Coronavirus : Le cap des 3 millions de cas franchi dans le monde...

EPIDEMIE Retrouvez avec nous toutes les dernières infos sur la pandémie du nouveau coronavirus

M.A, L.Br. et O.G.
— 
Le cap des 3 millions de cas de coronavirus a été franchi le 27 avril 2020, dont près un million aux Etats-Unis.
Le cap des 3 millions de cas de coronavirus a été franchi le 27 avril 2020, dont près un million aux Etats-Unis. — BING MAPS

L’ESSENTIEL

  • Avec 437 nouveaux décès en 24 heures dans les hôpitaux et les Ehpad, l’épidémie a fait 23.293 morts en France.
  • Le plan de déconfinement du gouvernement sera présenté mardi à 15 heures par Edouard Philippe à l’Assemblée nationale et soumis au vote des parlementaires dans la foulée, malgré les critiques sur ces conditions de vote.
  • Les masques peuvent à nouveau être commercialisés en pharmacie, réintroduits par un arrêté publié au Journal officiel ce dimanche

A LIRE

VIDEO

 

 

Et nous refermons là-dessus notre live de la nuit. Rendez-vous tout de suite par là pour continuer à suivre l'actu liée au coronavirus.
6h54 : Des opérateurs réquisitionnés pour le manque d’eau en Guadeloupe

Le préfet de Guadeloupe a réquisitionné plusieurs opérateurs de l’eau pour trois mois, afin de pallier les manques d’eau dans plusieurs communes du territoire d’outremer, en pleine crise sanitaire du coronavirus, a-t-on appris de sources concordantes. De nombreux foyers de Guadeloupe sont régulièrement privés d’eau potable, une situation devenue particulièrement difficile alors que les autorités sanitaires recommandent de « se laver les mains plusieurs fois par jour » pour lutter contre la propagation du coronavirus.

6h28 : Trump mis en garde plus d'une dizaine de fois en janvier-février

Le président américain a été à maintes reprises alerté quant aux dangers du nouveau coronavirus dans des rapports des services de renseignements en janvier et février, indique lundi le Washington Post. Ces mises en garde, plus d'une dizaine, comprises dans des documents secrets connus comme le briefing quotidien du Président, étaient émises à un moment où Donald Trump minimisait la menace de la pandémie du Covid-19. Le Washington Post cite comme sources, sans les nommer, d'actuels et d'anciens membres de l'administration.

6h00 : Les caillots de sang causés par le Covid-19 préoccupent les médecins

C’est l’une des sombres découvertes de la pandémie : la maladie Covid-19, initialement perçue comme une virulente affection respiratoire, attaque bien plus que les poumons. Déjà, on s’est aperçu que d’autres organes, comme les reins, étaient affectés.

La formation de caillots dans des vaisseaux sanguins peut asphyxier les membres. Quand ils se forment dans les veines de la jambe (phlébite), ils peuvent se déloger et remonter vers les poumons, y boucher l’artère et les mettre à l’arrêt (embolie pulmonaire). Dans le cœur, ils peuvent provoquer une crise cardiaque. Quand ils vont au cerveau, c’est l’accident vasculaire cérébral. Tous ces scénarios ont été observés chez des malades du Covid-19 qui n’avaient aucun facteur de risque autre que d’avoir contracté le nouveau coronavirus. Plus de détails à lire par ici.

5h43 : Qu'est-ce qu'un « proche » et une « relation sentimentale stable »?

Vous avez quatre heures. Les Italiens aussi planchent très sérieusement sur cet énoncé en vue du déconfinement prochain du pays, car l’autorisation de sortie sera accordée pour voir des « proches », formule qui suscite le débat. Le point par ici.

- Nils Jorgensen/REX/Shutterstock/SIPA
5h21 : Plus de 50 millions de personnes déplacées dans le monde, un record

Plus de 50 millions de personnes vivent en exil dans leur propre pays après avoir fui la guerre ou les catastrophes, une population particulièrement vulnérable aux risques liés à la pandémie de nouveau coronavirus, alerte mardi l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC). Pas moins de 33,4 millions de personnes ont dû abandonner leur foyer en 2019 tout en restant dans leur pays, portant le nombre total de déplacés internes à 50,8 millions, un record, selon le rapport annuel de l’IDMC et du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

5h05 : Les Français jugent sévèrement le gouvernement

62 % des Français ne font pas confiance au gouvernement pour réussir le déconfinement, indique le baromètre politique Odoxa-CGI pour France Inter, l’Express et la Presse Régionale publié mardi. La cote de popularité d’Emmanuel Macron a gagné 4 points en avril et 9 points depuis mars et le début de la crise sanitaire. Mais ils sont encore 58 % (-4) à trouver qu’il est un « mauvais » président contre 42 % (+4) qui le jugent un « bon » président. Son Premier ministre s’en sort mieux, avec une cote en hausse de 5 points en avril et de 11 points en deux mois. Mais il reste lui aussi majoritairement impopulaire (53 % contre 46 %). Pour près des deux-tiers des Français (65 %), l’exécutif « n’est pas à la hauteur de la situation » depuis le début de la crise sanitaire.

3h45 : Le pétrole américain continue sa chute en Asie

Le baril pour les livraisons en juin chute de 11% en Asie, alors que tous les réservoires sont pleins aux Etats-Unis et que la consommation reste au ralenti avec le confinement.

 

2h40 : 1.303 morts en 24h aux Etats-Unis, la baisse se poursuit

La baisse sur les bilans quotiens continue aux Etats-Unis, avec 1.303 morts en 24 heures. Le cap du million de cas est également en passe d'être franchi, selon l'hôpital John Hopkins.

1h55 : Trump plaide pour une réouverture des écoles avant l'été

Le président Donald Trump a souhaité lundi la réouverture de nombreuses écoles américaines avant les vacances d'été, tout en soulignant que la décision reviendrait aux gouverneurs des Etats.

«Je pense que nous allons voir de nombreuses écoles rouvrir même pour une courte période, et ce serait une bonne chose», a-t-il déclaré lors d'un point-presse à la Maison Blanche. Les «jeunes semblent bien s'en sortir» face au nouveau coronavirus, a souligné le milliardaire républicain.

1h25 : Amazon dans le collimateur de la justice new-yorkaise

Selon un document obtenu par la radio publique NPR, le procureur général de l’Etat de New York estime que les mesures prises par l’entreprise pour protéger ses employés dans les entrepôts sont « très insuffisantes » et ont peut-être enfreint les régulations. L'enquête se poursuit.

 

 

0h55 : Trump assure ne jamais avoir envisagé de reporter l’élection à cause du coronavirus

Le président américain Donald Trump a affirmé lundi n’avoir jamais envisagé d’essayer de faire reporter l’élection présidentielle du 3 novembre en raison du coronavirus.

« Je n’ai jamais envisagé de changer la date (…) Pourquoi est-ce que je ferais cela ? », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans les jardins de la Maison Blanche.

Il y a quelques jours, son adversaire démocrate Joe Biden avait prédit que le milliardaire républicain ferait son possible pour reporter la date du scrutin. « C’est juste de la propagande fabriquée de toutes pièces », a répondu M. Trump.

