : 131 morts de plus en 24 heures en France, 28.239 au total

L’épidémie de Covid-19 a fait 131 morts de plus en 24 heures en France, mais le nombre des malades en réanimation poursuit sa baisse, repassant sous la barre des 2.000 pour la première fois depuis le 22 mars, selon le bilan quotidien lundi de la Direction générale de la Santé.

Au total, 28.239 décès liés au Covid ont été enregistrés depuis le 1er mars et, si 19.015 personnes sont toujours hospitalisées, le nombre de cas graves en réanimation s’établit à 1.998, soit 89 de moins en 24 heures. Ce chiffre, qui reflète notamment la pression sur le système hospitalier, est en baisse depuis le 9 avril, après avoir atteint un pic de 7.148.

19h10 : Pas de rush pour les réservations de la SNCF

La SNCF a engrangé un bon niveau de réservations ce week-end, maintenant que les Français ont été rassurés sur un possible départ en vacances en France cet été, sans qu’il y ait pour autant eu de ruée sur les billets, a indiqué une porte-parole lundi.

Avec plus 140.000 places vendues pour l’été de vendredi à dimanche, on est revenu au même niveau qu’en mai 2019. « On revient à la moyenne, mais il n’y a pas eu de rattrapage », a-t-elle indiqué.

19h00 : Le Maroc maintient le confinement jusqu’au 10 juin

Après le 10 juin, le déconfinement sera « progressif » et prendra en compte « les écarts de contamination entre régions », a annoncé le Premier ministre, sans donner plus de précisions.

« La situation sanitaire est stable mais pas totalement rassurante », a-t-il déclaré devant les chambres du Parlement, à deux jours de l’échéance de l’état d’urgence sanitaire instauré le 20 mars dernier et renforcé par un couvre-feu pendant le ramadan, qui a débuté fin avril.

18h50 : Remontada de la Bourse de Paris (+5,16 %)

La Bourse de Paris a démarré la semaine sur les chapeaux de roues lundi (+5,16 %), tel une Nairo Quintana devant un col, galvanisée par des propos du président de la Fed, la hausse du pétrole, l’espoir d’avancées sur un vaccin et la proposition d’un plan de relance européen de 500 milliards d’euros.

L’indice CAC 40 a progressé de 220,71 points à 4.498,34 points, dans un volume d’échanges modéré de 3,5 milliards d’euros, après avoir brièvement dépassé le seuil des 4.500 points. Vendredi, il avait fini proche de l’équilibre (+0,11 %). Depuis ses plus bas du 16 mars, où l’a conduit une chute de quelque 40 % en un mois, le CAC 40 a rebondi d’environ 24 %.

18h40 : Découverte d’un anticorps humain « prometteur »

Une équipe suisso-américaine a découvert un anticorps « prometteur » contre le nouveau coronavirus, découverte issue d’une recherche sur l’épidémie de Sras de 2003, selon un article publié ce lundi dans la revue scientifique Nature.

Cet « anticorps monoclonal humain » a été sélectionné à partir du sang d’un malade atteint par le virus du Sras, qui est un cousin du SARS-CoV-2 à l’origine de l’actuelle pandémie.

Cet anticorps neutralisant « contient la promesse d’un antidote efficace pour limiter la pandémie de Covid-19 », selon cet article.

18h30 : Air France redéploie progressivement ses vols d'ici fin juin

La compagnie aérienne française Air France compte «reprendre progressivement ses vols» d'ici à la fin du mois de juin «et sous réserve de la levée des restrictions de voyage», selon un communiqué publié lundi. Dès lors, la compagnie procèdera à «une augmentation graduelle du nombre de fréquences et de destinations, en particulier vers la France métropolitaine, les Outre-mer et l'Europe», indique-t-elle.

«Ce programme de vols représentera environ 15% de la capacité déployée habituellement à cette période et sera assuré par 75 appareils de la flotte d'Air France, laquelle comprend 224 avions», ajoute-t-elle.

18h20 : La Premier League avance timidement vers une reprise

« La première étape vers un redémarrage » : l’autorisation dès mardi des entraînements en petits groupes, votée lundi par la Premier League, est une timide avancée pour le football anglais. Mais une reprise des matches mi-juin, encore évoquée par le gouvernement lundi matin, reste compliquée.

« Les actionnaires de la Premier League ont voté aujourd’hui à l’unanimité le retour des entraînements en petits groupes à partir de demain (mardi) après-midi », a annoncé l’instance qui organise le championnat d’Angleterre. Ce vote est « la première étape vers un redémarrage de la Premier League », ajoute-t-elle, avant de poursuivre avec une formule consacrée mais lourde d’incertitudes sur sa durée, « quand il sera possible de le faire en toute sécurité ».

18h10 : Le bilan quotidien italien passe sous la barre des 100 morts

Le bilan quotidien des victimes du Covid-19 en Italie est passé lundi, pour la première fois depuis deux mois, sous la barre des 100 morts, a-t-on appris de source officielle.

