C'est l'heure du BIM : Déconfinement en Italie, la colle des réouvertures d'écoles et Trump prédit un vaccin

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

M.C.

— 

Le quartier de Trastevere à Rome, le 3 mai 2020.
Le quartier de Trastevere à Rome, le 3 mai 2020. — AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le déconfinement s'accélère en Europe, Italie en tête

L’Europe, Italie en tête dès lundi, se lance cette semaine dans le déconfinement de ses millions d’habitants, au moment où de l’autre côté de l’Atlantique, le président américain Donald Trump promet un vaccin contre le coronavirus avant la fin de l’année. Encouragées par l’annonce dimanche de 174 décès en Italie en 24 heures, le nombre le plus faible depuis le début du confinement, les autorités vont entamer un allègement attendu par tous, pour faire repartir une économie mise à genoux par la maladie. Cette ouverture reste très prudente : pas de commerces de détail, pas de bars ni de restaurants, télétravail encouragé, pas de réunion de famille même s’il sera possible d’aller voir ses proches vivant dans la même région, distanciation sociale maintenue y compris dans les transports, pas de rassemblement, pas de pique-nique au parc…

Des maires d’Ile-de-France appellent Macron à repousser la réouverture des écoles

L’association des maires d’Ile-de-France, dont la maire de Paris Anne Hidalgo, a écrit dimanche à Emmanuel Macron pour lui demander de repousser la réouverture des écoles à une date ultérieure au 11 mai, dénonçant un déconfinement « à marche forcée ». « La préparation du déconfinement se fait dans un calendrier à marche forcée, alors que nous n’avons pas encore toutes les informations pour préparer la population, et que les directives sont mouvantes », font valoir les 329 maires signataires de la lettre ouverte au président, publiée sur le site de La Tribune, parmi lesquels figure la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Trump prédit qu’un vaccin contre le Covid-19 sera disponible d’ici fin 2020

Adoptant une tonalité résolument optimiste, Donald Trump a prédit dimanche un vaccin contre le coronavirus d’ici fin 2020 et une année 2021 « incroyable » sur le plan économique. A six mois de l’élection présidentielle, le président américain, dont le manque d’empathie est très critiqué, ne s’est pas attardé sur le bilan de la pandémie qui a fait plus 67.600 morts aux Etats-Unis et qui a fait bondir les inscriptions au chômage à des niveaux inédits.