Violences faites aux enfants : Le gouvernement annonce un partenariat avec l’application TikTok

MALTRAITANCE TikTok s’est engagé à faire apparaître une bannière sur le 119, le numéro de l’enfance en danger

20 Minutes avec agence

— 

Le logo du réseau TikTok.
Le logo du réseau TikTok. — Lionel BONAVENTURE / AFP

Pour lutter contre les violences faites aux enfants, le gouvernement français a décidé d’établir un partenariat avec l’application TikTok, qui connaît un succès phénoménal auprès des jeunes générations. L’opération vise à sensibiliser ce public « aux messages de prévention » et à « activer le réflexe de joindre le 119 en cas
de violences sur mineur », indique dans un communiqué le cabinet d’Adrien Taquet, secrétaire d’État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé.

Plusieurs artistes s’engagent

Le dispositif a été lancé ce lundi. « Lorsqu’un utilisateur de TikTok recherche certains mots-clés, comme #119 ou #AlloEnfanceEnDanger, une bannière 119, enfance en danger, apparaît », peut-on lire dans le communiqué. S’il clique sur cette bannière, l’utilisateur est alors redirigé vers la page consacrée à ce numéro.

Si le gouvernement a choisi TikTok, c’est en raison du grand nombre de jeunes qui l’utilisent. Sur le réseau social, plusieurs célébrités se sont déjà mobilisées pour cette cause, à l’instar du chanteur Keen’V, de la ventriloque Le cas Pucine, ou de l’artiste Stephane Legar.

« Cette nouvelle opération de sensibilisation ciblée complète la campagne du gouvernement lancée au début du mois d’avril sur l’ensemble des TV, radios et plateformes web dont l’ampleur et la durée inédites ont fortement contribué à l’augmentation des appels au 119 ces dernières semaines », poursuit le communiqué.

Le nombre d’appels au 119 a augmenté de 20 % depuis le début du confinement.