0h40 : Donald Trump en sait davantage sur la santé de Kim Jong-un mais ne peut rien dire

« I have a pretty good idea », répond le président américain, qui précise aussitôt qu’il ne peut pas en dire davantage, tout en lui souhaitant le meilleur. Alors que les rumeurs se multiplient, Séoul a affirmé lundi que le leader nord-coréen était « vivant et en bonne santé ».

0h30 : Donald Trump estime qu’il n’est pas responsable d’une hausse des ingestions de désinfectant

Lors de son briefing quotidien, le président américain a dû revenir sur ses propos de jeudi dernier (quand il avait spéculé sur de possibles traitements du coronavirus à base d'« injections » de désinfectant). Alors qu’un journaliste lui signale que selon le gouverneur du Maryland, il y a eu une hausse des appels dans les centres anti-poison pour des ingestions de désinfectant, le président américain répond sèchement « I can’t image why » (Je ne peux pas en imaginer la raison). Estime-t-il avoir une part de responsabilité ? « Non, non », répond très vite le président américain avant de passer à la question suivante sans s’éterniser.



 

0h10 : Nouvelle grève chez Amazon aux Etats-Unis

Des employés des entrepôts Amazon ont de nouveau fait grève lundi pour demander une meilleure protection face au coronavirus, et ont obtenu le soutien d’ingénieurs et codeurs du groupe, selon les associations qui organisent le mouvement. Environ 400 employés des entrepôts, qui ont entamé leur mouvement mardi dernier, ont utilisé lundi un arrêt maladie pour ne pas se rendre sur leur lieu de travail, selon l’association Athena.

Ils dénoncent le « refus continu d’Amazon de prendre les précautions nécessaires pour empêcher la propagation du coronavirus dans ses installations », détaille-t-elle un communiqué. Dans un mouvement distinct, débuté vendredi, 500 ingénieurs et codeurs d’Amazon n’ont pas travaillé lundi, selon l’association Amazon Employees for Climate Justice.

23h35 : Le gouverneur de Californie hausse le ton contre les plages bondées

« Le virus n’est pas de repos le week-end » : le gouverneur de Californie a rappelé lundi à la raison les milliers de personnes qui se sont ruées sur certaines plages restées ouvertes malgré les consignes de confinement contre le coronavirus.

A la faveur de températures dépassant 30°C, de nombreux Californiens ont afflué samedi et dimanche sur des plages des comtés d’Orange et de Ventura qui n’ont pas été fermées par les autorités locales contrairement à celles du comté de Los Angeles voisin.

La plupart d’entre eux ne portaient de masques mais respectaient les consignes de distanciation sociale, ont indiqué les services de police locaux, qui ont procédé à des rappels aux consignes mais n’ont pas verbalisé.

« Ces images que nous avons vues ce week-end, dans le comté d’Orange et de Ventura, sont l’exemple même de ce qu’on ne veut pas voir, de ce qu’il ne faut pas faire si on veut poursuivre les progrès significatifs accomplis ces dernières semaines », a déclaré le gouverneur Gavin Newsom lors d’un point de presse via Internet.

23h15 : Le cap des 3 millions d'infections franchi dans le monde

C'est selon le décompte de l'hôpital John Hopkins, qui fait référence. La relative bonne nouvelle, c'est que l'on ne semble plus être sur un doublement toutes les semaines, comme début avril, mais sur une croissance davantage linéaire.



 

22h55 : LREM veut un assouplissement des critères donnant droit à l’assurance chômage

La République en marche s’est prononcée lundi soir pour la « rediscussion avec les partenaires sociaux d’un assouplissement des critères d’éligibilité à l’assurance-chômage », lors d’un bureau exécutif du parti.

Reflet du choc violent du confinement sur l’économie, le nombre de chômeurs a enregistré en mars une hausse historique sur un mois : +7,1 %. Le ministère du Travail avait déjà annoncé lundi vouloir engager « une réflexion avec les partenaires sociaux » pour « adapter rapidement » les règles d’assurance chômage.

Au début de la crise, l’exécutif a suspendu jusqu’en septembre le second volet de sa réforme qui durcit le calcul de l’allocation pour les travailleurs précaires, et qui devait entrer en vigueur au 1er avril. En revanche, la règle déjà entrée en vigueur au 1er novembre, qui durcit les conditions d’accès (avoir travaillé six mois sur les 24 derniers mois au lieu de 4 mois sur 28) et de rechargement des droits, est toujours valable.

22h40 : Les ventes d'alcool en hausse de 26% aux Etats-Unis

Ce n'est pas vraiment une surprise. Avec le confinement, aux Etats-Unis, les ventes d'alcool ont progressé de 26 % sur le mois d'avril par rapport à la même période l'an dernier, selon les estimations de la firme Nielsen. Attention à ne pas abuser des WhatsAppéros!



 

22h30 : Wall Street termine dans le vert

La Bourse de New York a clôturé sur une note positive lundi, encouragée par l’espoir de voir l’économie rouvrir prochainement, à l’entame d’une semaine riche en résultats d’entreprises et de réunions de Banques centrales.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 1,51 %, à 24.133,78 points, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 1,11 % à 8.730,16 points. L’indice élargi S & P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, s’est apprécié de 1,47 % à 2.878,48 points.

« Le marché se réjouit simplement de voir que certains Etats américains ont commencé à rouvrir leurs magasins et qu’il semblerait que le déconfinement se profile à New York », remarque Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

22h15 : New York repousse le déconfinement

Faute de baisse suffisante des hospitalisations dues au coronavirus, New York et d’autres grandes zones urbaines américaines résistent aux sirènes du déconfinement, mais d’autres Etats américains vont de l’avant, comme la Géorgie, qui a autorisé lundi la réouverture des restaurants.

Le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, épicentre de l’épidémie avec 292.000 cas confirmés sur un total de cas américains désormais proche du million, a répété lundi qu’il fallait agir « avec intelligence » pour ne pas risquer de voir l’épidémie repartir en flèche. Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé qu’il prolongerait les mesures de confinement « dans de nombreuses régions de l’Etat » au-delà du 15 mai, même si une réouverture des secteurs de la construction et de l’industrie manufacturière est envisagée dans les zones moins touchées.

Le gouverneur a expliqué sa prudence par un nombre d’hospitalisations et de nouveaux cas qui baissent moins vite qu’espéré, et encore 337 décès de la maladie ces dernières 24 heures. La ville de New York, moteur économique des Etats-Unis à l’arrêt depuis la mi-mars, pourrait être la dernière à redémarrer.

21h40 : Déconfinement progressif au Nigeria

Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé lundi soir un déconfinement progressif dans le pays le plus peuplé d’Afrique à partir du 4 mai, mais imposera un couvre-feu nocturne et le port du masque, a-t-il indiqué dans une allocution télévisée. « J’ai décidé de mettre en place des mesures graduelles de déconfinement », a-t-il indiqué dans une allocution télévisée très attendue, dans un contexte de tensions sociales au Nigeria, où la majorité de la population dépend de l’économie informelle pour sa survie.

