Déconfinement : Fin des attestations à partir du 11 mai, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile

CIRCULATION Pour les déplacements supérieurs à 100 km en revanche, elle restera obligatoire

20 Minutes avec AFP

— 

Contrôle de l'attestation de déplacement (image d'illustration).
Contrôle de l'attestation de déplacement (image d'illustration). — Fabien Dupoux/SIPA

Les sorties sans attestation de déplacement seront possibles à partir du 11 mai, date prévue du déconfinement en France. Devant l’Assemblée, le Premier ministre a affirmé ce mardi qu’une attestation sera en revanche demandée « pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel ».

« Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation », a déclaré Edouard Philippe lors de la présentation du plan de déconfinement. « Sauf (…) pour les déplacements à plus de 100 km du domicile », a précisé le ministre. Ces déplacements seront limités par une autre contrainte imposée lors du déconfinement : la limitation stricte des déplacements interdépartementaux ou interrégionaux, toujours réduits après le 11 mai « aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus », a annoncé le Premier ministre.

« Pas le moment » de partir en week-end

Les transports seront de toute façon très réduits : « Nous allons continuer à réduire l’offre, à exiger une réservation obligatoire dans tous les trains – TGV ou non –, à décourager les déplacements entre départements », a relevé Edouard Philippe. « Le jeudi de l’Ascension sera bien férié, mais je dis clairement aux Français que ce n’est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end », a-t-il prévenu.