Coronavirus: Les restaurants pourraient rouvrir « entre le 2 et le 20 juin », selon Ducasse

LIVE Revivez avec nous les derniers événements liés à la pandémie de Covid-19

M. A, J.-L. D. & L. Br.

— 

Un restaurant fermé durant le confinement, ici Place des Vosges à Paris, le 23 avril 2020.
Un restaurant fermé durant le confinement, ici Place des Vosges à Paris, le 23 avril 2020. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Avec 389 nouveaux décès enregistrés ce vendredi soir, l’épidémie de nouveau coronavirus a fait 22.245 morts en France depuis début mars, mais le nombre de patients hospitalisés en réanimation poursuit sa baisse.
  • A l’arrêt depuis le début du confinement, les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration devraient obtenir une date fin mai sur la réouverture de leurs établissements, a annoncé Bruno Le Maire ce vendredi.
  • Le gouvernement va procéder à de premières distributions de masques grand public auprès des Français à partir du 4 mai.
  • Amazon France devra réaliser une évaluation des risques pour ses employés, a confirmé ce vendredi la cour d’appel de Versailles. La justice a néanmoins assoupli certaines restrictions qui pesaient sur les livraisons du groupe.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce Live est désormais terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur la crise sanitaire internationale. Bon samedi à tous

5h20: Démission surprise du ministre péruvien de l’Intérieur

Au Pérou, le ministre de l’Intérieur Carlos Moran a créé la surprise vendredi en démissionnant de son poste, alors qu’il était critiqué pour le grand nombre de policiers contaminés par le coronavirus. Il a été remplacé par Gaston Rodriguez, un général de police nommé par le chef de l’Etat Martin Vizcarra, selon les services de la présidence.

Sur un total de 140.000 policiers, environ 1.300 sont infectés par le virus et hospitalisés, avait annoncé la police cette semaine. Le Pérou a enregistré jusqu’à ce vendredi 21.648 cas de coronavirus et 634 décès. Le pays est depuis le 16 mars dans le confinement, qui perdurera au moins jusqu’au 10 mai.

Carlos Moran, présent dans le gouvernement Vizcarra depuis octobre 2018, est le deuxième ministre à quitter son poste depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire. Le 21 mars, c’est la ministre de la Santé Elizabeth Hinostroza qui avait démissionné.

4h01: Le FMI approuve une aide de 309 millions de dollars pour le Mozambique

Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi le versement d’une aide d’urgence de 309 millions de dollars en faveur du Mozambique pour combattre la pandémie du coronavirus. Celle-ci devrait avoir un impact significatif sur l’économie du pays, « interrompant une reprise naissante après deux puissants cyclones tropicaux qui ont frappé en 2019 », souligne l’institution.

« Les autorités sont déterminées à prévenir la corruption et l’utilisation abusive du financement d’urgence, en renforçant la transparence et la responsabilité », a assuré Tao Zhang, directeur adjoint du FMI. Elles se sont ainsi engagées à publier des audits sur l’utilisation des fonds. « Une fois la pandémie atténuée, il sera essentiel de reprendre l’assainissement budgétaire et de renforcer la gestion de la dette et la transparence pour garantir que la dette publique reste viable », a recommandé le Fonds.

3h05 : 1.258 décès supplémentaires aux Etats-Unis, un chiffre en nette baisse

Avec 1.258 décès supplémentaires du nouveau coronavirus en 24h, les Etats-Unis ont enregistré vendredi leur bilan journalier le plus bas en près de trois semaines, selon le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence.

Ces nouveaux décès, recensés entre 20h30 locales vendredi et la veille à la même heure, portent à 51.017 le nombre total des morts liées à la maladie aux Etats-Unis, de loin le pays le plus endeuillé en valeur absolue, selon les bilans officiels.

Cette baisse ponctuelle ne dénote pour autant pour le moment d’aucune tendance, et devra se répéter dans les prochains jours pour confirmer une véritable amélioration de la situation dans le pays. Et un tel bilan journalier reste malgré tout bien plus élevé que ceux communiqués par les autres pays du monde. Le précédent bilan sur 24h inférieur à celui de vendredi datait du 6 avril, avec 1.150 morts déplorées.

2h30 : La Navy américaine recommande de réintégrer le commandant qui avait sonné l’alarme

Les résultats d’une enquête sur le limogeage du commandant du porte-avions nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, démis de ses fonctions après ses critiques sur la gestion de l’épidémie de Covid-19 sur son navire, ont été présentés vendredi au secrétaire américain à la Défense Mark Esper. La pression pour que le capitaine de vaisseau Brett Crozier soit réintégré ne cesse de monter et plusieurs hauts responsables de l’US Navy se seraient même exprimés en faveur de cette solution.

1h50 : Le ministre de la Santé de la Pologne juge « plus sûr » de reporter la présidentielle du 10 mai

Le ministre polonais de la Santé, qui est cardiologue, a jugé vendredi que reporter jusqu’en 2022 l’élection présidentielle prévue en mai serait « la seule option sûre » étant donné la pandémie de nouveau coronavirus. « Une option serait de suspendre tout cela pendant deux ans et de gérer vraiment l’épidémie. Je pense que c’est la meilleure option et je la recommande », a indiqué Lukasz Szumowski, sur la chaîne de télévision privée Polsat.

Et d’insister : « La seule option sûre pour l’élection est une élection dans deux ans. Si c’est impossible alors nous devons choisir l’alternative la plus sûre ». Malgré des pressions de toutes parts --opposition, personnel médical, population et même des membres et alliés du parti conservateur au pouvoir--, le gouvernement refuse de reporter le scrutin du 10 mai.

1h20 : Un combat UFC à huis clos en Floride le 9 mai

Après plusieurs tentatives infructueuses pour organiser des combats en pleine pandémie de coronavirus, l’UFC, plus importante ligue professionnelle d’arts martiaux mixtes, a annoncé la tenue d’une soirée à huis clos, le 9 mai en Floride, qui a fait du sport un « service essentiel ». L’UFC 249 se tiendra dans la Veterans Memorial Arena de Jacksonville, avec douze combats dont celui pour le titre des poids légers entre Tony Ferguson et Justin Gaethje.

0h55 : Les utilisateurs pourront contrôler l’outil de traçage, affirment Apple et Google

Apple et Google ont affirmé vendredi que les utilisateurs de la technologie qu’ils développent ensemble, pour permettre de suivre les contacts des malades du Covid-19, pourront contrôler leurs données et que le système sera probablement désactivé une fois la pandémie passée.

Les deux géants de la Silicon Valley avaient présenté il y a deux semaines un partenariat inédit devant permettre aux smartphones équipés du logiciel iOS d’Apple ou Android de Google d’échanger des informations via la technologie Bluetooth pour permettre aux utilisateurs de savoir s’ils avaient croisé une autre personne diagnostiquée porteuse du coronavirus.

Alors que cette nouvelle technologie suscite des inquiétudes sur le respect de la vie privée, Apple et Google ont mis en avant vendredi certains détails techniques relatifs à la confidentialité des données.

« Chaque utilisateur devra faire le choix explicite d’activer la technologie. Elle peut aussi être désactivée à tout moment par l’utilisateur », est-il ainsi écrit dans un document conjoint. « Ce système ne collecte pas d’informations sur la localisation de votre appareil, et ne partage pas votre identité avec les autres utilisateurs, Google ou Apple », est-il ajouté. « L’utilisateur contrôle toutes les données qu’il veut partager et la décision de les partager ou non. »

0h40 : Le site satirique The Onion avait vu l’avenir sur Trump et les désinfectants le mois dernier

Quand la parodie devance la réalité. Il y a un mois, le site The Onion (qui a inspiré le Gorafi en France) publiait un article : « Il achète un exemplaire de tous les produits nettoyants juste au cas où Trump annonce que c’est un remède pour le coronavirus »

 

0h25 : Manifestation de travailleurs transfrontaliers polonais à la frontière avec l’Allemagne

Des centaines de travailleurs transfrontaliers polonais ont manifesté vendredi soir de part et d’autre de la frontière germano-polonaise contre les restrictions dues à la pandémie et qui les empêchent de rejoindre quotidiennement leur poste de travail en Allemagne.

Les deux pays ont imposé une quarantaine de 14 jours à toute personne traversant la frontière, mais l’Allemagne a assoupli cette règle pour les travailleurs transfrontaliers. La Pologne ne l’a pas fait jusqu’à présent.

Portant des banderoles déclarant « Laissez-nous entrer et travailler sans la quarantaine », une centaine de personnes côté polonais et autant côté allemand ont manifesté à proximité du poste frontière de Rosowek-Rosow, selon l’agence polonaise PAP.

Des rassemblements similaires ont eu lieu dans d’autres villes frontières, par exemple à Gubin et Guben, ou à Zgorzelec et Görlitz.

0h00: Trump ne répond à aucune question

30 minutes et puis s'en va. Le président américain a surtout laissé parler ses lieutenants. Et alors qu'il répond toujours à des questions des journalistes pendant un long moment d'habitude, il est parti en vitesse. Sans doute pour éviter de devoir réagir à la polémique sur ses propos de la veille sur les injectons et les UV.

