Coronavirus : La trêve hivernale des expulsions prolongée jusqu'en juillet

EPIDEMIE La trêve avait jusqu’à présent été prolongée jusqu’au 31 mai

20 Minutes avec AFP

— 

Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du logement.
Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du logement. — PIERRE VILLARD/SIPA

La trêve hivernale des expulsions locatives, qui aurait dû s’achever le 31 mars, sera à nouveau prolongée jusqu'« en juillet » après avoir été déjà étendue en raison de la crise du coronavirus, a annoncé jeudi le ministre du Logement.

« On va décaler la trêve hivernale jusqu’en juillet », a déclaré Julien Denormandie sur Franceinfo, ajoutant que la date précise serait annoncée dans la journée après consultation des parlementaires. La trêve avait jusqu’à présent été prolongée jusqu’au 31 mai pour aider les ménages, dont les revenus ont été amputés à cause du confinement.