99 patients sont décédés ces dernières 24 heures dans la péninsule, selon la Protection civile italienne. Il s’agit du bilan le plus bas depuis le 9 mars (97 morts), au moment où le pays, touché de plein fouet par l’épidémie du nouveau coronavirus, entrait en confinement.

17h49 : « Il y aura une saison touristique en Europe », affirme Emmanuel Macron. « Cette saison, elle aura lieu avec le virus », ajoute-t-il

« Ça ne sera pas une saison touristique habituelle, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour l'accompagner », confirme Angela Merkel.

17h38 : Uber supprime 3.000 emplois supplémentaires et ferme 40 bureaux dans le monde

17h30 : Le plan est bien reçu à Bruxelles

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est « réjouie de la proposition constructive de la France et de l’Allemagne » pour relancer l’économie européenne après le coronavirus, dans un communiqué publié lundi.

17h30 : Les pays bénéficiaires du plan de relance n'auront pas à rembourser les aides, assure Emmanuel Macron

17h15 : « Cette Europe de la santé n’a jamais existé, elle doit devenir notre priorité », affirme Emmanuel Macron

Stocks communs de masques, de tests, des méthodes pour recenser les cas… La protection sanitaire fera partie de ce plan de relance. La solidarité budgétaire, la transition écologique et la souveraineté européenne sont les autres « piliers » de ce plan.

J'en profite pour vous partager l'article de notre journaliste santé Oihana Gabriel sur l'Europe de la santé.

 

17h11 : « L’Europe a été sans doute mise en défaut au début de cette crise », a dit Emmanuel Macron

Le chef de l’Etat revient sur les fermetures de frontières dans l’espace Schengen, auxquelles il s’était opposé. Le Président rappelle également la solidarité européenne avec les échanges de malades en Europe et les actions de la BCE.

17h06 : La France et l’Allemagne proposent un plan de relance de 500 milliards d’euros

« Il s’agirait de dépenses budgétaires attribuées aux secteurs et aux régions les plus touchés par le Covid-19. Il est important que l’UE mette de l’argent à disposition, et il faudra bien sûr rembourser cet argent », déclare Angela Merkel. Ce fonds sera constitué par des emprunts mais aussi du budget 2021-2027. La dirigeante allemande espère que cela permettra de garantir la cohésion de l’UE, « mieux que ce que nous avons fait jusqu’ici ».

17h06 : Ça commence !
Les deux dirigeants sont en visioconférence.

17 heures : Le plan de relance franco-allemand, présenté par Emmanuel Macron et Angela Merkel, c’est dans quelques minutes !

Et c'est à suivre dans ce live !

16h56 : A Saint-Martin, les contrôles aux frontières maintenus
La préfecture de la partie française de l’île bi-nationale de Saint-Martin a annoncé qu’elle maintenait « un contrôle strict » à la frontière avec la partie néerlandaise. Les autorités néerlandaises on, elles, décidé de supprimer ces contrôles.

16h52 : Le Danemark propose de tester tous les adultes

Le Danemark a annoncé ce lundi que tous les adultes asymptomatiques qui le souhaitaient allaient pouvoir être testés au nouveau coronavirus, tandis que le pays a enregistré la plus faible hausse de cas en deux mois. Les prises de rendez-vous sont d’abord disponibles pour les personnes entre 18 et 25 ans. Une fois le rendez-vous pris en ligne, le test sera effectué dans l’un des centres de dépistage installés dans 16 villes du pays.

« Nous avons ramené le taux d’infection à un niveau très bas. Il est impératif qu’il n’y ait pas de poches d’infection cachées pouvant faire remonter la circulation du virus », a expliqué le ministre de la Santé, Magnus Heunicke.

16h46 : L’incendie a eu lieu dans un entrepôt mitoyen de la « première » usine de masques chirurgicaux d’Ile-de-France

Plus de peur que de mal pour la fabrique, qui n’a pas été touchée par les flammes.

 

16h36 : Les flacons de gel hydroalcoolique peuvent-ils exploser sous l'effet d'une forte chaleur ?

C'est ce qu'une photo diffusée sur les réseaux sociaux peut laisser penser. Mais c'est faux, assure le chercheur François-Xavier Coudert. La suite est à lire dans cet article. 

 

16h29 : Des images difficiles

Moi, je ne m’inquiète pas pour mon cactus en plastique.

 

16h12 : Moules frites

Aucune trace du coronavirus SARS-CoV-2 n’a été détectée dans des échantillons d’eau de mer ou les coquillages (huîtres et moules) prélevés sur les différentes façades du littoral français, a annoncé lundi l’Ifremer. Les sites de prélèvement de coquillages avaient été sélectionnés selon leur exposition aux sources de contamination fécale d’origine humaine : 3 sites sur la côte normande, 8 sur les côtes bretonnes, 8 sur la façade atlantique et 3 sur la façade méditerranéenne.