23h45: Trump promet d'envoyer des respirateurs à plusieurs pays dont la France

On ne sait pas si ca sera gratuit ou contre des $$$$.

23h40: C'est parti pour le briefing de Trump

Anthony Fauci est-il là pour réagir aux remèdes du Dr Trump? Vidéo ci-dessous.

 

23h20 : Un million de masques achetés par le Canada à la Chine jugé « non conformes »

Le gouvernement canadien a indiqué vendredi qu’environ un million de masques KN95 importés de Chine ne répondaient pas à ses normes et n’ont donc pu être distribués au personnel de santé mobilisé contre le coronavirus. L’Agence de la santé publique du Canada a « identifié environ un million de masques KN95 non conformes aux spécifications » du gouvernement, a dit à l’AFP un porte-parole du ministère de la Santé, confirmant des informations de presse.

Ces masques « n’ont pas été distribués aux provinces et territoires » engagés dans la lutte contre le coronavirus, a-t-il précisé. Ils seront « évalués pour déterminer leur utilisation potentielle dans d’autres milieux » que celui de la santé, a-t-il ajouté. Les masques NK95 sont des modèles chinois similaires aux N95, eux-mêmes similaires en termes de protection aux FFP2 utilisés en Europe.

23h00 : Réouverture « progressive » des commerces et des écoles à partir de mi-mai en Belgique

Commerces et écoles vont rouvrir très progressivement à compter respectivement des 11 et 18 mai en Belgique, où des mesures de confinement sont en vigueur depuis la mi-mars pour lutter contre la propagation du coronavirus, a annoncé vendredi soir la Première ministre Sophie Wilmès.

Dans ce pays de 11,5 millions d’habitants qui recensait vendredi près de 6.700 morts du Covid-19, la propagation du virus « a été ralentie » mais « l’équilibre est fragile », a dit Mme Wilmès, insistant sur l’aspect « évolutif » du déconfinement. « Rien n’est gravé dans le marbre et surtout pas les échéances », a-t-elle ajouté.

22h50: Pas de jaloux, l'Etat néerlandais vient également au secours d'Air France-KLM

Après le coup de pouce annoncé par Bruno Le Maire, le ministre des Finances néerlandais Wopke Hoekstra a promis 2 à 4 milliards d'euros d'aide publique pour KLM, lors d'une conférence de presse à La Haye. Les Etats français et néerlandais possèdent chacun environ 14% du groupe.

 

22h45 : Trump va vendre des respirateurs à des pays en développement

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu’ils allaient vendre des respirateurs artificiels à au moins quatre pays en voie de développement pour combattre le coronavirus. Donald Trump a dit avoir parlé au téléphone avec ses homologues d’Indonésie, de l’Equateur, du Salvador et du Honduras, promettant de leur fournir ces équipements médicaux cruciaux pour les malades du Covid-19.

« Nous allons leur envoyer des respirateurs dont ils ont désespérément besoin, nous en avons récemment produit en grand nombre, et nous allons les aider de beaucoup d’autres manières », a déclaré le président américain sur Twitter après sa conversation avec le président équatorien Lenin Moreno, dont le pays est le deuxième le plus frappé d’Amérique latine par la pandémie.

22h40 : Wall Street termine en hausse de 1,11 %

La Bourse de New York a terminé vendredi sur une note positive une semaine marquée par des résultats d’entreprises mitigés, des indicateurs décevants et les yoyos du pétrole, mais aussi par un soutien gouvernemental massif et l’espoir de voir l’économie rouvrir prochainement.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, est monté de 1,11 %, à 23.775,27 points, et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 1,65 % à 8.634,52 points. L’indice élargi S & P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, s’est apprécié de 1,39 % à 2.836,74 points.

22h30 Les restaurants pourraient rouvrir « entre le 2 et le 20 juin », selon Ducasse

Les restaurants français pourraient rouvrir « entre le 2 et le 20 juin » si l’épidémie du coronavirus faiblit, estime le chef multi-étoilé Alain Ducasse interrogé par l’AFP après une réunion du secteur de la restauration avec le président Emmanuel Macron.

« S’il y a une relative sérénité » dans l’évolution de l’épidémie, « nous pouvons imaginer sereinement qu’entre le 2 juin et le 20 juin, l’ensemble des acteurs qui le souhaitent pourront rouvrir à la clientèle », a déclaré Alain Ducasse qui s’est fait le porte-voix du secteur lors de cette visioconférence. Le gouvernement a indiqué que la décision sur la date de la réouverture serait prise fin mai.

