VIDEO. Coronavirus : Vert, orange ou rouge, voici la situation de votre département en vue du déconfinement

CARTOGRAPHIE Olivier Véran a présenté des cartes qui pourront encore évoluer d'ici le 7 mai

P.B.

— 

Carte de synthèse sur la situation du coronavirus en France au 30 avril (circulation du virus et charge des services de réanimation).
Carte de synthèse sur la situation du coronavirus en France au 30 avril (circulation du virus et charge des services de réanimation). — MINISTERE SANTE

La France coupée en trois. Olivier Véran a présenté des cartes très attendues sur la situation des départements français face au coronavirus, jeudi. Ces cartes, qui serviront à « guider les décisions » pour le déconfinement le 11 mai, pourront encore changer d’ici le 7 mai en fonction de l’évolution de la situation. Jeudi, environ un tiers des départements étaient en rouge, un tiers en vert, et un tiers en ballottage en orange.

Le ministre de la santé a présenté trois cartes. La première porte sur la « circulation active du virus », en pourcentage de la population infectée. On compte huit foyers principaux en rouge : Paris, le Val d'Oise, la Nièvre, le Cher, le Lot, la Haute Corse et Mayotte. Pour la seconde, sur les « tensions hospitalières sur les capacités de réanimation », le tiers nord-est de la France est rouge, le centre et le sud-est orange, et l’ouest et sud-ouest verts.

D’autres indicateurs pris en compte

La carte de synthèse est construite selon le principe suivant : si un département est rouge dans l’une des deux catégories, il est rouge dans la synthèse. Selon Véran, les zones orange de la carte de synthèse « ont vocation à basculer d’ici au 11 mai en vert ou en rouge », en fonction de l’évolution sur la circulation du virus et de la saturation des services de réanimation.

Les départements métropolitains doivent être départagés le 7 mai entre « rouges » et « verts ». Dans ces derniers, une moindre présence du virus permettra d’organiser un déconfinement plus large. Ces cartes ne sont toutefois que « des indicateurs qui guident les décisions, d’autres sont pris en compte », notamment les nombres de tests disponibles par territoire.

La couleur, un impact surtout sur l’ouverture des parcs et des collèges

Et concrètement, quelles seront les différences entre les départements verts et rouges ? Lors de la présentation de son plan, mardi, Edouard Philippe a précisé que seuls les départements verts pourraient rouvrir parcs et jardins. En revanche, les plages resteront fermées partout, au moins jusqu’au 1er juin.

Les écoles primaires, elles, rouvriront à partir du 11 mai quelle que soit la couleur, avec des conditions d’accueil strictes (15 élèves par classe, minimum d’un mètre entre tous les enfants). Pour les collèges et les lycées, en revanche, les établissements rouvriront « progressivement » à partir du 18 mai, en commençant par les classes de 6e et 5e, « seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible » (a priori, les départements verts). « Nous déciderons fin mai si nous pouvons rouvrir les lycées, en commençant par les lycées professionnels, début juin », avait précisé Edouard Philippe.