Coronavirus à Rennes : Le chantier de la ligne B du métro reprend mais tout doucement

TRANSPORTS Initialement prévue le 21 décembre, la mise en service a été décalée au printemps 2021

Jérôme Gicquel

— 

Vue du tunnel de la ligne b du métro dans la future station Gares.
Vue du tunnel de la ligne b du métro dans la future station Gares. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • A l’arrêt depuis le 16 mars, le chantier de construction de la ligne B du métro rennais a repris ce lundi.
  • Un nouveau règlement a été établi pour assurer la santé et la sécurité des ouvriers.
  • Initialement prévue le 21 décembre, la mise en service de la ligne B n’aura pas lieu avant un an.

Après sept ans de travaux, le chantier de construction de la ligne B du métro rennais entrait dans sa dernière ligne droite. Mais la crise du coronavirus a surgi entre-temps, chamboulant tous les plans. Stoppés le 16 mars, les travaux viennent de reprendre ce lundi. Mais forcément le rythme n’est plus et ne sera plus le même qu’avant le début de la crise. « Cela redémarre très progressivement », souligne Xavier Tirel, le directeur général de la Semtcar, la société d’économie mixte qui gère le chantier.

Avant le retour des ouvriers sous terre, il a d’abord fallu établir un nouveau règlement de chantier avec les entreprises concernées afin de s’assurer de la sécurité et de la santé des travailleurs. « Les bases de vie ont été adaptées avec la condamnation d’un vestiaire sur deux et l’aménagement des espaces de restauration, détaille Xavier Tirel. Un nouveau plan de cheminement va aussi se mettre en place afin de respecter les distances de sécurité ».

Une seule entreprise autorisée par zone

Toute cette semaine, les ouvriers vont donc devoir se familiariser à ce nouveau protocole sanitaire sur le chantier. Tous ne retrouveront pas bien sûr le chantier en même temps. « Avant l’arrêt des travaux, il y avait entre 350 et 400 personnes qui travaillaient sur le chantier, indique le directeur général de la Semtcar. Pour la reprise, on va commencer avec 70 ou 80 ouvriers avant d’augmenter progressivement ».

Pour ce faire, la Semtcar a prévu d’adopter une stratégie de « zoning » avec une seule entreprise autorisée par zone pour éviter la coactivité. « On va aussi travailler sur l’amplitude horaire avec certaines entreprises qui commenceront plus tôt et d’autres qui finiront plus tard », précise Xavier Tirel.

La mise en service prévue au printemps 2021

Conséquence inévitable de cet arrêt forcé du chantier depuis deux mois, la mise en service de la ligne B du métro n’aura pas lieu le 21 décembre 2020 comme cela était envisagé. Il faudra aussi du temps pour que le chantier retrouve son rythme de croisière. « Cette nouvelle façon de travailler engendrera nécessairement un retard supplémentaire que nous assumons », souligne Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, précisant que la mise en service de la ligne B est désormais envisagée « au printemps 2021 ».