22h18 : « T'as voulu voir le salon… »

Avec plus de 2 millions de vues déjà, vous l'avez peut-être déjà vu, mais si ce n'est pas le cas, c'est l'occasion de se rattraper : cette parodie de Jacques Brel est un petit phénomène du confinement.

Et à propos des Goguettes, relire notre article : « Très mal masqués », « Reste à la maison »… Pourquoi les goguettes ont envahi la Toile ?

21h52 : Amazon prolonge la suspension de ses activités en France jusqu’à mardi, annonce sa direction

Le géant américain de la logistique a annoncé qu’il allait prolonger « l’arrêt temporaire » de ses centres de distribution en France, après la nouvelle décision de justice lui imposant une véritable évaluation des risques liés à l’épidémie de Covid-19.

Amazon a fait part dans un communiqué de la « prolongation de la suspension temporaire d’activité de ses centres de distribution en France », fermés depuis le 16 avril, et indiqué qu’il « sera demandé aux collaborateurs d’Amazon de rester chez eux jusqu’au 28 avril inclus », tout en percevant leur plein salaire.

21h25 : Des experts craignent plus de 20.000 morts en Haïti

Le coronavirus pourrait causer plus 20.000 morts en Haïti, a avancé vendredi la cellule scientifique du gouvernement, tout en appelant à la prudence sur les projections alors que les mesures barrières sont difficilement applicables pour la majorité pauvre des habitants.

« Dans le meilleur scénario possible, nous prévoyons environ 2.000 décès mais, suivant l’évolution de la situation, nous pouvons prendre ces prévisions et les multiplier par cinq, par dix », a annoncé l’épidémiologiste haïtien Patrick Dely. « Et dans un cadre catastrophique, nous pouvons aller au-delà de 20.000 décès », a-t-il ajouté lors de la première conférence de presse de la cellule scientifique mise sur pied le mois dernier par le gouvernement haïtien.

21h15 : Mutinerie dans une prison en Argentine après un cas de Covid-19

Plusieurs dizaines de détenus d’une prison de Buenos Aires se sont mutinés vendredi, réclamant des mesures d’urgence après la confirmation d’un cas de Covid-19 parmi les surveillants.

Les forces de l’ordre se sont déployées autour de la prison de Villa Devoto, qui abrite environ 2.200 détenus, tandis que des détonations ont été entendues à l’intérieur de la prison, a constaté l’AFP.

Un groupe de prisonniers a réussi à se hisser sur le toit de la prison, et de là, à lancer des projectiles sur l’équipe de sécurité pénitentiaire qui tente de contenir l’émeute.

Les prisonniers réclament la présence d’un juge et des mesures sanitaires d’urgence après qu’un cas positif au Covid-19 a été confirmé chez un surveillant. « Nous refusons de mourir en prison », pouvait-on lire sur une banderole brandie depuis le toit de l’édifice.

21h05 : Donald Trump était-il vraiment « sarcastique » en spéculant sur les « injections » de désinfectant ?

On appelle ça du « damage control ». Après une conférence de presse surréaliste sur le coronavirus lors de laquelle il s’est interrogé sur de possibles traitements aux UV ou via une « injection » de désinfectant, Donald Trump a assuré, vendredi, qu’il était « sarcastique ». Pendant plus de deux minutes, il était pourtant fort enthousiaste, la veille, demandant à ses médecins de « tester ça ». Retour sur la polémique ici.

20h50 : « Trop c’est trop. Parfois, j’ai envie de pleurer »… Avec le confinement, des parents au bord du craquage

Depuis le confinement, les parents vivent en vase clos avec leurs enfants. Certains sont au bord de la saturation et les conflits familiaux s’intensifient. Pour éviter le burn-out parental, il existe des solutions, comme l’explique Delphine Bancaud dans cet article.

 

20h46 : Facebook lance Messenger Rooms, pour « faire un saut » chez ses amis, en vidéo

Facebook a lancé ce vendredi un nouveau service, Messenger Rooms, qui permet de retrouver ses amis dans des « pièces » virtuelles. Un service qui ressemble à celui de Zoom, le logiciel de visioconférence qui a conquis des millions d’utilisateurs confinés chez eux à cause de la pandémie.

Les utilisateurs du réseau social pourront inviter dans une même « pièce » jusqu’à 50 personnes, ayant un compte Facebook ou pas, pendant aussi longtemps qu’ils le souhaitent, a expliqué vendredi Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de la plateforme aux quelque 2,5 milliards d’utilisateurs dans le monde.

20h15 : Des prêts garantis par l’Etat de 5 milliards d’euros à l’étude pour Renault, poursuit Bruno Le Maire

« Nous travaillons sur un prêt de 5 milliards d’euros pour Renault, qui serait cette fois un prêt garanti par l’Etat », a déclaré le ministre sur TF1.