21h35 : Pas de messe en Italie malgré le déconfinement, les évèque italiens protestent

La décision du gouvernement de maintenir l’interdiction des messes après le 4 mai et le début du déconfinement en Italie est une atteinte à « la liberté de culte », s’est insurgé le clergé. « Les évêques italiens ne peuvent accepter de voir l’exercice de la liberté de culte compromis », explique la Conférence épiscopale italienne (CEI) dans un communiqué.

Celui-ci a été publié après l’annonce dimanche par le chef du gouvernement Giuseppe Conte du calendrier de la « Phase 2 », début du processus de déconfinement progressif de l’Italie après deux mois de blocage quasi total.

Lundi soir, en déplacement à Milan, le chef du gouvernement s’est dit « désolé de provoquer une compréhensible amertume de la CEI ». « Ce gouvernement respecte tous les principes constitutionnels, dont la liberté de culte, la liberté religieuse », a-t-il assuré.

21h25 : Le déconfinement en ordre dispersé au Canada

Fédéralisme oblige, des provinces canadiennes ont commencé à assouplir leurs mesures de confinement liées au coronavirus, pendant que le Premier ministre Justin Trudeau appelait lundi à une vigilance accrue. Sans nouveaux cas de coronavirus depuis une semaine, le Nouveau-Brunswick (est) a été la première province a assouplir vendredi ses mesures, annonçant la réouverture des parcs et des plages.

Province la plus touchée par la pandémie, avec plus de la moitié des 2.781 morts et des 48.229 cas de coronavirus au Canada, le Québec a annoncé lundi la réouverture de ses écoles primaires à compter du 11 mai, mais pas avant le 19 à Montréal, épicentre de la crise dans le pays.

En revanche, lycées et universités resteront fermés jusqu’à fin août, a dit François Legault, Premier ministre du Québec. Et la réouverture des écoles primaires ne se fera que « si et seulement si la situation » ne se dégrade pas d’ici là, a-t-il insisté. Deuxième province la plus touchée et la plus peuplée, l’Ontario a aussi annoncé un calendrier pour la reprise de certaines activités économiques. La province de Saskatchewan (ouest), relativement épargnée par l’épidémie, prévoit de son côté de relancer son économie dès la semaine prochaine.

21h10 : Prolongement du confinement et réouverture des commerces en Algérie

L’Algérie a décidé lundi de prolonger jusqu’au 14 mai les mesures de confinement pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, après avoir autorisé la réouverture de certains commerces en cette période de ramadan.

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a « reconduit pour une période supplémentaire de 15 jours, à savoir du 30 avril au 14 mai, le dispositif actuel du confinement ainsi que l’ensemble des mesures préventives », ont précisé ses services dans un communiqué.

M. Djerad a appelé ses compatriotes à « continuer à observer en toute conscience et avec rigueur, les mesures d’hygiène, de distanciation sociale et de protection », selon le communiqué.

Samedi, le Premier ministre avait ordonné la réouverture de plusieurs commerces, dont les salons de coiffure, les pâtisseries et les magasins de vêtements et de chaussures, afin de « réduire l’impact économique et social de la crise sanitaire ».

20h55 : Amazon prolonge la suspension de ses activités en France jusqu’au 5 mai ​

Le géant américain de la logistique a annoncé qu’il prolongeait jusqu’au 5 mai la suspension de l’activité de ses centres de distribution en France, après une décision de justice lui imposant d’évaluer les risques liés à l’épidémie de Covid-19. « Il sera demandé aux collaborateurs d’Amazon de rester chez eux jusqu’au 5 mai inclus – ils percevront leur plein salaire », affirme le groupe dans un communiqué. Les centres de distribution d’Amazon sont fermés depuis le 16 avril.

20h54 : Los Angeles Lakers ont rendu 4,2 millions de dollars au gouvernement américain pour aider les plus affectés par la pandémie

Les Los Angeles Lakers ont rendu environ 4,6 millions de dollars (4,2 M EUR) reçus dans le cadre d'un programme du gouvernement américain destiné à aider les petites entreprises économiquement affectées par la pandémie de coronavirus, rapporte lundi ESPN.

«Les Lakers étaient éligibles au programme de protection des salaires Cares et ont bénéficié d'un prêt. Une fois que nous avons découvert que les fonds du programme étaient épuisés, nous avons remboursé le prêt afin que l'aide financière soit dirigée vers ceux qui en ont le plus besoin», a déclaré la franchise NBA dans un communiqué.

20h42 : Le baril de pétrole coté à New York chute de près de 25%, à 12,78 dollars
20h37 : Le nombre de patients en réa baisse en France

Le nombre de patients Covid-19 en réanimation (4.608) est en baisse pour la 19è journée consécutive, avec un solde négatif de - 74 malades.

20h34 : L’association Régions de France souhaite « une reprise économique la plus large possible » dès le 11 mai

L’association Régions de France a souhaité lundi « une reprise la plus large possible » de « tous les secteurs de l’économie » à partir du 11 mai, date du début du déconfinement, pour éviter de « plonger dans une crise sociale ».

L’association a transmis au gouvernement ses propositions pour la réouverture des commerces de deuxième nécessité (librairies, opticiens, coiffeurs, pressing, fleuristes, magasins de vêtements…) et pour le redémarrage du BTP.

En ce qui concerne les hôtels, cafés, restaurants, elles proposent « la définition d’un "référentiel sanitaire national" laissant aux préfets un pouvoir d’appréciation et d’adaptation sur la base des réalités locales, pour une réouverture progressive ».

20h : C'est l'heure d'applaudir les soignants et tous ceux qui font tourner la France!

 

19h51 : A quoi va ressembler la saison touristique en Nouvelle Aquitaine?

Encore beaucoup d'interrogations pour cet été dans la deuxième région la plus visitée par les Français... Mais Marion Pignot fait un petit récap des recommandations: un tourisme de proximité, c'est par ici. 

19h37 : En Bretagne, la situation s'améliore

Malgré plus de 200 décès à déplorer, la situation s’améliore dans les hôpitaux. Voilà ce que nous révèle le collègue rennois, Jérôme Gicquel, par ici.

19h24 : Bilan quotidien en France, 437 décès de plus en 24h, en légère hausse

Le coronavirus a fait en 23.293 décès au total en France (en comptant les hôpitaux et les établissement médico-sociaux) depuis le 1er mars. On compte 437 décès de plus sur les 24 dernières heures, dont 295 dans les hôpitaux, témoignant d'une nouvelle hausse des décès après plusieurs jours de baisse régulière. 

A titre de comparaison, le bilan des morts sur 24 heures s'établissait à 242 personnes décédées dimanche (et 369 samedi), dont 90 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux. 

19h20 : Coup de frein pour les dépenses de santé en mars… Etonnant ?

Les dépenses de santé ont progressé seulement de 0,2 % en mars 2020 par rapport à mars 2019. Comment l’expliquer ? Le confinement instauré mi-mars pour endiguer l’épidémie de coronavirus a « freiné considérablement le recours aux soins », malgré un bond des achats de médicaments en pharmacie et des arrêts de travail, a indiqué lundi l’Assurance maladie.

Les remboursements ont chuté « entre 80 % et 85 % » pour les dentistes, orthophonistes, orthoptistes et pédicures, ralenti pour les kinés et sages-femmes (entre -40 % et -50 %), et pour les transports sanitaires et les laboratoires de biologie médicale (entre -20 % et -30 %).