« Même si elle ne vaut pas certitude pour l’ensemble des coquillages et des eaux marines métropolitaines, l’absence de traces du SARS-CoV-2 révélée par notre étude est une bonne nouvelle », souligne Soizick Le Guyader, virologiste et responsable du laboratoire nantais « Santé environnement et microbiologie » (LSEM) de l’Ifremer. Ces analyses vont se poursuivre pendant plusieurs mois.

16h01 : De nouvelles fermetures d'écoles dans l'Aude, après une contamination

 

15h48 : Au Royaume-Uni, la Premier League anglaise autorise les entraînements en petits groupes dès mardi

Ce lundi, les clubs espagnols ont également annoncé avoir repris dès ce lundi l’entraînement collectif par petits groupes, en vue d’une reprise en juin de la Liga paralysée depuis plus de deux mois.

15h36 : Beaucoup de premiers cas de violences conjugales pendant le confinement, alerte un policier

Dans son secteur du centre de Marseille, où les violences conjugales ont représenté 75 % des plaintes au cours des deux mois de confinement, Didier Khatchadourian, brigadier-chef de police spécialiste de ces violences, a vu « beaucoup de premières fois ». « Le confinement joue sur le mental des individus, on a pu observer des situations extrêmement tendues dans les couples », observe-t-il.

Pour prévenir les forces de l’ordre, il existe un numéro, le 114, qui fait partie d’un ensemble de mesures mises en place pour venir en aides aux victimes de violences.

 

15h24 : C’est voté, Paris débloquera bien 200 millions d’euros pour relancer l’économie

Le Conseil de Paris a voté ce lundi le plan d’aides de près de 200 millions d’euros pour soutenir les entreprises, le monde culturel et les familles en grande difficulté, dans la perspective d’une crise économique et sociale.

Dans un contexte où le déconfinement à Paris et son classement en zone rouge rend difficile la réouverture de bars, restaurants, lieux culturels, la Ville, déjà endettée de près de 6 milliards d’euros, voit fondre une partie de ses recettes, estimée à environ 350 millions d’euros sur le budget 2020.

15h14 : Au passage, Roxana Maracineanu tacle les contestataires de la L1

L’arrêt de la Ligue 1 a provoqué une levée de boucliers chez certains acteurs du foot, avec en première ligne le président lyonnais Jean-Michel Aulas, qui a déposé deux recours devant le tribunal administratif concernant l’arrêt anticipé du championnat.

La pause imposée par la crise du coronavirus « aurait pu être plus salutaire » pour le sport professionnel, a estimé la ministre des Sports ce lundi. « On aurait pu profiter de ce moment-là pour se poser d’autres questions que simplement "est-ce que je suis 1er, 2e, 3e" ».

15h07 : Roxana Maracienanu dénonce les «considérations économiques» qui ont guidé la reprise du foot en Allemagne

Face à la pandémie de coronavirus, «c'était important pour moi de donner la primauté à l'aspect sanitaire et au bien-être psychologique des athlètes sur des considérations économiques qui, effectivement, dans d'autres pays, ont pris le pas», a regretté la ministre des Sports ce lundi.

La Bundesliga a repris samedi, sans public mais avec de strictes protocoles sanitaires. «Chaque pays a été touché de manière différente» par le Covid-19, rappelle Maracineanu, qui pointe aussi le régime fédéral en place en Allemagne, où ce sont «les régions qui prennent elles-mêmes leurs décisions, que ce soit pour la réouverture de l'école ou la reprise du sport».

14h54 : Taïwan repart les mains vides de la conférence mondiale de l’OMS

La décision sur la participation de Taïwan à l’OMS, qui devait être discutée lors de l’Assemblée mondiale de la Santé, est finalement reportée à une prochaine fois. La question est sensible car la Chine s’oppose à cette admission.

Cette île, que Pékin considère toujours comme faisant partie du territoire chinois, a été exclue de l’OMS, au sein de laquelle elle bénéficiait d’un statut d’observateur jusqu’en 2016. Cette année-là est marquée par l’arrivée au pouvoir de la présidente Tsai Ing-wen qui refuse de reconnaître le principe de l’unité de Taïwan et de la Chine continentale au sein d’un même pays.

Le ministre des Affaires étrangères taïwanais a fait part de sa colère dans un tweet, promettant de ne jamais abandonner face à la Chine.

 

14h43 : Perso, c’était plutôt du fromage

20 Minutes a interrogé ses lecteurs pour savoir quel a été (ou sera) leur premier achat « plaisir » post-confinement. Des livres aux plantes, en passant par les vêtements et la cuisine, il y en a pour tous les goûts, raconte notre journaliste Romarik Le Dourneuf.

 

14h37 : En Moselle, deux écoles ferment à nouveau après un cas de coronavirus chez une enseignante

 

14h28 : En déplacement, Jean-Michel Blanquer a rappelé l’enjeu social de l’école pour les enfants

« L’enjeu de sociabilité est essentiel pour tous nos enfants », de même que « la transmission des savoirs », a fait valoir le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, en déplacement dans un collège de l’Eure. « J’espère que les conditions sanitaires nous permettront ensuite d’aller plus loin ».

