Déconfinement en Occitanie : Les couvre-feux prennent fin aussi ce lundi

DECONFINEMENT Le couvre-feu était en vigueur dans quatorze villes de la région. Ils sont tous levés avec le déconfinement… mais certains maires se laissent le droit de les reconduire plus tard

Jérôme Diesnis

— 

Le couvre-feu mis en place dans quatorze communes d'Occitanie est levé.
Le couvre-feu mis en place dans quatorze communes d'Occitanie est levé. — SYSPEO/SIPA

Quatorze villes d’Occitanie avaient pris des mesures de couvre-feux afin de faire respecter les mesures de confinement la nuit afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Avec le déconfinement ces couvre-feux prennent fin.

Ces quatorze villes se trouvaient dans six départements : deux dans de l’Aude (Carcassonne et Narbonne), deux des Pyrénées-Orientales (Perpignan et Maurellas-las-Lilas, à la frontière avec l’Espagne), trois dans l’Hérault (Béziers, Montpellier et Sète), un dans le Tarn (Lagarrigue), un en Aveyron (Villefranche-de-Rouergue) et sept dans le seul département du Gard (Vauvert, Nîmes, Alès, Saint-Ambroix, Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire et Saint-Gilles).

« Cette mesure est pourtant très efficace »

Aucun de ces arrêtés préfectoraux n’a été prolongé. Mais certains maires, inquiets sur les conséquences du déconfinement, ont déjà annoncé leur intention de reprendre des arrêtés municipaux si la situation les y obligeait.

C’est notamment le cas de Philippe Saurel, le maire (DVG) de Montpellier : « Avec le confinement cette mesure est très efficace Si (jusqu’au 10 juillet), fin prévue de l'état d'urgence sanitaire, un événement le motivait, je demanderai au préfet de l’Hérault sa reconduction », explique-t-il.