Déconfinement à Lyon : Stationnement, déménagement, parcs relais…. Ce qui change le 11 mai

PRATIQUE A partir du déconfinement progressif annoncé le 11 mai, plusieurs choses vont changer dans le quotidien des Lyonnais

Elisa Frisullo

— 

Une place de stationnement (illustration)
Une place de stationnement (illustration) — VALINCO/SIPA
  • A partir de lundi, plusieurs services vont reprendre ou être adaptés à Lyon dans le cadre du déconfinement.
  • Le stationnement va notamment redevenir en partie payant.

A compter du 11 mai, une partie de la vie quotidienne des Lyonnais va reprendre son cours. Plusieurs secteurs et activités, à l’arrêt durant le confinement, vont reprendre ou être adaptés. 20 Minutes fait le point sur les choses qui vont évoluer dès lundi.

Le stationnement partiellement payant

La mairie de Lyon n’a pas répondu favorablement à la demande de plusieurs associations de commerçants qui souhaitaient le maintien de la gratuité du stationnement pour faciliter la venue de leur clientèle, en Presqu’Ile notamment. Dès le 11 mai, se garer en ville sera de nouveau payant pour les visiteurs. En revanche, les habitants dotés d’une vignette résident ne payeront pas pour stationner leur véhicule aux abords de leur domicile, jusqu’au 30 juin. De même que les abonnements professionnels restent gratuits. « Les vignettes ayant expiré pendant le confinement seront prolongées de 60 jours », précise la municipalité.

Les déménagements de nouveau possibles

Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont dû renoncer à aménager dans un nouvel habitat pendant le confinement. A Lyon, les déménagements sont à nouveau autorisés. Le formulaire de demande de stationnement pour déménagement est disponible en ligne sur le site de la ville.

Une nouvelle formule « parc relais/modes doux » pour se déplacer

Dès lundi, l’offre de transport en commun va être nettement revue à la hausse. Mais pour répondre aux besoins de déplacements des nombreux usagers, encore frileux à l’idée d’emprunter les TCL, et éviter un report massif sur la voiture individuelle, une nouvelle formule a été mise en place. Dès lundi et jusqu’à fin juin, la ville « incite les personnes à garer leur véhicule dans les parcs de stationnement à l’entrée de Lyon et à utiliser les modes doux pour terminer leur trajet ». Pour favoriser cela, la mairie a mis au point une offre "Parc relais/modes doux", en lien avec les exploitants des parcs de stationnement, le Sytral et les opérateurs de trottinettes électriques (Bird, Dott, Lime, Voi). Cette formule, qui permettra aux usagers de bénéficier de 30 % de réduction sur le service de trottinettes électriques, aller et retour, sera proposée dans cinq parkings : gare de Vaise et Gorge de Loup à l’ouest, le parking P0 Cité Internationale au nord, Tony-Garnier et Mermoz-Pinel au sud et sud-est.

Parcs et jardins pourraient rouvrir

L’information reste à confirmer. Si ce jeudi, le Rhône fait partie des départements classés vert sur la carte qui sera présentée par le gouvernement, les parcs, jardins publics et berges du Rhône devraient pouvoir rouvrir au public. Peut-être de manière progressive. La mairie attend les annonces d’Edouard Philippe aujourd’hui, pour se prononcer sur le sujet. Fermées peu après le début du confinement, les berges du Rhône devraient rouvrir dès lundi. Mais la Métropole a déjà prévenu : Si des attroupements et une trop forte affluence, contraires aux règles de distanciation, sont observées, cet espace public serait immédiatement fermé. Il faudra donc compter sur le civisme et la responsabilité de chacun pour pouvoir profiter cette balade en bord de Rhône.