14h28 : En déplacement, Jean-Michel Blanquer a rappelé l’enjeu social de l’école pour les enfants

« L’enjeu de sociabilité est essentiel pour tous nos enfants », de même que « la transmission des savoirs », a fait valoir le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, en déplacement dans un collège de l’Eure. « J’espère que les conditions sanitaires nous permettront ensuite d’aller plus loin ».

14h23 : De nouvelles annonces sur un possible vaccin

Un mince espoir. La société américaine Moderna a annoncé lundi des « données intérimaires positives » de la phase initiale des essais cliniques de son projet de vaccin contre le nouveau coronavirus, réalisé sur un tout petit nombre de volontaires.

Le vaccin a semblé susciter une réponse immunitaire chez huit personnes à qui il avait été administré, de la même ampleur que ce qu’on observe chez ceux qui ont été contaminés par le virus, selon un communiqué du laboratoire, qui ajoute que la phase 3 des essais cliniques, la plus importante avec un grand nombre de volontaires, commencera en juillet.

14h00 : Le Bas-Rhin débloque 200 millions d’euros pour anticiper une crise « économique et sociale »

Le président (LR) du Conseil départemental du Bas-Rhin, Frédéric Bierry, a annoncé lundi une enveloppe de 200 millions d’euros pour soutenir l’économie locale touchée par la crise du coronavirus, un « plan Marshall des circuits courts » destiné à anticiper une « possible crise économique et sociale ».

Une telle enveloppe est « une première, je pense, pour une collectivité départementale dans cette crise » sanitaire, a avancé Frédéric Bierry lors d’une conférence de presse. L’objectif du Conseil départemental est d'« aider l’Alsace à rebondir, pour protéger les Alsaciens contre une perte massive d’emploi », a-t-il insisté.

13h55 : Selon le chef de l’OMS, l’organisation a « rapidement sonné l’alarme »

13h50 : Les fans de foot espagnols fatalistes face aux huis clos

« Ce n’est pas du football, c’est une télé-réalité » : fatalistes, les supporters espagnols se résignent à l’idée de suivre devant un écran l’éventuel redémarrage prochain de la Liga à huis clos, pour « sauver la saison ». Mais la plupart vivent cette reprise télévisée comme un déchirement.

Deux mois après la suspension provisoire du championnat espagnol (le 12 mars) à cause de la pandémie de Covid-19, les footballeurs d’Espagne sont retournés à l’entraînement individuel début mai, entrouvrant la porte d’un retour prochain au stade… qui se fera à huis clos, au grand dam des supporters.

13h40 : Le Daguestan (Russie) reconnaît des centaines de morts de pneumonies

Le ministre de la Santé de la république russe du Daguestan a admis qu’une quarantaine de soignants et des centaines de patients étaient morts de pneumonies ces dernières semaines et qu’il s’agissait probablement de cas de Covid-19.

A l’heure actuelle le Daguestan, territoire pauvre du Caucase russe de moins de 3 millions d’habitants, compte officiellement 3.460 cas et 29 morts. Or, selon le ministre Djamaloudine Gaadjiibraguimov, la situation est considérablement plus grave avec 657 morts et 12.600 malades de pneumonies où le nouveau coronavirus est confirmé ou suspecté.

13h35 : La mortalité en avril en Belgique proche des niveaux de l’époque 1940-45

Conséquence de la pandémie de nouveau coronavirus, la mortalité en Belgique en avril s’est rapprochée de façon inédite des niveaux enregistrés dans le pays à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, selon une étude d’universitaires belges obtenue lundi par l’AFP.

Le mois dernier, le pays a déploré 14.790 décès selon des chiffres encore provisoires, ce qui est nettement supérieur à un mois d’avril habituel où l’on reste normalement sous la barre des 9.000 en moyenne, indique cette étude de l’Université libre néerlandophone de Bruxelles (VUB).

13h30 : Les Britanniques constatant une perte ou une modification de l’odorat invité à rester chez eux

Les Britanniques souffrant d’une perte ou une modification de leur odorat doivent rester confinés pour éviter tout risque de propagation du coronavirus, ont indiqué lundi les autorités médicales britanniques, ajoutant ce symptôme à la liste de ceux entraînant l’isolement.

« À partir d’aujourd’hui, tous les individus doivent s’isoler s’ils développent une toux persistante, ou de la fièvre, ou une anosmie continue », indiquent dans un communiqué commun les chefs médicaux des quatre nations constitutives du Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord). « L’anosmie est la perte ou le changement de votre odorat normal. Cela peut également affecter votre sens du goût car les deux sont étroitement liés », précisent-ils.

13h25 : Toujours en rouge, Mayotte rouvre ses petits commerces

Mayotte, où le déconfinement a été reporté en raison d’une circulation du coronavirus toujours active, a rouvert lundi ses petits commerces, avec « des équipes mobiles de protection » qui offrent masques et gel hydroalcoolique à la population, a annoncé la préfecture.

