Coronavirus : Les personnels soignants des Ehpad toucheront bien une prime

EPIDEMIE Seuls les employés des structures gérées par l'Etat et les collectivités territoriales sont pour le moment concernés

20 Minutes avec agence
— 
Plusieurs Ehpad de France sont touchés de plein fouet par l'épidémie de Covid-19.
Plusieurs Ehpad de France sont touchés de plein fouet par l'épidémie de Covid-19. — FRED SCHEIBER/SIPA

La prime exceptionnelle accordée aux membres du personnel soignant a été étendue à ceux qui travaillent dans des établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Seuls les employés des structures gérées par l’Etat et les collectivités territoriales sont pour l’instant concernés, précise ce mercredi Ouest-France, qui révèle l’information.

Dans le projet de décret encadrant la gratification, l’absence des agents des établissements publics de santé des maisons de retraite, confrontés de plein fouet à la crise du coronavirus, avait fait grincer des dents dans la profession.

Quid des établissements privés ?

Le ministère de la Santé les a finalement inclus sans toutefois communiquer le montant de la prime qui sera accordée à l’ensemble des bénéficiaires. « Il est bien prévu d’octroyer également une prime aux agents des établissements médico-sociaux, notamment des Ehpad, a fait savoir le ministère au quotidien régional. Les modalités de cette prime pourront être fixées soit dans ce projet de texte qui n’est pas finalisé à ce jour, soit dans un texte ad hoc afin de mieux prendre en compte les spécificités du secteur. »

Cet élargissement de la mesure pourrait cependant mettre de côté une autre catégorie d’agents : celles et ceux qui travaillent dans les établissements privés ou associatifs. « C’est tout simplement impensable. […] C’est indigne. […] Ces personnels ont pris tous les risques », dénonce auprès de Ouest-France Michèle Delaunay, ancienne ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie.