Coronavirus en Haute-Garonne : Une école fermée près de Toulouse après un cas de Covid-19 dans l’encadrement

CORONAVIRUS Le groupe scolaire Piquepeyre de Fenouillet est fermé depuis mardi. L’établissement, qui accueille des enfants de personnels soignants, a enregistré un cas de Covid-19 parmi son encadrement

N.S.

— 

Une école vide (illustration).
Une école vide (illustration). — Syspeo / Sipa

EDIT du 14 mai 2020 : La ville de Fenouillet affirme ce jeudi que l’école rouvrira lundi 18 mai pour les enfants de soignants. « L’état de santé de l’Atsem malade du Covid s’améliore de jour en jour », indique-t-elle sur son site internet. « L’ensemble des huit autres agents communaux ont tous été testés négatifs. »

Fenouillet avait décidé de ne pas rouvrir ses écoles mardi. Mais, comme depuis le début de la crise du coronavirus, le groupe scolaire Piquepeyre devait continuer à accueillir les enfants des personnels soignants de cette commune d’environ 5.000 habitants, dans la banlieue nord de Toulouse.

Or, l’établissement est fermé depuis mardi matin, par arrêté municipal, « en raison d’un cas de Covid-19 déclaré par un personnel de l’équipe atsem », indique un communiqué publié sur le site internet de la ville. La mairie indique avoir été prévenue de cette contamination lundi après-midi, et en avoir informé les familles des enfants accueillis dans la soirée.

« L’ensemble des Atsem a été placé en quatorzaine, ainsi que la responsable du pôle famille, jusqu’au 15 mai prochain, et ceci afin de prendre en compte la date du dernier contact avec la personne malade en date du 30 avril dernier », précise le document.

Une réouverture le 18 mai ?

Les locaux vont être totalement désinfectés, et les personnels directement concernés doivent être testés « très rapidement ». « En fonction des résultats de ces tests, une décision de réouverture ou pas de l’école au 18 mai sera prise par l’équipe municipale », indique la commune. Dans tous les cas, l’école ne continuera à accueillir que les enfants des soignants.