Le préfet avait déjà annoncé vendredi un « allègement du confinement », dans l’île de l’océan Indien toujours classée rouge, mais « nous ne déconfinons pas ». Pour « que les acteurs économiques reprennent un peu de souffle, et que les Mahorais reprennent un peu d’aisance », il a indiqué sur la chaîne Mayotte la 1ère que « les petits commerces » pouvaient rouvrir lundi mais « à condition de respecter les fiches métier et surtout de n’accepter dans leur commerce que les gens qui portent un masque ».

13h20 : Xi Jinping pour une enquête « quand l’épidémie sera enrayée »

La Chine est favorable à une « évaluation complète » de la réponse mondiale au nouveau coronavirus une fois que l’épidémie aura été enrayée, a déclaré lundi le président Xi Jinping, lors de l’assemblée annuelle de l’OMS.

Dans un message vidéo adressé à l’Assemblée mondiale de la santé, l’homme fort de Pékin a assuré que son pays, où le coronavirus a fait son apparition à la fin de 2019, avait « toujours » fait preuve de « transparence » et de « responsabilité » face à l’épidémie

13h15 : Les syndicats hospitaliers maintiennent la menace d’une mobilisation le 16 juin

Plusieurs syndicats et collectifs hospitaliers ont assuré lundi maintenir la perspective d’une « journée de mobilisation » le 16 juin, disant vouloir « maintenir la pression » sur le gouvernement après l’annonce d’un « Ségur de la santé » destiné notamment à « augmenter les rémunérations ».

« Nous restons mobilisés, malgré les annonces qui ont été faites », a indiqué Mireille Stivala, secrétaire générale de la CGT Santé, lors d’une visio-conférence commune avec plusieurs organisations syndicales, dont l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf) et Action praticiens hôpital (APH). « Nous avons le sentiment que le gouvernement n’a pas tiré toutes les leçons de la crise », a-t-elle ajouté, en regrettant d’avoir appris « par voie de presse » l’annonce d’une négociation sur l’avenir de l’hôpital par le ministre de la Santé Olivier Véran.

13h05 : Un éventuel vaccin chinois sera « un bien public mondial », assure Xi Jinping
Ca c’est gentil. Dans une allocution vidéo retransmise à Genève, le numéro un chinois a indiqué que son pays consacrerait 2 milliards de dollars sur deux ans à la lutte mondiale contre le Covid-19.

12h58 : Ça ressemble à quoi Paris déconfinée ?

 

12h50 : Devant l’OMS réunie en visioconférence, Xi Jinping assure à l’OMS que la Chine a « toujours » été transparente

Pékin a annoncé également deux milliards de dollars pour lutter contre le coronavirus.

12h47 : Acropole, basilique Saint-Pierre… Les monuments rouvrent petit à petit dans le monde

Mon collègue Paul Blin Kernivinen vous fait faire un petit tour en vidéo.

 

12h46 : Le télétravail en 2020

View this post on Instagram

Storyboard : Freelances

A post shared by Historic Strip (@historic_strip) on

 

12h44 : A Singapour, le grand prix de F1 à huis clos, c’est non pour les organisateurs

« Etant donné que le Grand Prix de F1 de Singapour est sur un circuit en ville, il n’est pas faisable d’organiser la course à huis clos », a déclaré un porte-parole de l’organisation.

« Nous allons continuer à suivre de près l’évolution de la situation. Notre priorité absolue reste le bien-être et la sécurité de nos fans, de notre personnel, de nos bénévoles et de tous les Singapouriens », ajoute le porte-parole. La course est prévue le 20 septembre.

12h37 : La réunion de l’OMS s’annonce tendue, c’est le moment d’une pause sonore

Comment gérer les troubles du comportement alimentaire en période de crise ? Pour 20 Minutes, Julie Bossart répond aux questions de nos lecteurs. C’est notre podcast Minute Papillon, par Anne-Laëtitia Béraud !

12h30 : C’est parti pour les débats sur la gestion de crise à l’Assemblée mondiale de la Santé. C’est le chef de l’ONU Antonio Guterres qui lance les hostilités

« Nous avons vu des expressions de solidarité, mais très peu d’unité dans notre réponse face au Covid-19. Les pays ont suivi des stratégies différentes, parfois contradictoires, et nous en payons tous le prix fort », a déclaré Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies. « De nombreux pays ont ignoré les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé », a-t-il ajouté.

12h18 : Ca y est, l'Assemblée mondiale de la santé, convoquée virtuellement pour la première fois, est ouverte

12h14 : Les maires de 30.000 communes élus d'ici 5 à 10 jours

L'entrée en fonction ce lundi des conseillers municipaux élus dès le premier tour des municipales ouvre la voie à l'élection des maires et des adjoints dans plus de 30.000 communes dans un délai de cinq à dix jours.

