C’est l’heure du BIM : La France se déconfine, retard de la loi d’état d’urgence sanitaire et de nouveaux cas à Wuhan

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

X.M.

— 

La ville de Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, le 10 mai 2020.
La ville de Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, le 10 mai 2020. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Premier jour de déconfinement en France... Tout ce que vous allez pouvoir (re) faire à partir de ce lundi 11 mai

A partir d'aujourd'hui, la France entre dans une nouvelle phase majeure dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus : celle du déconfinement. Il sera désormais possible de par exemple sortir de chez-soi sans attestation, retrouver une partie de ses commerces ou encore retourner à l’école primaire ou à la crèche… Last but not least : vous allez pouvoir relire la version papier de votre quotidien préféré. 20 Minutes est réimprimé en effet à partir d’aujourd’hui.

Retard de la promulgation de la loi d’état d’urgence sanitaire

C’est un mauvais timing pour le gouvernement. La loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée à temps pour le déconfinement. Le conseil constitutionnel, saisi par Emmanuel Macron notamment, ne rendra finalement son avis que lundi sur cette loi adoptée samedi par le Parlement. Cela repousse donc à lundi soir, sous réserve de cet aval, l’entrée en vigueur de deux dispositions phare : la limitation des déplacements à 100 km et l’attestation obligatoire dans les transports en commun.

Cinq nouveaux cas de coronavirus à Wuhan

La ville berceau de la pandémie de Covid-19 va-t-elle revivre le cauchemar de ces derniers mois ? La question peut se poser alors que la Chine a fait état lundi de cinq nouveaux cas de coronavirus à Wuhan. Et d’autres endroits du pays inquiètent. La Chine a signalé en tout 17 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire, dont 10 sont des infections d’origine locale. Il s’agit du second jour d’augmentation à deux chiffres du nombre de contaminations sur une journée.