19h09 : Le coronavirus va-t-il redéfinir notre rapport au travail?

Après la crise, le changement? Plus d'attention à la santé, à la coopération, mise en lumière des métiers indispensables et "invisibles"... C'est Nicolas Raffin qui explore cette question de la redéfinition de notre rapport au travail dans cet article. 

18h45 : En Israël, les écoles rouvriront ce dimanche

Après la réouverture dimanche de la majorité des commerces et restaurants, sous certaines conditions, le gouvernement a annoncé lundi son intention de rouvrir les écoles dès le 3 mai, le dimanche étant le premier jour de la semaine en Israël.

18h27 : Coup de pouce de 60 euros aux familles de lycéens boursiers en Ile-de-France

La région Ile-de-France va verser des chèques de 60 euros aux familles de lycéens boursiers, afin de «faire face à l'absence de cantines scolaires» et «au coût de la facture numérique» liée aux cours par internet, a annoncé lundi sa présidente Valérie Pécresse.

Face à «la montée de la pauvreté que l'on constate partout dans la région», nous allons décidé d'une mesure d'aide sociale de 60 euros, «pour 109.000 familles de lycéens boursiers d'Ile-de-France», a déclaré Valérie Pécresse sur LCI.

18h21 : Les premiers résultats d’un essai clinique montrent que le tocilizumab serait efficace pour les patients graves du Covid

Pour éviter une réaction disproportionnée du système immunitaire qu'on appelle «orage de cytokine». Une étude de l'AP-HP, qui n'est pas encore publiée, dévoile que ce traitement, le tocilizumab, pourrait être efficace pour les patients les plus graves. On vous explique tout par ici. 

18h17 : Le monde « aurait dû écouter » l’OMS pour son patron…

« Le monde aurait dû écouter attentivement l’OMS, car l’urgence mondiale a été déclenchée le 30 janvier », avec alors, en dehors de la Chine, 82 cas et aucun décès, a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse à Genève.

18h15 : 360 morts supplémentaires du nouveau coronavirus au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a enregistré 360 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus en 24 heures dans les hôpitaux, soit le plus faible bilan depuis mars, a indiqué lundi le ministre de la Santé Matt Hancock. Au total, le Covid-19 a tué 21.092 patients au Royaume-Uni, selon ce bilan qui ne compte pas les maisons de retraite.

18 h 09 : En Espagne, 331 morts du coronavirus en 24 heures, en léger rebond

L’Espagne a recensé lundi 331 morts du coronavirus en 24 heures, en léger rebond, et le gouvernement a appelé à respecter les règles des sorties d’enfants autorisées depuis dimanche, pour éviter un regain de contagion.

Il succède aux 288 morts enregistrés dimanche, chiffre le plus bas depuis le 20 mars, dans le troisième pays le plus endeuillé par la maladie qui a commencé à assouplir son confinement dimanche. Sur le plan sanitaire, « les évolutions (de l’épidémie) se maintiennent dans la même ligne descendante ces derniers jours », a déclaré le directeur du Centre d’urgences sanitaires du ministère de la Santé, Fernando Simon.

17h56 : Certains sentiers à nouveau accessibles pour les promeneurs de la Loire

Le tribunal administratif de Lyon a partiellement suspendu un arrêté du préfet de la Loire qui interdisait l’accès aux espaces naturels et touristiques du département pour lutter contre la propagation du Covid-19, a-t-on appris ce lundi de source judiciaire. Plus d’informations sur les chemins praticables dans cet article.



 

17h55 : La Maison blanche annule le point presse de Donald Trump, le président s’emporte sur Twitter

La Maison Blanche a annulé ce lundi le point-presse quotidien sur le coronavirus initialement prévu en fin d’après-midi.

Furieux après la polémique suscitée par ses propos jeudi sur la possible utilisation de désinfectants comme potentiel traitement pour le Covid-19, Donald Trump a laissé entendre samedi qu’il ne se présenterait plus en salle de presse. « Ça ne vaut pas le temps et l’effort ! », a-t-il tweeté. Il a ensuite multiplié les tweets hostiles aux médias.

 

17h50 : Vers un conseil scientifique par département ? C’est en tout cas ce que réclame la sénatrice DVG et candidate à la mairie de Marseille Samia Ghali


 

17h45 : Non, BFMTV n’a pas diffusé des images de plages bondées en Floride alors qu’elles étaient désertesUn montage vidéo accuse BFMTV d’avoir montré des images de plages bondées en Floride, en plein confinement, alors qu’elles seraient en réalité désertes. Notre journaliste Alexis Orsini dévoile les dessous de cette fake news partagée plus de 13.000 fois.


 

17h19 : 59 % des 18-30 ans prêts à utiliser l’application de traçage StopCovid

Parmi eux, seuls 10 % sont toutefois d’accord sans réserve, selon le baromètre OpinionWay/HEYME/20 Minutes sur le moral des jeunes pendant le confinement. Plus d’informations  à lire dans cet article.

17h15 : Pour le patron de Boeing David Calhoun, il faudra « des années » avant un retour à la normale du trafic aérien

David Calhoun a par ailleurs annoncé qu’il faudrait de trois à cinq ans avant que les dividendes de Boeing ne soient restaurés, l’avionneur américain subissant de plein fouet les répercussions économiques de la crise du Covid-19. Ces difficultés s’ajoutent aux déboires de Boeing sur son 737 MAX.

17h09 : Cannes, Venise, Berlin… Vingt festivals de cinéma organisent un événement en ligne gratuit

Vingt festivals de cinéma de premier plan, notamment Cannes, Venise, Berlin ou Toronto, vont participer à un événement virtuel gratuit qui offrira des films sur YouTube, a annoncé ce lundi le festival américain de Tribeca, partenaire, dans un communiqué. Le festival « We Are One : A Global Film Festival » se tiendra du 29 mai au 7 juin en ligne et proposera des longs-métrages, des courts-métrages, des documentaires, de la musique et des tables rondes virtuelles. Le programme exact n’est pas encore connu mais les organisateurs ont indiqué que le contenu serait un mélange de films nouveaux et anciens.

16h57 : Arsenal, Brighton et West Ham rouvrent leurs centres d’entraînement

Les clubs d’Arsenal, Brighton et West Ham ont rouvert ce lundi leurs centres d’entraînement à leurs joueurs, mais de façon très contrôlée, afin de préparer une éventuel reprise du Championnat d’Angleterre début juin.

Selon plusieurs médias, la Premier League se serait entendue sur le projet « Restart » (redémarrage) qui vise un retour à la compétition le 8 juin prochain, mais à huis clos et dans un nombre limité de stades, pour limiter les risques de propagation du coronavirus. La reprise « officielle » de l’entraînement serait fixée au 18 mai, laissant trois semaines aux clubs pour se préparer à disputer les 92 rencontres restantes.

16h31 : A quoi va ressembler l’été en Nouvelle-Aquitaine, deuxième région la plus visitée par les Français ?