Les conseils municipaux doivent se réunir entre les samedi 23 et jeudi 28 mai dans des conditions sanitaires renforcées, suivant l'avis du conseil scientifique qui a donné le feu vert à leur installation. Les conditions de vote ont été assouplies face à la pandémie de coronavirus, notamment sur la présence des votants et la possibilité de faire une procuration.

12h05 : La Russie dit avoir réussi à « arrêter la croissance » des cas d’infections

« La situation liée au coronavirus dans le pays reste compliquée mais nous pouvons tout de même constater que nous avons réussi à arrêter la croissance de la morbidité », a déclaré lors d’une réunion gouvernementale retransmise à la télévision le Premier ministre Mikhaïl Michoustine, lui-même malade du Covid-19.

12h03 : Naomi Campbell ne rigole pas avec les mesures barrière

View this post on Instagram

On the move...

A post shared by Naomi Campbell (@naomi) on

 

11h48 : Les pays de l’OMS se réunissent jusqu’à demain

Les 194 pays de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) doivent se réunissent virtuellement à Genève ce lundi afin de débattre de la réponse internationale à la pandémie. La réunion devrait s’achever mardi.

Les pays espèrent adopter par consensus une résolution portée par l’UE et demandant un « processus d’évaluation » des mesures prises par l’organisation face à la pandémie. De nombreux chefs d’Etat et de gouvernements et de ministres doivent prendre la parole à cette occasion. On vous en donnera les grandes lignes dans ce live !

11h38 : Attention aux poussins !

On vous en parlait dans un article vendredi dernier : après deux mois de confinement, la faune sauvage s’est installée dans des endroits d’ordinaire très fréquentés par les humains. Au moment du déconfinement, le ministère de l’Ecologie appelle à respecter ces espaces (redevenus) naturels :

 

11h37 : Jim Carrey se paye Donald Trump

 

11h34 : Sérieusement, qui a eu cette idée ?

 

 

11h32 : On reparle d’écologie avec Yannick Jadot

Le député européen EELV Yannick Jadot a estimé lundi que ce serait « une faute politique, voire une faute criminelle » que de vouloir « relancer l’économie », frappée par la crise du coronavirus, « sans sauver l’Humanité, notre santé, notre climat ».

« Des chocs violents sont à venir si nous n’agissons pas », a mis en garde sur France Inter le leader écologiste, défendant un développement économique fondé sur l’innovation concernant la sobriété carbone ou sur les pesticides.

11h05 : Les Franciliens vont pouvoir demander le remboursement de leur abonnement transport à partir de mercredi

Le site dédié au remboursement des abonnements d’avril et du début mai des usagers des transports en commun franciliens sera mis en ligne mercredi, a indiqué ce lundi la présidente d’Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse.

Sont concernés les passes Navigo mensuels et annuels, Navigo senior et cartes Imagine R. Les personnes intéressées devront compléter un formulaire de demande disponible exclusivement sur le site http://mondedommagementnavigo.fr.

11h01 : Le Conseil d’Etat a interdit l’usage de drones de surveillance à Paris pendant le déconfinement

Pour la plus haute juridiction administrative, l’usage de ces drones, dans ces conditions, « caractérise une atteinte grave et manifestement illégale au droit au respect de la vie privée ». Le Conseil d’Etat met en avant les « risques d’un usage contraire aux règles de protection des données personnelles ».

10h47 : Rendez-vous aux jardins plutôt l’année prochaine

Les « Rendez-vous aux jardins », journées nationales prévues du 5 au 7 juin sur tout le territoire et dont le thème devait être cette année la transmission des savoirs, ont été reportés à juin 2021 en raison du coronavirus, a annoncé ce lundi le ministère de la Culture. Ils auront lieu les 4, 5 et 6 juin 2021.

10h37 : Les contaminations dans les abattoirs en hausse en Allemagne

Plus de 90 employés d’un abattoir dans le nord-ouest de l’Allemagne ont été testés positifs au coronavirus.

Ces dernières semaines, les exemples du même type ne manquent pas. Début mai, 183 personnes avaient été testées positives au nouveau coronavirus à Coesfeld, en Rhénanie du Nord-Westphalie, à l’ouest du pays. En avril, 300 employés, dont 200 ressortissants roumains, d’un abattoir situé dans la région de Rhénanie-Palatinat, dans l’Ouest, ont été contaminés. Les mauvaises conditions de travail dans ces établissements sont pointées du doigt, ainsi que le recours massif à des entreprises sous-traitantes étrangères pour l’embauche des employés.

10h21 : Au Canada, un avion de la patrouille acrobatique de l’armée de l’air canadienne s’est écrasé, faisant un mort

L’accident a eu lieu lors d’une opération destinée à remonter le moral des Canadiens en pleine pandémie.

