Trois infos sans virus : Les insultes de Gérard Collomb, grève en Ligue 1 et Gabin remplace de Funès

ACTU Votre petit plaisir du dimanche soir, un article où on ne parle pas de pandémie ni de confinement

Floréal Hernandez

— 

Gerard Collomb. (Illustration)
Gerard Collomb. (Illustration) — KONRAD K./SIPA

Pour ceux et celles qui ne veulent plus entendre parler de c-word ou de déconfinement, voici trois infos garanties sans virus.

1 – On ferme son micro en visioconférence

S’il y a bien une chose qu’on a apprise lors de ces deux mois de télétravail en confinement, c’est d’éteindre son micro en visioconférence quand on ne parle pas. Gérard Collomb, lui, l’a oubliée. Mal lui en a pris, car à ce moment-là, le maire de Lyon a lancé des insultes à l'attention de la maire du 7e arrondissement de Lyon.

2 – Des barricades dressées sur les terrains de Ligue 1 ?

Et pourquoi pas, si on en croit Antoine Kombouaré. L’ex-coach du PSG, de Lens ou de Guingamp appelle joueurs et coachs de Ligue 1 à se mettre en grève pour passer le championnat à 22 clubs le temps d’une saison. La raison ?  «L'injustice profonde» vécue par le TFC et Amiens, relégués avec l’arrêt du championnat.

3 – Gabin détrône de Funès

Vous avez aimé les après-midi confinés devant France 2 et les films de Louis de Funès ? Avec le déconfinement, la chaîne évince le cinéma de sa grille. Mais que les cinéphiles se rassurent, il suffira de zapper sur France 3 pour retrouver du cinéma l’après-midi. Par contre, on changera d'acteur fétiche, place à Jean Gabin.

Pour ceux et celles que le déconfinement stresse, prenez le temps d’écouter la sophrologue Florence Person.