Déconfinement dans l’Hérault : Les plages devraient rouvrir ce week-end… mais pas pour bronzer

INTERDITS AUX LEZARDS La majorité des plages de l’Hérault devrait obtenir le feu vert du préfet de l’Hérault et réouvrir ce week-end. Mais il sera interdit de poser sa serviette pour bronzer

Jérôme Diesnis
— 
La plage, à Palavas, près de Montpellier, devrait être autorisée au public... mais pas pour bronzer ou poser son parasol.
La plage, à Palavas, près de Montpellier, devrait être autorisée au public... mais pas pour bronzer ou poser son parasol. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Le préfet a donné son feu vert à la réouverture de la plage de Villeneuve-lès-Maguelone, l’une des treize communes littorales de l’Hérault.
  • Les autres communes devraient obtenir la même autorisation… assortie de plusieurs contraintes.
  • Les plages ne seront ouvertes qu’à certaines heures du jour (et non la nuit), interdites aux groupes trop nombreux et aux activités statiques. Il ne sera pas possible de poser sa serviette et de bronzer, au moins jusqu’au 1er juin, au risque d’être verbalisé.

Les plages de l’Hérault devraient rouvrir ce week-end. De nombreux maires des 13 communes littorales en ont fait la demande auprès du préfet Jacques Witkowski. Il a toute latitude pour prendre cette décision. Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a laissé aux représentants de l’Etat dans les départements et aux maires le soin de gérer la question du déconfinement sur les plages.

Autour de Montpellier, Christian Jeanjean, maire (DVD) de Palavas-les-Flots, a été le premier à demander la réouverture du cordon littoral. C’est le premier magistrat de Villeneuve-lès-Maguelone, Robert Segura (DVG), qui a annoncé la réouverture de deux des trois plages de sa commune (la plage naturiste restera fermée), à compter de samedi. Mais seules les activités dynamiques, telles que la promenade, la nage, la pèche, le kitesurf ou le paddle, seront autorisées.

« Les activités statiques de type bronzage seront interdites »

« Cette réouverture sera assortie de quelques contraintes », précise le maire sur sa page Facebook, afin d’éviter la propagation du Covid-19. « Les plages seront ouvertes de 8h à 20h. Les regroupements de plus de dix personnes seront interdits. Les activités statiques (de type bronzage) seront interdites. La circulation sur la passerelle sera alternée, pour éviter les croisements. Il n’y aura pas de petits trains. »

Des contrôles seront réalisés par les services de police et les contrevenants à la réglementation seront redevables d’une amende de 135 euros. Ces dispositions sont prévues pour être réexaminées au plus tard le 1er juin.