Face aux régions plus largement touchées par l’épidémie de Covid-19, la Nouvelle-Aquitaine et sa grotte de Lascaux ou ses tours de La Rochelle auront une carte à jouer cet été. Marion Pignot s’est penchée sur une saison touristique particulière qui s’annonce dans le Sud-Ouest.



 

16h26 : Le tocilizumab est efficace pour les patients dans un état grave, selon l’AP-HP

Ce médicament immuno-modulateur a montré son efficacité pour prévenir « l’orage inflammatoire » chez les patients du Covid-19 dans un état grave. Utilisé habituellement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, le tocilizumab agit en bloquant le récepteur d’une protéine du système immunitaire qui joue un rôle important dans le processus inflammatoire.

Ce traitement a réduit « significativement » la proportion de patients ayant dû être transférés en réanimation ou décédés, a indiqué l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP). Ces résultats doivent encore être affinés et « consolidés » et feront l’objet d’une publication dans une revue scientifique d’ici quelques semaines. Mais l’AP-HP explique avoir décidé de les rendre publics dès maintenant « pour des raisons de santé publique ».

16h23 : Comment la vie reprend-elle son cours en Nouvelle-Calédonie, premier territoire français à sortir du confinement ?

Depuis le 20 avril, les habitants de Nouvelle-Calédonie sont autorisés à se déplacer, dans ce territoire très peu touché par l’épidémie. Pluies torrentielles et retour à l’école… Les Calédoniens ont raconté à notre journaliste Julie Bossart le retour à la vie (presque) normale.



 

16h07 : Airbus pourrait réduire encore son activité

Le président exécutif d’Airbus Guillaume Faury a préparé les salariés du géant de l’aéronautique à de possibles nouvelles mesures de réduction de la production d’avions d’ici "deux à trois mois" face à la "magnitude" de la crise du coronavirus, dans une lettre aux salariés. "Notre trésorerie diminue à une vitesse sans précédent, ce qui peut menacer l’existence même de notre entreprise", a-t-il prévenu.

Début avril, le constructeur avait annoncé une réduction de sa production d’environ un tiers pour s’adapter à la demande en repli avec l’émergence de l’épidémie de Covid-19 qui a cloué la plupart des compagnies aériennes au sol.

16h01 : Quelles archives raconteront l’histoire du confinement aux générations futures ?

Des musées ont déjà commencé à collecter des objets liés au confinement. Notre journaliste Jean Saint-Marc le raconte dans cet article.

15h37 : En Iran, le nombre de morts en hausse, celui des contaminations marque le pas

L’Iran a annoncé ce lundi une remontée significative des décès quotidiens, avec 96 décès en 24 heures, alors que le nombre officiel des nouvelles contaminations est tombé sous les 1.000 cas en 24 heures, pour la première fois en plus d’un mois. La pandémie de Covid-19 a fait 5.806 morts dans le pays.

15h35 : L’Andorre veut tester toute sa population

Le gouvernement andorran a lancé une campagne de dépistage massif au Covid-19 qui doit débuter mercredi, avec pour objectif affiché de tester l’ensemble des 77.000 habitants de la principauté pyrénéenne. A ce jour, l’Andorre a enregistré 40 décès dus au coronavirus, et 740 cas testés positifs.

La première campagne de tests, d’une durée de dix jours, sera suivie d’une seconde quinze jours plus tard. Le gouvernement entend ainsi permettre progressivement le déconfinement en protégeant « les citoyens les plus vulnérables et minimisant le risque de contagion ».

15h32 : Des pédiatres favorables au retour des enfants à l’école

« Nous soutenons le retour en collectivité des enfants dans le respect des mesures barrières dont l’application doit être adaptée aux différentes tranches d’âges », écrivent dans un communiqué commun l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) et le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP). Selon ces associations professionnelles, « le port d’un masque dans les crèches, les écoles maternelles et primaires pour les enfants sans pathologie sous-jacente grave n’est ni nécessaire, ni souhaitable, ni raisonnable ».

« En revanche, le port de masque pour les adolescents ainsi que pour les adultes en charge d’enfants peut être envisagé », jugent-elles.

15h13 : Les vendeurs de vélo appelés à rouvrir en Ile-de-France


 

15h04 : Libido en berne ou appétit sexuel décuplé… Quels effets a le confinement sur votre vie sexuelle ?

Comme de nombreux aspects de la vie quotidienne, la vie sexuelle est bouleversée par le confinement. Nous lançons un appel à témoignages sur le sujet, il est à retrouver ci-dessous ! Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article.



 

14h34 : La diffusion des Feux de l’amour s’arrête pour la première fois en 47 ans d’existence

Le dernier épisode disponible a été diffusé jeudi dernier aux Etats-Unis, rapporte TV Magazine. Le tournage des épisodes de cette série indétrônable a été arrêté le 17 mars dernier en raison de l’épidémie de Covid-19.



 

14h29 : La production de masques pour les soignants passe à 10 millions en avril, 50 millions en octobre

En ce qui concerne les masques sanitaires FFP2 et chirurgicaux, destinés aux professionnels de la santé, la production est passée de 3,5 millions de masques par semaine avant la crise, « à une production hebdomadaire de 10 millions de masques en avril », a précisé Agnès Pannier-Runacher.

« Nous renforçons les capacités de production des quatre fabricants historiques implantés en France (Kolmi, Boye, Valmy, Macopharma) avec l’objectif de produire 20 millions de masques par semaine d’ici fin mai », a-t-elle expliqué. Selon elle, les efforts menés par le gouvernement et les acteurs de cette filière devraient « porter la capacité de production hebdomadaire à 50 millions de masques chirurgicaux et FFP2 d’ici octobre ».

La France a besoin de 40 millions de masques par semaine pour le personnel soignant et les établissements pour personnes âgées.

14h23 : Plus de 26 millions de masques grand public par semaine dès fin avril

La France disposera de plus de 26 millions de masques grand public par semaine dès la fin avril, dont près la moitié sont produits dans le pays, ainsi que de 20 millions de masques sanitaires pour les professionnels d’ici fin mai, a indiqué Bercy ce lundi.

« Avec la montée en cadence rapide de la production et l’accroissement des volumes importés, ce seront plus de 26 millions de masques grand public, pour la plupart réutilisables 20 fois, qui seront rendus disponibles chaque semaine à partir de fin avril », a affirmé la secrétaire d’Etat à l’Economie Agnès Pannier-Runacher lors d’une conférence de presse téléphonique. Ces masques porteront un logo qui indiquera le nombre de lavages possibles.

14h18 : Créativité, système D et enfants… Comment les créateurs de podcasts assurent-ils pendant le confinement ?

C’est le moment d’ouvrir grand les oreilles. Notre podcasteuse en chef Anne-Laëtitia Béraud a interviewé Marine Aubonnet, du podcast La Cohorte, et Kévy Shako, du podcast Les Chroniques du gouffre.

 

14h07 : On sait à quoi ressemble le style du confinement

Adidas a annoncé ce lundi une explosion de l’achat des claquettes en plastique « Adilette » et d’ordinaire portées au bord des piscines, avec une augmentation des ventes « à trois chiffres » de pourcentage en avril. Le patron du groupe, Kasper Rorsted, a tenté une explication lors d’une conférence téléphonique : « Probablement parce que les gens trouvent que c’est un super produit à porter à la maison »… Le groupe a aussi fait état de « ventes records » de tapis de yoga lors du trimestre écoulé, témoignant d’un regain de cette discipline pratiquée en intérieur.