20h12 : Des prêts de 7 milliards d’euros pour sauver Air France, annonce Bruno Le Maire

« Nous allons apporter un soutien historique à Air France », a-t-il annoncé. Mais une nationalisation n’est pas à l’ordre du jour, a ajouté le ministre de l’Economie.

Ces prêts se décomposeront en 4 milliards de prêts bancaires garantis par l'Etat et 3 milliards de prêt direct de l'Etat.

Des conditions ont été apportées à ces prêts : « Air France doit devenir la compagnie aérienne la plus respectueuse de l’environnement de la planète », a affirmé le ministre. Autre condition pour ces prêts : la rentabilité.

>> Les détails à lire ici

19h58 : « Les cheminots n’organiseront pas le massacre », prévient Laurent Brun

« Si dans les transports en commun, on n’a pas de solution un peu sérieuse, les cheminots n’organiseront pas le massacre parce qu’ils ne veulent pas contaminer les gens, ils ne veulent pas être contaminés ni contaminer leurs familles », a déclaré le secrétaire général de la CGT-Cheminots sur le plateau de BFMTV.

« Si on veut que les gens soient agglutinés dans les transports en commun et dans les gares et qu’ils soient malgré tout un minimum protégés, il faut des masques FFP2 et il faut que le gouvernement se débrouille un petit peu mieux qu’il ne le fait jusqu’à présent », a-t-il estimé. Interrogé sur les masques artisanaux, Laurent Brun a jugé qu'« on mélange la sorcellerie et la médecine ». « Ce n’est pas parce que je me suis retourné un slip sur la tête que je suis protégé du virus », a-t-il raillé. « Qui contrôlera en gare ce qu’il y a dans (ce) masque ? », a interrogé le syndicaliste.

19h51 : Aux Etats-Unis, le PIB devrait chuter de 12 % au deuxième trimestre

Et le taux de chômage devrait, lui, grimper à près de 14 %, en raison de l’impact de la pandémie du coronavirus, selon des estimations publiées ce vendredi par une agence indépendante. Le taux de chômage pourrait culminer à 16 % au troisième trimestre alors que de nombreuses entreprises ont dû suspendre leur activité dans un effort des autorités pour endiguer le virus. La dette devrait, elle, représenter 101% du PIB à la fin de l'année.

19h49 : Grand embouteillage à venir dans les tribunaux ?

Après le renvoi d’audiences par milliers pour freiner le coronavirus, la reprise progressive de toutes les activités se prépare avec appréhension dans les juridictions. Combien d’affaires au total ? A Lyon, « 28.000 affaires » civiles selon le bâtonnier Serge Deygas ; à Marseille, « environ 18.500 affaires civiles sur les 24.000 fixées et 1.700 affaires pénales sur les 3.000 » audiencées, selon la présidence du tribunal. A Lille, « les dossiers sont déjà renvoyés à 2021 », s’alarme un magistrat.

Dans un entretien à l’Obs, la garde des Sceaux Nicole Belloubet a indiqué qu'« un agenda précis sera établi dans les jours qui viennent ». Mais dès l’annonce par Emmanuel Macron d’un déconfinement à partir du 11 mai, chaque juridiction a commencé à échafauder « l’après », entre nécessité de redémarrer et respect des mesures sanitaires.

19h27 : 122.577 cas confirmés de Covid-19 ont été diagnostiqués en France

19h23 : 34 décès sont à déplorer en outremer

94 personnes sont hospitalisées et 27 personnes ont été placées en réanimation.

19h15 : 22.245 décès ont été recensés en France depuis le 1er mars, c'est 389 de plus qu'hier

13.852 décès ont été enregistrés à l'hôpital et 8.393 décès en établissements médico-sociaux, dont des Ehpad.

19h15 : Plus de 43.000 personnes sont sorties de l’hôpital guéries
Sans compter les malades guéris qui n’ont pas eu à passer par l’hôpital, rappelle Jérôme Salomon.

19h13 : Le nombre de patients en réanimation passe sous la barre des 5.000

4.870 patients sont toujours placés en réanimation, un solde toujours négatif.

19h12 : Comme chaque soir, c’est l’heure du bilan de Jérôme Salomon

10h08 : La capacité de mutation du coronavirus a-t-elle été sous-estimée ?

Des chercheurs chinois ont mis en ligne ce lundi les premiers résultats d’une étude dans laquelle ils estiment que le coronavirus a un degré de mutation plus important qu’on ne le pensait. Mais cette étude est à prendre avec prudence, car elle n’a pas été validée par la communauté scientifique, et donc ne peut être prise comme une vérité. Les explications de 20 Minutes.

