Déconfinement : Edouard Philippe présentera son plan jeudi à 16 heures

FRANCE Le Premier ministre doit présenter ce jeudi à 16 heures depuis Matignon le plan de déconfinement de la France du 11 mai. On saura quels départements seront classés vert ou rouge

F.H. avec AFP

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe va présenter le plan de déconfinement du 11 mai entouré de six ministres, le 7 mai à 16h depuis l'hôtel Matignon. (Illustration)
Le Premier ministre Edouard Philippe va présenter le plan de déconfinement du 11 mai entouré de six ministres, le 7 mai à 16h depuis l'hôtel Matignon. (Illustration) — AFP

Il sera bien entouré. Pour présenter « l’étape du 11 mai » qui marque le début du déconfinement de la France département par département, Edouard Philippe sera accompagné, ce jeudi à 16h, de six ministres. A Matignon, autour du Premier ministre, on trouvera Elisabeth Borne (Transition écologique), Olivier Véran (Santé), Christophe Castaner (Intérieur), Bruno Le Maire (Economie), Muriel Pénicaud (Travail) et Jean-Michel Blanquer (Education).

Plusieurs sujets cristallisent l’attention à quatre jours du déverrouillage attendu du pays, qui doit s’effectuer de manière « progressive » et « différenciée », selon Edouard Philippe : les conditions de réouverture des écoles maternelles et élémentaires, la reprise des transports publics, le retour dans les entreprises ou la possibilité de se déplacer dans un rayon de 100 km notamment.

Un possible déconfinement amplifié, le 2 juin

L’exécutif a prévenu que trois critères guideront leurs choix et pourront conduire à un « déconfinement plus strict » selon les départements classés pour l’occasion en vert ou rouge. Edouard Philippe avait évoqué ces trois critères le 28 avril à l’Assemblée : « Soit que le taux de cas nouveaux dans la population sur une période de 7 jours reste élevé, ce qui montrerait que la circulation du virus reste active ; soit que les capacités hospitalières régionales en réanimation restent tendues ; soit que le système local de tests et de détection des cas contacts ne soit pas suffisamment prêt ».

Le point de jeudi devrait donc servir à déterminer quelles mesures seront appliquées département par département. Après le 11 mai, l’exécutif a fixé une nouvelle étape au 2 juin qui pourrait permettre, si les conditions sont réunies, d’amplifier le déconfinement.