 

10h05 : Pas d’ascension du Mont Fuji cet été

Le Mont Fuji, volcan le plus connu du Japon, sera fermé cet été aux randonneurs. « Les sentiers ouvrent en été mais cette année nous les garderons fermés du 10 juillet au 10 septembre », ce qui correspond à la saison pour l’ascension du Mont Fuji, a expliqué à l’AFP un responsable de la préfecture de Shizuoka. Ce sera la première fois que les sentiers d’accès au célèbre volcan relevant de cette préfecture seront fermés au moins depuis qu’elle en a pris la gestion en 1960, a-t-il ajouté.

En pleine saison, l’ascension peut être difficile en raison du terrain mais aussi de l’encombrement fréquent des sentiers.

9h48 : A Roubaix, sept écoles fermées après la détection d’un cas de Covid-19

Sept écoles de Roubaix (Nord), six publiques et une privée, sont fermées depuis lundi « à titre de précaution », ont indiqué la mairie et le rectorat dans un communiqué. « Un cas de Coronavirus Covid-19 a été confirmé chez un enfant accueilli au sein du service minimum d’accueil à Roubaix. L’Agence régionale de santé procède aux investigations afin d’identifier l’ensemble des personnes qui ont pu être en contact rapproché avec le malade », explique le communiqué publié tard dimanche soir.

La mairie espère rouvrir les écoles « dès le 25 mai prochain ».

9h45 : Emmanuel Macron et Angela Merkel tiendront une conférence de presse commune ce lundi à 17 heures pour parler relance de l’Union européenne

Cette initiative portera sur la santé, la relance économique, la transition écologique et numérique, et la souveraineté industrielle.

9h42 : Un président normal ?

Masque et distanciation sociale : la photo du président portugais, Marcelo Rebelo De Sousa, en train de faire ses courses, a largement circulé sur les réseaux sociaux.

 

9h33 : Municipales ou pas en juin ?

Le conseil scientifique doit rendre ce lundi au Premier ministre son rapport sur la tenue du deuxième tour des élections municipales. La décision va être ensuite « partagée » avec le Parlement qui aura à se prononcer.

9h16 : On a le déconfinement (très) joyeux dans ce quartier du 10e arrondissement de Paris

 

9h01 : « Je ne souhaite pas d’augmentation d’impôts. Nous rembourserons notre dette par la croissance », a promis Bruno Le Maire ce lundi

« Ça vaut aussi pour l’ISF. C’est trop simple de penser qu’on pourra rembourser nos dettes par le retour de l’ISF », a poursuivi le ministre de l’Economie interrogé sur Franceinfo.

9h : 97 % d’occupation dans les prisons françaises

Avec près de « 13.500 détenus en moins », le taux d’occupation des établissements pénitentiaires s’élève désormais à 97 %, a déclaré Stéphane Bredin, directeur de l’Administration pénitentiaire, ce lundi sur Franceinfo.

« Mais [le chiffre de 97 %] cache une disparité forte entre les établissements pour peine, c’est-à-dire les établissements condamnés, et les maisons d’arrêt où la surpopulation reste importante à 110 %. Il y a un travail à faire dans ces établissements qui restent en partie d’entre eux surpeuplés », a-t-il ajouté.

8h52 : Un plan de soutien à l’automobile présenté « sous 15 jours », promet Le Maire

Le gouvernement présentera « sous 15 jours » un plan de soutien à l’automobile, a annoncé Bruno Le Maire, ce lundi sur Franceinfo. Il a notamment mentionné le lancement d’une prime pour inciter les Français à acheter des voitures plus écologiques. Le ministre a également indiqué qu’un plan de soutien au secteur aéronautique serait présenté d’ici le 1er juillet.

8h50 : Valérie Pécresse milite pour la réouverture des parcs et jardins

Interrogée par BFMTV, ce lundi matin, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, s’est déclarée favorable à la réouverture des parcs et jardins en Ile-de-France, mais « à condition qu’il y ait plus de contrôles ».

« A Paris, où tout le monde est confiné dans des petits espaces, le fait de ne pas rouvrir les parcs et jardin peut avoir un effet pervers comme celui qu’on a vu ces derniers week-ends de gens entassés sur les quais ou le canal Saint-Martin », a-t-elle expliqué.

8h45 : « Une décrue du chômage partiel dans les prochaines semaines »

Invité de Franceinfo, ce lundi, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, a annoncé « une décrue du chômage partiel dans les prochaines semaines ». « L’Etat va encourager les entreprises à reprendre l’activité », a-t-il expliqué. Ce dispositif, a été mis en place pour répondre à une « urgence », n’a pas vocation à perdurer, a justifié le ministre.

8h40 : Comment se prépare la rentrée des collèges, prévue ce lundi ?

Au collège de la Neustrie à Bouguenais, près de Nantes, on se prépare à accueillir de nouveau des élèves, dans un contexte particulier. Notre journaliste Julie Urbach fait le point dans son article et c'est à lire juste ici.

8h30 : Retour à la case départ pour les élections municipales

Interviewée sur Public Sénat, ce lundi, la ministre de la Cohésion des Territoires, Jacqueline Gourault, a été interrogée sur la date du second tour des élections municipales. « Si les élections n’avaient pas lieu en juin, il faudrait refaire deux tours », a-t-elle déclaré.