13h46 : La dengue, autre épidémie qui touche l'Outre-Mer

Si plusieurs territoires ultramarins sont touchés par le coronavirus, certains départements d’Outre-mer subissent en même temps une forte épidémie de dengue, compliquant davantage la situation des hôpitaux. Pour en savoir plus,  c'est ici

13h40 : Gros doutes sur l'application StopCovid

L'application de traçage de contacts pour le déconfinement StopCovid, dont l'Assemblée nationale débattra mardi, n'est pas prête techniquement et le doute subsiste sur la capacité du gouvernement à mener à bien le projet d'ici au 11 mai.

L'objectif ? Permettre à chaque utilisateur de prévenir les autres utilisateurs qu'il a croisés sur les deux dernières semaines, lorsqu'il découvre sa contamination au coronavirus. L'application, exclusivement volontaire, utiliserait pour fonctionner le Bluetooth, technologie de communication entre appareils électroniques situés à proximité. Mais elle représente un risque énorme pour le respect de la vie privée. 

13h33 : Ruée dans les pharmacies, qui depuis l'arrêté de dimanche, peuvent vendre des masques en tissu au grand public

« Ce soir, mon stock de masques sera parti… ». « 20 Minutes » a fait le tour des officines dans le 18e arrondissement de Paris prises d'assaut. Un reportage de Vincent Vantighem à retrouver par ici. 

13h31 : Les syndicats de la SNCF et de la RATP inquiets des conditions de déconfinement

Les principaux syndicats de la SNCF et de la RATP s’inquiètent ce lundi des conditions du déconfinement dans les transports en commun. Il sera « possible de reprendre au moins partiellement l’activité », mais « la question, ce sera quel niveau de protection on pourra garantir aux usagers et aux salariés », a relevé sur BFMTV Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots, premier syndicat du groupe ferroviaire.

« Si on n’organise pas de distanciation sociale dans les trains, il faut impérativement qu’on ait des masques FFP2 », qui sont « le niveau de sécurité adéquat », a jugé Laurent Brun. Questionné sur la possibilité d’arrêts de travail de cheminots en l’absence de masques FFP2, il a répondu : « c’est les salariés qui le décideront ».

13h21 : Plusieurs associations de pédiatres favorables au retour à l’école des enfants dès le 11 mai

Dans un communiqué, l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) et le Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique (GPIP) tiennent à rassurer les parents :

« Les enfants sont moins touchés par l’infection COVID-19 que les adultes et sont moins contagieux. Tous les enfants y compris ceux suivis pour une pathologie chronique peuvent et doivent retourner en collectivité et à l’école. Le port du masque pour les enfants sans pathologie grave sous jacente n’est ni nécessaire, ni souhaitable, ni raisonnable, mais peut être envisagé pour les adolescents. Seuls les enfants en situation de grande vulnérabilité du fait de pathologies rares et graves nécessitent des mesures particulières à discuter au cas par cas en lien avec l’équipe médicale qui les suit. »

13h09 : Saint Laurent se retire du calendrier des Fashion weeks de 2020

Rythme effréné des quatre Fashion weeks annuelles, surproduction, investissements énormes dans des défilés qui durent 10 minutes: les maisons de mode réfléchissent à l'après épidémie. Ainsi, la maison du luxe Saint Laurent se retire du calendrier des Fashion weeks de 2020 et présentera les collections à son rythme, a annoncé lundi son directeur artistique Anthony Vaccarello.

Face à l'évolution de la pandémie du coronavirus, la semaine du prêt-à-porter homme et celle de la haute couture prévues en juin-juillet à Paris ont été annulées. 

12h45 : Quatre mois après le début de la pandémie, plus aucun cas de coronavirus dans les hôpitaux de Wuhan, selon les autorités


 

12h38 : Le gouvernement veut « adapter » les règles de l’assurance chômage

Le ministère du Travail a annoncé ce lundi dans un communiqué vouloir engager « une réflexion avec les partenaires sociaux » pour « adapter rapidement » les règles d’assurance chômage face à la « situation exceptionnelle » créée par le coronavirus.

Les syndicats réclament unanimement, déjà avant la crise sanitaire, et encore plus depuis, que le gouvernement abandonne entièrement sa réforme de l’assurance chômage. L’entrée en vigueur du 2e volet a été reporté à septembre.

12h30 : 110 députés de la majorité proposent un plan de réouverture des restaurants à compter du 15 mai

Une centaine de députés de la majorité ont remis ce lundi au gouvernement « un rapport spontané » pour « sauver le secteur touristique », a indiqué la coprésidente du groupe « Tourisme » de l’Assemblée.

Parmi ces propositions figure une demande de réouverture des restaurants après le déconfinement le 11 mai en « trois étapes » sous réserve de l’évolution de la pandémie : le 15 mai pour les départements en « sous-mortalité », le 1er juin pour les départements « à mortalité modérée » et le 15 juin pour les départements « à mortalité forte ». À condition de respecter des mesures barrières (distances entre les tables, nettoyage entre les services…) et avec la création d'« un label sanitaire lisible pour la clientèle, rassurant pour les opérateurs ».

12h22 : Des distributeurs de masques dans une station de métro de Berlin, en Allemagne ​


 

12h08 : Un bon résumé de Twitter ces derniers jours


 

12h02 : Hausse record du nombre de chômeurs en mars, en augmentation de 7,1 % ​

Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une hausse record sur un mois en mars (+246.100, soit +7,1 %) pour s’établir à 3.732.500, a indiqué Pôle emploi ce lundi.

Sur le premier trimestre, la hausse reste faible (+0,7 %) car ce nombre avait fortement baissé en janvier et février. Du fait d’une diminution du nombre de demandeurs d’emploi en activité réduite (catégories B, C) l’effectif A, B, C augmente moins fortement en mars (+177.500, soit +3,1 %) et reste stable sur le trimestre.

11h40 : L’ONU craint une « catastrophe » pour les droits humains

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme Michelle Bachelet a appelé lundi les pays à respecter l’état de droit en dépit du coronavirus, en limitant notamment dans le temps les mesures exceptionnelles, afin d’éviter une « catastrophe » pour les droits humains.

« Compte tenu de la nature exceptionnelle de la crise, il est clair que les Etats ont besoin de pouvoirs supplémentaires pour y faire face. Cependant, si l’état de droit n’est pas respecté, la situation d’urgence sanitaire risque de devenir une catastrophe des droits de l’Homme, dont les effets néfastes surpasseront pendant longtemps la pandémie elle-même », a affirmé Michelle Bachelet. L’ONU est particulièrement inquiète car les mesures et lois introduites dans certains pays font référence à « des infractions vaguement définies, associées parfois à des peines sévères, alimentant les craintes qu’elles puissent être utilisées pour museler les médias et détenir les critiques et les opposants ».

