VIDEO. Une bise, un hug ou rien du tout... Histoire de la bise dans le monde et en France avec Thomas Snegaroff

TRADITION Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille une vidéo réalisée par son partenaire « Brut »

A.Le G.

— 

Même ces deux chiens de prairie, rongeurs très ressemblants à la marmotte, photographiés au zoo de Hanovre, en Allemagne, sembleraient être adeptes de la bise... ou pas.
Même ces deux chiens de prairie, rongeurs très ressemblants à la marmotte, photographiés au zoo de Hanovre, en Allemagne, sembleraient être adeptes de la bise... ou pas. — AFP PHOTO / JOCHEN LUEBKE GERMANY OUT

Il y a une pratique qui va peut-être disparaître quand on va se croiser, c’est la bise. Ce n’est néanmoins pas une pratique répandue dans  le monde entier.

En Inde, en Chine, personne ne s’embrasse. Aux États-Unis, on fait plutôt le hug que la bise. En revanche, s'il y a un pays dans lequel la bise est une tradition, c’est la France. Et cette bise se pratique différemment selon les régions : on peut embrasser une fois, comme dans le Finistère, en Bretagne. On peut embrasser deux fois, comme dans le Nord de la France, trois bises comme à Montpellier ou dans le Massif Central ou encore quatre bises comme dans les départements autour de l’Île-de-France. Notre partenaire Brut a interviewé l’historien Thomas Snegaroff au sujet de cette pratique.