8h20 : 70 cas de coronavirus dans les 40.000 écoles rouvertes

Invité sur RTL, ce lundi matin, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, a révélé que 70 cas confirmés de Covid-19 avaient été détectés dans les 40.000 écoles primaires et maternelles rouvertes le 11 mai.

« A chaque fois, ou presque à chaque fois, ce sont des cas qui se déclarent en dehors de l’école », a expliqué Jean-Michel Blanquer, ajoutant : « Il est inévitable qu’il y ait des choses comme cela mais cela reste minoritaire ».

8h06 : 200 millions mis sur la table pour relancer l’économie à Paris ?

Le Conseil de Paris s’ouvre ce lundi avec un plan de relance de l’économie parisienne « qui représente un engagement financier de près de 200 millions d’euros » soumis au vote. Les élus de droite critiquent un plan qui n’est pas « à la hauteur de la situation ». A l’extrême gauche, on entend défendre les familles et les locataires parisiens. Notre journaliste Romain Lescurieux vous explique tout dans cet article.

7h35 : Ruée sur Airbnb pour les réservations d’été

Airbnb constate un bond sur sa plateforme des recherches des Français, encouragés par le gouvernement à réserver leurs vacances dans le pays en juillet et août, mais cela ne se traduit pas encore en réservations fermes. Du 15 avril au 15 mai, les utilisateurs français ont effectué 21,2 millions de recherches de locations touristiques et « 85 % des dernières recherches portent sur des lieux de séjour en France », affirme dans un communiqué Airbnb

Ces 10 derniers jours, plus du tiers (35 %) des recherches portaient sur « des destinations situées à moins de 80 km du domicile », des recherches locales « plus de trois fois supérieures à celles de la même période l’année dernière », note la plateforme.

Toutefois, ces recherches ne se traduisent pas encore en réservations, a précisé une porte-parole, les Français attendant notamment de connaître fin mai, les départements classés « verts » - le risque de contagion y étant supposé moins élevé -, où cafés, bars et restaurants rouvriront le 2 juin. D’autant qu’à l’heure actuelle, « les voyageurs ne seront pas remboursés s’ils doivent annuler une réservation effectuée après le 14 mars en raison du Covid-19 », précise le site.

7h22 : Le bilan journalier en baisse aux Etats-Unis

Les États-Unis ont enregistré dimanche 820 nouveaux décès du coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre total de morts à près de 90.000, selon un dernier décompte de l’université Johns Hopkins. Publié à 20h30 dimanche (0h30 GMT lundi), ce bilan est le plus bas enregistré depuis le 10 mai, selon la même source.

7h19 : Des réouvertures symboliques un peu partout en Europe

En Italie, la basilique Saint-Pierre de Rome rouvre ses portes au public, ce lundi, symbole du retour à une relative normalité en Italie où le déconfinement entre dans sa « phase 2 », avec reprise des messes et réouverture des commerces, cafés et terrasses. L’Italie est le premier pays à avoir confiné il y a plus de deux mois l’ensemble de sa population pour juguler la pandémie meurtrière du nouveau coronavirus.

L’Acropole d’Athènes, monument phare de l’Antiquité, rouvrira également ses portes ce lundi matin comme tous les sites archéologiques en Grèce, après deux mois de suspension de leur fonctionnement en raison des restrictions pour enrayer la propagation du Covid-19. « Les sites archéologiques nous accueillent de nouveau à partir de lundi 18 mai, première étape du redémarrage progressif des structures culturelles du pays », a indiqué dimanche le ministère grec de la Culture et des Sports dans un communiqué.

7h12 : Retour au collège pour les élèves des zones « vertes »

Après le bol d’air du premier week-end déconfiné, des élèves de 6e et 5e des 4.000 collèges situés en zone verte font leur retour en classe, ce lundi, dans les régions moins touchées par l’épidémie. Après le retour en classe la semaine passée de 1,4 million d’écoliers dans l’ensemble du pays, le déconfinement au collège coupera, cette fois, la France en deux.

Rien ne changera ainsi lundi pour les collégiens des quatre régions en « zone rouge », parmi lesquelles l’Ile-de-France, qui devront attendre la fin du mois pour savoir s’ils retourneront en classe. Pour leurs camarades de « zone verte », la rentrée se fera à pas comptés - 150.000 élèves seulement lundi – et en se pliant à des règles sanitaires draconiennes comme le port obligatoire du masque.

Bonjour à tous et bienvenue

Comme chaque jour depuis plusieurs mois (mais on a pas compté précisément), l’équipe du live de 20 Minutes est avec vous jusque tard dans la nuit pour suivre l’évolution de la pandémie de coronavirus en France et dans le mois. Ici Manon pour débuter ce lundi très ensoleillé (en tout cas du côté de Paris). Si vous avez loupé les dernières infos, vous pouvez consulter notre live de la veille juste ici.