11h34 : Le bilan monte à 606 décès dans les maisons de retraite Korian en France

« À ce jour, sur 23.000 résidents, nous déplorons 606 décès liés au Covid-19, essentiellement en Ile-de-France et en région Grand-Est », précise Sophie Boissard, la directrice générale du groupe dans un entretien au Parisien. Les « deux tiers » des 308 Ehpad gérés par Korian en France « sont épargnés », précise-t-elle.

Le numéro un européen des maisons de retraite a notamment enregistré près d’une quarantaine de décès sur 109 résidents dans son Ehpad La Riviera à Mougins (Alpes-Maritimes). Cette situation a suscité des interrogations et critiques, notamment sur la mise en place de gestes barrières. « Tous les moyens ont été mis en œuvre partout » pour protéger les résidents, affirme Sophie Boissard, qui dénonce les « attaques inqualifiables » dont Korian fait l’objet.

11h27 : Un numéro d’écoute et de soutien psychologique pour les chefs d’entreprises, le 0 805 65 50 50


 

11h16 : L’Espagne recense 331 morts du coronavirus en 24 heures

C’est un peu plus qu’hier, quand les autorités ont annoncé 288 morts en 24 heures, le chiffre le plus bas depuis le 20 mars.

11h08 : C'est l'heure du sondage ! Et si on parlait vacances ?
10h45 : Le vote des députés sur le déconfinement maintenu à mardi, malgré les nombreuses demandes de report

Le vote sur le plan de déconfinement aura bien lieu dans la foulée de sa présentation mardi à 15 heures à l’Assemblée nationale par Edouard Philippe. Les oppositions se sont insurgées contre le manque de temps entre la présentation le même jour à l’Assemblée et le vote, mais la conférence des présidents de l’Assemblée s’est prononcée contre un report du vote à mercredi.

Le patron des députés LR Damien Abad a encore estimé lundi matin sur France 2 que « cette accélération du calendrier est un déni de démocratie », demandant « 24 heures de plus pour un travail de fond en commission et la consultation de nos collègues qui ne pourront siéger ». Même au sein de La République en marche, des députés comme Martine Wonner ont contesté le délai trop court pour se prononcer.

10h33 : Et si on baissait les prix de l’assurance auto ?

L’UFC-Que Choisir demande aux assureurs de diminuer les cotisations demandées aux particuliers pour assurer leurs véhicules, alors que la crise du coronavirus fait chuter le trafic et donc le nombre d’accidents.



De fait, le nombre d’accidents corporels a baissé de plus de 40 % en mars, selon les chiffres de la sécurité routière. En conséquence, l’association estime que le secteur devrait baisser d’au moins 1,7 milliard d’euros l’ensemble des cotisations. Selon les scénarios imaginés, ce montant pourrait monter jusqu’à 2,8 milliards.

10h31 : La plus petite église des Etats-Unis reste ouverte

En Géorgie, la Christ’s chapel mesure un peu moins de 3 mètres sur 5, pour douze places. Cette attraction touristique, connue bien au-delà des frontières de la Géorgie, continue d’accueillir des visiteurs, même s’ils ne peuvent pas être plus de trois à la fois.



 

10h22 : La courbe « commence à s’inverser » au Royaume-Uni, annonce Boris Johnson
10h14 : Boris Johnson fait sa première apparition publique depuis sa guérison du coronavirus

Il a remercié les soignants et évoqué la relance économique du pays.



 

10h07 : Les laboratoires Bayer en forte croissance

Le groupe allemand de chimie et pharmacie Bayer a annoncé ce lundi un bénéfice net en hausse annuelle de 20 % au premier trimestre 2020, profitant d’une « demande fortement accrue » dans la branche santé en raison du coronavirus. Ce bénéfice est ressorti à 1,5 milliard d’euros.

10h03 : Pas vraiment une surprise

Le Grand Prix de France de Formule 1, prévu le 28 juin, est annulé, annoncent ce lundi les organisateurs.

09h47 : Le sauvetage d’Air France n’est pas un « chèque en blanc »

L’Etat va mettre en place un plan d’aide de sept milliards d’euros pour aider la compagnie aérienne à affronter les conséquences de la crise du coronavirus. Pour certains, c’est la crainte d’un oubli des engagements écologiques du gouvernement. « Il n’y a aucun chèque en blanc », a affirmé la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne sur Europe 1.

« Il ne peut pas y avoir un soutien de l’Etat, avec l’argent des Français, sans engagement écologique de la compagnie ». La ministre a ensuite détaillé les mesures envisagées pour une « réduction de 50 % des émissions de CO2 » d’ici 2024 : renouvellement des appareils, biocarburants ou une réorganisation du réseau, pour limiter les trajets faisables rapidement en train par exemple.

09h43 : Hommage de la gauche après la mort l’ancien sénateur et eurodéputé socialiste Henri Weber

François Hollande et Laurent Fabius ont rendu hommage lundi à leur « ami merveilleux », l’ancien sénateur et eurodéputé socialiste Henri Weber, « une grande et belle figure de la gauche », décédé à l’âge de 75 ans du coronavirus.







 

09h33 : Le CM de la Commission européenne est un peu saoulé


 

09h26 : La Nouvelle-Zélande a « gagné une bataille » et redescend son niveau d’alerte

« Il n’y a pas de transmission (du virus) généralisée et non détectée en Nouvelle-Zélande », a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern. « Nous avons gagné cette bataille », s’est-elle félicitée à l’issue de près de cinq semaines de restrictions. Le niveau d’alerte le plus haut (4), doit redescendre d’un cran ce lundi en fin de journée.

Certaines entreprises, des établissements proposant des plats à emporter ainsi que des établissements scolaires ont le droit de rouvrir. Jacinda Ardern a cependant rappelé qu’il n’existait aucune certitude quant au moment où tout risque de transmission aura disparu. Tout le monde veut « retrouver les relations sociales qui nous manquent tant », a-t-elle déclaré, « mais pour le faire en toute confiance, nous devons avancer lentement et avec prudence ».

09h15 : La mortalité en réanimation serait plus élevée qu’annoncée en France

Alors que la direction générale de la Santé annonçait une mortalité de l’ordre de 10 % en réanimation, le taux serait plutôt entre 30 % et 40 %, selon les données du réseau européen de ventilation artificielle (REVA) publiées par Le Monde. En cause ? Les nombreuses complications que peut engendrer l’épidémie, aussi bien vasculaires qu’inflammatoires. Des études au long cours doivent être menées pour confirmer ce chiffre.

8h54 : La réouverture des écoles, une décision politique

Interrogé sur la réouverture progressive des écoles à partir du 11 mai, Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, estime que « c’est une décision politique ».

8h43 : « Nous recommandons le port du masque dans les lieux qui accueillent du public », déclare Jean-François Delfraissy

Le conseil scientifique recommande le port du masque dans les lieux accueillant du public, a déclaré son président, ajoutant qu’il faudrait également « entre 100.000 et 150.000 tests par jour ».

8h40 : « Il faut se donner les moyens d’avoir un déconfinement dans de bonnes conditions »

« Au moment du déconfinement, le virus va continuer à circuler mais à petite vitesse et tout l’objectif est qu’il continue à circuler à petite vitesse », a déclaré Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique du Covid-19.