 

19h03 : Fans de football, éloignez vos petits cœurs de l’écran

La Fédération néerlandaise de football (KNVB) a mis officiellement fin au championnat 2019-2020 sans désigner le champion de cette saison, prématurément clôturée en raison de la crise du Covid-19, a-t-elle annoncé ce vendredi.

Les Pays-Bas sont ainsi le premier pays membre de l’UEFA à mettre un terme définitif à son championnat.

19h02 : L’Italie prévoit une explosion de sa dette

Le pays le plus touché par l’épidémie de Covid-19 en Europe prévoit un déficit public à 10,4 % du PIB et l’explosion de sa dette à 155,7 % en 2020.

La pandémie et les mesures de confinement prises pour tenter de la juguler ont mis à l’arrêt l’économie italienne. Selon les prévisions de la loi de finances révisée, qui sera soumise au vote du Parlement, la troisième économie de la zone euro devrait connaître une lourde récession cette année, avec une chute du Produit intérieur brut (PIB) de 8 %.

18h51 : Trump affirme que ses propos sur le désinfectant étaient « sarcastiques »

Le président américain Donald Trump a affirmé ce vendredi que ses propos sur de possibles injections de désinfectant pour lutter contre le coronavirus étaient « sarcastiques ». « Je posais une question de façon sarcastique aux journalistes », a-t-il affirmé, interrogé dans le Bureau ovale sur ses propos qui ont suscité un véritable tollé.

Un peu plus tôt, sa porte-parole Kayleigh McEnany avait avancé une autre explication, affirmant que les propos du président avaient été « sortis de leur contexte ».

Allez, on vous remet la vidéo ci-dessous, pour que vous puissiez juger :

 

 

18h47 : En télétravail, Jean-Pierre Pernaut se lâche à la fin de son JT

Il est sorti pour un rendez-vous, et il n'a pas aimé ce qu'il a vu.

 

18h33 : Donald Trump signe un nouveau plan d’aide de près de 500 milliards de dollars

Le président américain Donald Trump a signé ce vendredi un nouveau plan d’aide de près de 500 milliards de dollars pour soutenir l’économie durement touchée par les restrictions imposées par l’épidémie de coronavirus.

« C’est une bonne nouvelle pour les petites entreprises et c’est une bonne nouvelle pour les travailleurs », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie de signature dans le Bureau ovale au lendemain de l’adoption du texte par le Congrès.

18h29 : Les joueurs de L1 subiront un « bilan médical complet » autour du 11 mai

Les joueurs de Ligue 1 retourneront au centre d’entraînement dans la semaine du 11 mai pour effectuer un « bilan médical complet (cardiologique, virologique et psychologique) » avant la reprise espérée du Championnat mi-juin, a indiqué ce vendredi la Ligue de football professionnel (LFP), sous réserve du feu vert des autorités. Des tests PCR doivent également être réalisés pour détecter des traces du Covid-19.

18h07 : Près de 26.000 morts en Italie, selon un dernier bilan

Le pays le plus touché d’Europe recense 25.969 morts (dont 420 en 24 heures). 60.498 personnes sont guéries (soit 2.922 depuis hier). Le nombre de personnes en soins intensifs continue de baisser, avec 94 patients de moins que la veille (2.173 en tout).

 

17h45 : Les experts italiens préconisent un redémarrage prudent

« La situation épidémiologique s’est nettement améliorée ». Même le très prudent Silvio Brusaferro, président de l’Institut supérieur de la Santé (ISS), s’est risqué vendredi lors de son point-presse hebdomadaire à un certain optimisme. « Le nombre de malades symptomatiques (encore supérieur à 100.000, ndlr) baisse de plus en plus », a-t-il relevé.

« Nous devons être conscients que chaque robinet qui s’ouvre risque d’augmenter les contacts et la probabilité de nouvelles infections. Nous devons faire des choix qui impliquent le risque le plus faible possible », rappelait mardi dans La Stampa le virologue Fabrizio Pregliasco. Silvio Brusaferro l’a redit vendredi, faisant à nouveau référence au « R0 ». « Le virus circule encore. Partout dans le pays il faut avoir la plus grande prudence », a-t-il expliqué.

17h35 : Les titres de séjour des étrangers prolongés de 6 mois au total

La validité des titres de séjour des étrangers, prolongée une première fois de trois mois en mars, a été rallongée d’un trimestre supplémentaire, soit de six mois au total en raison « du contexte sanitaire », a annoncé vendredi le ministère de l’Intérieur.

Les démarches de renouvellement de ces documents de séjour, qui permettent de travailler ou d’accéder aux droits sociaux, ont été rendues impossibles depuis le début du confinement sur l’ensemble du territoire en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus.

