Déconfinement en Loire-Atlantique : Les plages de La Baule et de Pornichet rouvrent dès mercredi matin

VAMOS A LA PLAYA En Loire-Atlantique, deux premières plages ont reçu l'autorisation de rouvrir, dès ce mercredi. Avec quelques contraintes non négligeables

Julie Urbach
— 
La plage de la Baule, le 9 mai 2019
La plage de la Baule, le 9 mai 2019 — J. Urbach/ 20 Minutes

La nouvelle, très attendue, est finalement tombée mardi soir. Deux premières plages de Loire-Atlantique sont autorisées à rouvrir au public, et ce dès mercredi matin. Le préfet Claude d’Harcourt vient en effet de signer deux arrêtés pour les plages de la Baule et de Pornichet. Il sera possible de fouler le sable, de pêcher ou de se baigner de 8h à 21h. Mais attention, si elles feront bien partie des premières en France à rouvrir (ce sera ce week-end pour nombre d’entre elles), aucune « position statique » n’y sera tolérée.

Il sera impossible, donc, de s’allonger sur sa serviette ou même de s’asseoir : l’accès à la plage sera possible pour se promener, piquer une tête, ou pour pratiquer un sport de façon individuelle. Les regroupements de plus de 10 personnes, les fêtes ou les apéros alcoolisés sont également interdits. Les mairies concernées devront s’assurer du bon suivi de ces règles : le préfet prévient qu’il pourra revenir sur cette décision si la population ne respecte pas les consignes, ou si la situation sanitaire évolue de façon défavorable.

D’autres plages dans l’attente

« L’accès aux plages répond à une nécessité pour maintenir l’attractivité économique et touristique de la commune », indique l’arrêté. D’autres plages du département attendent elles aussi de pouvoir bénéficier de cette dérogation, à l’instar de Saint-Nazaire ou de Saint-Brévin qui en ont fait la demande. Il y a quelques jours, comme dans d’autres départements, plusieurs élus avaient officiellement formulé ce souhait.