Sur le déconfinement le 11 mai, « c’est la bonne date si on a tous les pré-réquis pour sortir du confinement », évoquant les masques, les dépistages et l’application de traçage. « Il faut se donner les moyens d’avoir un déconfinement dans de bonnes conditions », a-t-il ajouté.

8h38 : Rentrée des classes pour les élèves chinois

Masques et contrôles de température : collégiens et lycéens chinois ont fait une rentrée ultra-sécurisée lundi dans les métropoles de Pékin et Shanghai, après près de quatre mois de grandes vacances pour cause d’épidémie.

La Chine, premier pays touché par le Covid-19, a fermé toutes ses écoles fin janvier juste avant le Nouvel an lunaire et les cours étaient depuis dispensés en ligne. Les provinces peu peuplées du Qinghai (nord-ouest) et du Guizhou (sud-ouest) ont été les premières en mars à progressivement organiser leur rentrée.

A Pékin, seuls les lycéens de dernière année ont été autorisés lundi à revenir en classe pour préparer le « gaokao », l’examen d’entrée à l’université, le plus important de la scolarité des Chinois. A Shanghai, les élèves de dernière année de collège ont aussi repris la classe. La Chine redoute à présent une seconde vague de contaminations avec des cas dits « importés », en majorité des Chinois de retour au pays.

8h28 : Une application en Australie pour tracer les cas de coronavirus

Plus d’un million d’Australiens avaient téléchargé lundi une application pour smartphone destinée à tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus, en dépit d’inquiétudes relatives au respect de la vie privée. « COVIDSafe », qui utilise la technologie Bluetooth, avait été téléchargée lundi matin par environ 1,1 million de personnes.

Cette application vise à aider les autorités à retrouver toutes les personnes qui ont été à moins d’1,5 mètre d’une personne porteuse du virus. Les autorités sanitaires avancent que seule une utilisation massive permettra de lever certaines des restrictions de mouvement et de rassemblement ordonnées dans le cadre de la lutte contre l’épidémie.

8h17 : Les petits Norvégiens retrouvent le chemin de l’école

La Norvège, où l’épidémie de nouveau coronavirus est sur le recul, a rouvert les écoles pour les plus petits lundi, nouvelle étape d’une normalisation très lente et progressive qui inquiète certains parents.

Une semaine après les « barnehager » qui font office de crèches et de maternelles dans le pays nordique, c’est au tour des enfants de six à dix ans de retrouver les bancs de l’école, dans des classes réduites à 15 élèves, après six semaines de « télé-enseignement ». Mais de nombreuses mesures, telles que l’interdiction des rassemblements sportifs et culturels, restent en place, de même que les consignes de distanciation sociale et de gestes barrières.

8h10 : AlloCOVID, un « agent virtuel » pour informer et suivre l’épidémie

Des chercheurs de l’Inserm et de l’Université de Paris lancent lundi un numéro national, AlloCOVID, destiné à « informer et assurer un suivi en temps réel de l’épidémie grâce à l’intelligence artificielle », sept jours sur sept et 24 heures sur 24. Les personnes de plus de 15 ans souhaitant vérifier si leur profil ou état de santé nécessite une attention particulière peuvent désormais contacter AlloCOVID au 0 806 800 540 au prix d’un appel normal, « autant de fois que leur état le nécessiterait », précise un communiqué.

« Elles seront alors mises en relation avec un agent virtuel "intelligent", capable de synthétiser les informations médicales transmises et de les orienter sur leur susceptibilité d’être atteintes ou non par le Covid-19 » ajoute-t-il, en précisant que le service était « gratuit ». L’assistant numérique est également capable de « détecter les signes de gravité de la maladie, ainsi que les patients vulnérables nécessitant une attention particulière », souligne-t-il.

7h50 : Boris Johnson fait son grand retour

Boris Johnson, remis de la maladie du coronavirus, retrouve son bureau de Premier ministre ce lundi. De retour de sa résidence de Chequers, où il a passé deux semaines de convalescence, le leader conservateur de 55 ans doit dévoiler prochainement sa stratégie sur l’évolution du confinement, en vigueur depuis un mois au Royaume-Uni.

7h35 : Les masques en vente dans les pharmacies à partir d’aujourd’hui

A partir de ce lundi, les masques « grand public » peuvent à nouveau être commercialisés en pharmacie, selon un arrêté publié au Journal officiel ce dimanche. Il s’agit de masques en tissu, lavables et réutilisables. Attention, toutes les pharmacies n’ont pas encore eu le temps de s’approvisionner.

7h31 : Un taux de mortalité bien supérieur à celui annoncé ?

Si Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, avait annoncé que le taux de mortalité des malades du Covid-19 admis en réanimation se situait autour de 10 %, il pourrait être bien supérieur.

Selon une étude du réseau européen de ventilation artificielle (REVA), dévoilée par le Monde ce lundi, le taux de mortalité serait en réalité de 30 à 40 %. « On n’a jamais vu de tels taux de mortalité. Avec le H1N1, même avec les formes les plus graves, on était à 25 % », a expliqué Matthieu Schmidt, médecin-réanimateur et coordinateur du réseau en charge de l’étude, à nos confrères.

7h26 : Sept Français sur dix favorables à un gouvernement d’union nationale

Quelque sept Français sur dix (71 %) seraient favorables à la constitution d’un gouvernement d’union nationale pour affronter la crise du coronavirus et ses conséquences, selon un sondage Ifop pour La Lettre de l’Expansion lundi.

La proposition séduirait une majorité de sondés quelle que soit leur préférence partisane, et seules 29 % des personnes interrogées y seraient opposées. Les électeurs de LR y seraient les plus favorables (84 %), devant ceux du PS (76 %), du RN (75 %), de LFI (72 %) et de LREM (62 %). 

7h22 : Dernière ligne droite pour le gouvernement

Le gouvernement français a multiplié ces derniers jours les consultations pour peaufiner son périlleux plan de déconfinement, en particulier avec les élus locaux, et planche lundi sur les ultimes arbitrages à la veille de sa présentation officielle devant les députés.

L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de déterminer les conditions dans lesquelles l’activité et la vie quotidienne des Français vont pouvoir redémarrer à partir du 11 mai, date choisie par l’exécutif pour le déconfinement progressif du pays. A l’issue de la présentation de la « stratégie nationale du plan de déconfinement » par le Premier ministre Edouard Philippe mardi après-midi à l’Assemblée nationale, un débat puis un vote sont prévus.

7h15 : Le point sur la situation en France

L’épidémie a tué 14.202 personnes dans les hôpitaux, soit 152 décès de plus en 24 heures, le bilan quotidien le plus faible depuis cinq semaines, et 8.654 dans les maisons de retraite et autres établissements médico-sociaux (+90), a précisé la direction générale de la Santé dans un communiqué, dimanche soir. 4.682 sont en réanimations, soit 43 de moins qu’hier. Le pays compte 28.217 hospitalisations, soit cinq de moins qu’hier.

Bonjour et bienvenue dans ce live

Comme chaque jour, 20 Minutes va suivre de près l’actualité liée à l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde. Pour ce lundi, Manon, Lucie et Oihana aux manettes. Si vous avez loupé les dernières informations de la nuit, vous pouvez les retrouver dans notre dernier live juste ici.