Déconfinement en Gironde : Le site officiel de la Dune du Pilat rouvre au public ce jeudi

NATURE La plus haute dune d’Europe, qui accueille d’ordinaire 1,4 million de visiteurs par an, rouvre aux visiteurs ce jeudi, avec plusieurs réaménagements

Mickaël Bosredon

— 

Vu du Bassin d'Arcachon depuis la dune du Pilat
Vu du Bassin d'Arcachon depuis la dune du Pilat — Mickaël Bosredon/20Minutes
  • Fermée depuis le 17 mars pour cause d’épidémie de Covid-19, la dune du Pilat doit effectuer des aménagements avant de rouvrir.
  • Deux allées, l’une montante, l’autre descendante, seront créées pour accéder à la dune.
  • L’escalier qui est installé une partie de l’année, ne pourra être emprunté que pour monter en haut de la dune, la descente se fera par le sable.
  • La perte pour le site de la dune est déjà chiffrée à 345.000 euros concernant la période de fermeture.

Elle aurait aimé pouvoir rouvrir aux visiteurs dès le 16 mai, comme les plages du bassin d'Arcachon qu’elle domine. Mais la Dune du Pilat n’est pas une machine que l’on relance comme cela. « Nous allons malgré tout essayer d’être cohérents avec l’ouverture des plages, et visons une ouverture le 28 mai ; il me paraît difficile que ce soit avant » nous révèlait le 15 mai la présidente du syndicat mixte de la Dune du Pilat, Nathalie Le Yondre

« Le site nécessite quelques aménagements pour pouvoir accueillir les visiteurs, nous explique l’élue. Nous allons devoir notamment créer, depuis l’espace d’accueil, un sens montant qui se situera à l’arrière des commerces, et un sens descendant devant les commerces. Pour faire cela, il faut réaménager une partie des accès. »

Réinstallation de l’escalier les 25, 26 et 27 mai

La dune est équipée une partie de l’année d’un escalier. Qui devait être installé la semaine où le confinement a été décrété. Du coup, « nous ne l’avons pas encore fait, or c’est une machine assez lourde. Il sera réinstallé les 25, 26 et 27 mai. » Et nouveauté cette année, en raison des règles sanitaires dues à l’épidémie de coronavirus : on ne pourra l’emprunter que pour monter, la descente se fera par le sable.

La dune du Pilat
La dune du Pilat - M.Bosredon/20Minutes

« Nous travaillons également à limiter le nombre d’accès au site, en restreignant le nombre de voitures en simultané, poursuit Nathalie Le Yondre. Il n’y aura plus que 560 véhicules en simultané (contre 750 en temps normal), c’est un calcul qui a été fait en fonction de la superficie du site et en fonction des normes de distanciation sociale. Il n’y aura pas en revanche de durée limite de visite de la dune, car on sait qu’en moyenne nos visiteurs restent un peu moins de deux heures. Nous les informerons en amont, notamment les jours de pics de fréquentation, en juillet et en août. »

« Le mois de juin nous permettra de tester le dispositif »

Tout un travail de signalétique sera aussi réalisé. « L’idée est d’informer et sensibiliser le visiteur. Les commerçants feront aussi ce travail à l’intérieur de leurs boutiques. Le mois de juin nous permettra de tester le dispositif, de tester les équipes, mais nous comptons sur nos visiteurs pour respecter les mesures de précaution. »

Reste à savoir si le public sera effectivement au rendez-vous. « Notre inquiétude est évidemment un effondrement des visites, qui engendrerait un effondrement des recettes, même si nous savons qu’une partie de nos visiteurs classiques continueront de venir sur notre site. » La perte due au confinement, se chiffre déjà à 345.000 euros pour la période allant de la fermeture le 17 mars dernier jusqu’au 28 mai, soit 24 % des recettes annuelles.

La Dune du Pilat accueille d’ordinaire 1,4 million de visiteurs à l’année, avec des pics de fréquentation à 11.000 visiteurs par jour certaines journées de juillet et août. On en sera cette année très loin.