Déconfinement à Montpellier : Le tramway aussi a son masque

TRANSPORTS Le tramway de Montpellier s’habille régulièrement aux couleurs des grands événements organisés dans la métropole. Cette fois, plusieurs rames portent un masque

Jérôme Diesnis

— 

Le tramway de Montpellier est affublé d'un masque pour rappeler la nécessité de se protéger et protéger les autres en cette période de déconfinement.
Le tramway de Montpellier est affublé d'un masque pour rappeler la nécessité de se protéger et protéger les autres en cette période de déconfinement. — TaM
  • Plusieurs rames du tramway de Montpellier sont habillées d’un masque pour rappeler les mesures de protection obligatoires dans les transports en commun durant le déconfinement.
  • L’accès aux transports en commun est fortement limité, de nombreux sièges sont condamnés.
  • Dans les bus, il n’est plus possible d’acheter son ticket auprès du conducteur.

A chaque grande manifestation organisée dans la métropole, le tramway de Montpellier est customisé aux couleurs de l’événement. Plusieurs rames en circulation portent désormais un masque. Le but est de rappeler que le port du masque est obligatoire dans les transports en commun de Montpellier afin d’éviter la propagation du coronavirus.

Depuis ce lundi, jour de déconfinement, de nombreux agents de la TaM rappellent aux passagers l’obligation de respecter les gestes barrières et porter le masque à l’intérieur des rames. A compter de mercredi, les contrôles vont se durcir et les agents pourront dresser les premiers procès-verbaux (d’un montant de 135 euros).

Il n’est plus possible d’acheter de billets dans les bus

Un siège sur deux est condamné dans les rames (par des autocollants) et le nombre de voyageurs par rame fortement réduit. Des marquages sont installés sur les quais pour indiquer les files d’attente, et dans les rames pour inviter les voyageurs à mettre de l’espace entre eux. Les portes des tramways s’ouvrent désormais automatiquement pour ne plus avoir à appuyer sur les boutons. Le trafic va reprendre à un rythme plus soutenu, toutes les 5 minutes sur la ligne 1, toutes les 7 minutes sur la ligne 2.

Dans les bus, la montée se fait dorénavant exclusivement par l’arrière, pour permettre aux conducteurs de bénéficier d’un espace protégé à l’avant du bus. Il ne sera plus possible d’acheter son titre de transport directement auprès du conducteur. En conséquence, la TaM invite les voyageurs à l’acheter sur smartphone ou aux bornes.