17h25 : Accord entre la Ligue et Canal+ sur le versement des droits télévisés pour « les matches diffusés » de Ligue 1

La Ligue de football professionnel (LFP) et Canal+ ont annoncé vendredi avoir trouvé un accord sur le versement des droits TV pour les matches déjà diffusés de Ligue 1 et de Ligue 2, estimés à 43 millions d'euros.

En raison de l'arrêt de la compétition causé par la pandémie de Covid-19, la chaîne cryptée avait prévenu fin mars la LFP de son intention de ne pas honorer son prochain versement de droits TV -- quelque 110 M EUR. Le Bureau de la LFP a ensuite désigné quatre présidents de club, dont Nasser Al-Khelaïfi (Paris SG), pour négocier avec le diffuseur historique du Championnat et obtenir le paiement pour les matches déjà livrés qui était inclus dans le versement.

17h15 : Plus de 50.000 morts aux Etats-Unis 

Les Etats-Unis recensaient vendredi 50.031 morts dues au coronavirus, le pire bilan officiellement enregistré au monde, selon le comptage de l'université Johns Hopkins qui fait référence.

Le pays compte plus de 870.000 personnes atteintes par le virus. Entre mercredi soir et jeudi soir, les Etats-Unis avaient enregistré 3.176 morts, l'un des pires bilans journaliers.

17h05 : Les vendeurs de tissu autorisés à rouvrir pour faire des masques

Les commerces de tissu sont autorisés à rouvrir dès ce vendredi pour « permettre à chaque Français qui le souhaite de se procurer les matières premières nécessaires » pour des masques, en prévision du déconfinement prévu le 11 mai, a annoncé le gouvernement vendredi. Le gouvernement a autorisé l’ouverture des enseignes « qui commercialisent à titre principal des tissus, textiles, fils et autres articles de couture », selon un communiqué vendredi, pour permettre à ceux qui le souhaitent de « se procurer les matières premières nécessaires à la confection de masques ou d’autres équipements de protection textile en vue du déconfinement ».

Le décret daté du 23 avril « entrera en vigueur immédiatement », est-il indiqué au Journal officiel. Il modifie le décret du 23 mars 2020, qui précisait quelles enseignes pouvaient rester ouvertes pendant le confinement, par l’ajout des commerces « de détail de textiles en magasin spécialisé ».

16h55 : Donald Trump inspire les parodies

Et ça nous fait bien rire (surtout notre rédactrice en cheffe, et on osera pas la contredire)

 

16h45 : Pour fournir la France en masque, un fournisseur chinois tourne 24h/24

Dans une usine de masques de Pékin, des ouvriers en combinaison bleue font tourner les machines 24 heures sur 24: l'entreprise prépare une commande de 188 millions d'unités à destination de la France. C'est environ 10% des près de deux milliards d'unités que le gouvernement français affirme avoir commandé à des entreprises chinoises -- les mastodontes du marché mondial.

Naton dit expédier vers la France des masques chirurgicaux, mais également des N95, similaires en termes de protection avec les désormais célèbres FFP2.  «Au cours des douze prochaines semaines, on expédiera hebdomadairement plus de dix millions de masques vers la France», déclare Dong Xiang, le directeur de l'institut de recherche technique médicale de l'entreprise chinoise.

16h35 : La Maison Blanche accuse les médias de déformer les propos de Donald Trump

La Maison Blanche a accusé vendredi les médias d’avoir sorti des propos de Donald Trump de leur contexte, après le tollé provoqué par ses déclarations suggérant qu’on pouvait combattre le coronavirus avec du désinfectant.

« Le président Trump a déclaré maintes fois que les Américains devraient consulter leurs médecins au sujet des traitements pour le coronavirus, un point sur lequel il a encore insisté pendant le briefing d’hier », a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany. « Vous pouvez compter sur les médias pour sortir de façon irresponsable le président Trump du contexte et publier des titres négatifs », a-t-elle ajouté.

16h25 : Le bilan s'alourdit de 684 morts au Royaume-Uni, 19.506 au total

Le bilan du nouveau coronavirus au Royaume-Uni s'est alourdi de 684 morts à l'hôpital vendredi, soit plus que la veille (+616), portant à 19.506 dans le pays le nombre total de décès depuis le début de la pandémie, selon les autorités sanitaires.

Selon le ministère de la Santé, 143.464 personnes (+5.386) ont été testées positives dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe.

