Coronavirus : Vert, orange ou rouge… Les cartes du 6 mai de la situation épidémique par département en vue du déconfinement

MISE A JOUR Chaque jour, le ministère de la Santé présente la carte actualisée, montrant la situation sanitaire de chaque département français

P.B.

— 

La carte épidémiologique du coronavirus en France au 6 mai 2020.
La carte épidémiologique du coronavirus en France au 6 mai 2020. — Ministère santé

C’est un rituel désormais bien établi. Chaque soir, le ministère de la Santé présente la nouvelle mouture de la carte de France de l’activité épidémique du coronavirus. Un graphique en trois couleurs qui synthétise, département par département, la circulation du virus et les tensions hospitalières. De quoi patienter en attendant la carte de jeudi 7 mai qui sera bicolore (rouge/vert) et servira de base pour le dispositif de déconfinement.

Ce mercredi, la situation s’améliore du côté de la circulation du virus, avec trois nouveaux départements qui passent au vert : Sarthe, Loir-et-Cher et l’Yonne. En revanche, la carte des tensions hospitalières reste identique à celle de la veille. Du coup, pour la carte de synthèse des deux critères, seule la Sarthe passe de l’orange au vert. Vingt-sept départements correspondant à trois régions (Ile-de-France, Bourgogne-France-Comté et Grand Est), en plus de Mayotte, restent en rouge.

La carte finale dévoilée jeudi

La carte de synthèse est construite selon le principe suivant : si un département est rouge dans l’une des catégories, il est rouge dans la synthèse. Les zones orange de la carte de synthèse « ont vocation à basculer en vert ou en rouge » d’ici la carte finale.

En plus de la circulation virale et de la situation dans les hôpitaux, un troisième critère doit en théorie être ajouté à l’analyse : la capacité à faire des tests, un élément crucial pour planifier le déconfinement. Edouard Philippe doit dévoiler la carte finale ce jeudi, avec les départements en orange qui devraient basculer soit en rouge, soit en vert.

Edouard Philippe avait précisé que seuls les départements verts pourraient rouvrir parcs et jardins. Les écoles primaires, elles, rouvriront à partir du 11 mai quelle que soit la couleur, avec des conditions d’accueil strictes. Pour les collèges et les lycées, en revanche, les établissements rouvriront « progressivement » à partir du 18 mai, en commençant par les classes de 6e et 5e, « seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible » (a priori, les départements verts).