Coronavirus : La prime au personnel hospitalier versée « en mai ou juin »

PREMIERE LIGNE Ces primes seront exemptées d’impôts et de cotisations sociales, a promis le ministre de la Santé

20 Minutes avec AFP

— 

Des membres du personnel médical à Nantes.
Des membres du personnel médical à Nantes. — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

De 500 à 1.500 euros, la prime aux soignants et au personnel non-médical des hôpitaux devrait être versée « dans les prochaines semaines », a annoncé le gouvernement. En même temps que « les paies de mai ou de juin », a précisé ce mercredi la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

« Le décret est sur le point d’être signé », a-t-elle souligné lors du compte-rendu du Conseil des ministres. Cette prime, promise par Emmanuel Macron fin mars et précisée par le gouvernement mi-avril, sera d’au moins 500 euros pour tous les membres du personnel hospitalier et de 1.500 euros pour ceux travaillant dans des établissements ou services accueillant des malades du Covid-19.

Ehpad et fonctionnaires aussi

Exemptées d’impôts et de cotisations sociales, ces gratifications coûteront au total à l’Etat 1,3 milliard d’euros, avait précisé le ministre de la Santé Olivier Véran. Une récompense similaire est prévue pour tout le secteur du médico-social et notamment les Ehpad.

Ces primes font partie des « mesures de reconnaissance », dont doivent aussi bénéficier quelque 400.000 fonctionnaires particulièrement mobilisés pendant la crise du Covid-19, qui recevront jusqu’à 1.000 euros net.