Rhône : Encerclé par une dizaine individus, un policier finit aux urgences

FAITS DIVERS Le motard avait été appelé pour mettre fin à un rodéo géant dans le quartier des Minguettes à Vénissieux

C.G.
Un rodéo sauvage à moto. (Illustration)
Un rodéo sauvage à moto. (Illustration) — HADJ/SIPA

Plusieurs dents cassées, des points de suture au visage… Un policier appartenant à la brigade moto de la sûreté du Rhône, a fini aux urgences après une opération d’importance pour tenter de mettre fin à un rodéo géant sur le secteur de Parilly, près de Lyon.

L’intervention était planifiée pour le 6 mai, à cinq jours du déconfinement, apprend-on ce lundi de la Sûreté du Rhône. Les forces de l’ordre, alertées que le mot d’ordre avait été lancé sur les réseaux sociaux, ont débarqué en nombre. A l’aide d’un hélicoptère. Ce dernier a finalement détecté la présence de rodéos dans un secteur proche allant de la gare de Vénissieux  au quartier des Minguettes.

Guet-apens

Deux policiers motards sont arrivés les premiers sur le secteur concerné et ont repéré un individu à moto qui se dirigeait vers le parc des Minguettes, précise la Sûreté du Rhône. « En raison des diverses manœuvres du conducteur de l’engin qui était prudemment suivi, les deux policiers ont été séparés », poursuit-elle. L’un d’entre eux s’est donc retrouvé isolé sur un parking à l’arrière des tours du boulevard Lénine, où une dizaine d’individus l’attendaient.

L’homme a été violemment pris à partie, essuyant des coups, des jets de pierre et autres projectiles. Il a ensuite été transporté à l’hôpital Saint-Joseph de Lyon. L’enquête a été confiée à la Sûreté du Rhône.