Coronavirus : La Poste étend sa plateforme de vente de masques à 9,4 millions de structures supplémentaires

EPIDEMIE Depuis le lancement du site « masques-pme » le 2 mai, 30.000 entreprises de moins de 50 collaborateurs ont commandé 1,3 million de masques « grand public »

20 Minutes avec agence

— 

Des masques (illustration)
Des masques (illustration) — RAPHAEL BLOCH/SIPA

La Poste a indiqué ce lundi avoir étendu son dispositif de vente de masques « aux associations, micro-entrepreneurs, professions libérales et agricoles ». La plateforme «  masques-pme.laposte.fr », accessible depuis le 2 mai dernier, était initialement destinée à la commande de masques lavables en tissu par les petites et très petites entreprises pour leurs collaborateurs.

Au total, 30.000 structures de moins de 50 employés ont déjà acheté 1,3 million de protections, indique un communiqué du ministère de l’Economie et des Finances.

Des masques réutilisables 20 fois

Depuis ce lundi, 9,4 millions d’entreprises ou travailleurs libéraux supplémentaires ont désormais la possibilité de se connecter sur le site dédié. Comme pour les autres structures, le dispositif a pour but « de favoriser la reprise de l’activité économique dans le contexte d’un déconfinement progressif du pays ». Organisée par le ministère de l’Economie et des Finances avec l’aide de La Poste, des réseaux des CCI, CMA et des Chambres d’agriculture, la mise en vente de ces masques contribue au respect des précautions d’usage contre la propagation du coronavirus.

Ces masques « grand public », réutilisables 20 fois, sont disponibles par lots de six au tarif de 17,80 euros hors taxe ou par lots de 40 au prix de 92,50 euros. Il n’est pas possible de panacher les deux types de lots. Chaque entreprise ne peut passer qu’une commande tous les 15 jours ou dix jours ouvrés. Le nombre total d’articles commandés à chaque fois ne peut par ailleurs pas dépasser deux masques par employé sur la période.