16h15 : Allègement du confinement en Israël, réouverture partielle des restaurants

Le gouvernement israélien a approuvé vendredi un nouvel allègement des mesures de confinement, autorisant sous conditions l’ouverture de nombreux commerces, y compris des restaurants et des cafés, dans l’espoir de remettre progressivement l’économie du pays sur les rails. Les autorités avaient annoncé il y a moins d’une semaine la réouverture des librairies, des quincailleries et des boutiques d’électroménager.

A l’exception des centres commerciaux, le gouvernement a annoncé vendredi que tous les autres commerces pourront rouvrir leurs portes à partir de dimanche mais en respectant des conditions sanitaires strictes comme le port du masque et la limitation du nombre de clients par boutique afin de respecter au mieux les mesures de distanciation sociale.

16h05 : L’ONU lance une initiative « historique » pour accélérer la production de vaccins et traitements

Vaincre la pandémie de nouveau coronavirus exige « l’effort de santé publique le plus massif de l’histoire », a estimé vendredi le secrétaire général de l’ONU lors du lancement d’une initiative mondiale pour la production et l’accès équitable aux vaccins et traitements.

« Le monde a besoin de développer, de produire et d’assurer une distribution équitable de vaccins, traitements et diagnostics sûrs et efficaces contre le Covid-19. Pas d’un vaccin ou de traitements pour un pays ou une région ou une moitié du monde – mais un vaccin et un traitement qui soit abordable, sûr, efficace, qu’on puisse administrer facilement et disponible de façon universelle – pour tous, partout », a déclaré Antonio Guterres au cours d’une conférence de presse virtuelle.

15h55 : Le FMI et l'OMC appellent les gouvernements à réduire les restrictions commerciales 

15h45 : Les cyberattaques ne sont pas confinées

 

15h35 : La Pologne garde les écoles fermées jusqu'au 24 mai

Les établissements d'éducation et les crèches resteront fermés en Pologne jusqu'au 24 mai à cause de la pandémie, a annoncé vendredi le ministre de l'Education, ajoutant que le baccalauréat comportera uniquement la partie écrite. Les épreuves du bac commenceront le 8 juin

"Nous voudrions qu'à cause de la situation épidémique les épreuves ne comportent pas la partie orale - on aura donc le bac uniquement par écrit", a déclaré à la presse Dariusz Piontkowski. Des examens de fin de l'école primaire auront lieu du 16 au 18 juin, a-t-il encore ajouté.

15h25 : Et la grimpe dans tout ça ?

Bon le football allemand prévoit de reprendre, le début du déconfinement c'est le 11 mai, les hôtels/restaurants seront fixés fin mai...Mais pour le reste du sport, vous pensez qu'on peut espérer quand ? Un peu marre des burpees à la maison.

 

 

 

15h15 : Un « concert » du rappeur Travis Scott réunit 12 millions de joueurs sur Fortnite

Le rappeur américain Travis Scott a réuni jeudi soir plus de 12,3 millions de joueurs de Fortnite avec un « concert » d’une dizaine de minutes, a annoncé l’éditeur du jeu en ligne, Epic Games. Une version virtuelle du rappeur de Houston a débarqué sur une île du jeu de combat pour présenter un medley de 10 minutes de ses tubes, « Astronomical ».

Au plus près d’un Travis Scott géant et torse nu, les joueurs se sont retrouvés dansant sous une pluie de feu, puis sous l’eau et enfin dans l’espace, où Travis Scott a été rejoint par le rappeur Kid Cudi pour un titre inédit.

 

15h05 : Appel aux footballeurs allemands pour qu’ils portent des masques en cas de reprise

Le ministère allemand du travail souhaite que les footballeurs portent des masques pour se protéger contre le coronavirus si le gouvernement d’Angela Merkel autorise une reprise du championnat en mai comme la Ligue le désire.

La Ligue allemande de football (DFL) a confirmé jeudi qu’elle était prête à reprendre la Bundesliga le 9 mai, sans spectateurs en tribunes mais avec des mesures d’hygiène strictes pour les joueurs. La décision finale revient à la chancelière Angela Merkel et aux présidents des régions (Länder), qui doivent s’entretenir jeudi prochain.

14h55 : L’Iran, qui estime ne plus être « dans le rouge », annonce 93 morts de plus

L’Iran, pays le plus touché par la pandémie de nouveau coronavirus au Moyen-Orient, n’est plus « dans le rouge », a estimé le ministère iranien de la Santé, annonçant 93 décès supplémentaires des suites de la maladie.

Au total, 5.574 personnes sont mortes du nouveau coronavirus en Iran et le nombre d’infections s’élève désormais à 88.194 cas, dont 1.168 enregistrés au cours des dernières 24 heures, a indiqué Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé. « Aucune de nos provinces n’est plus dans le rouge » en ce qui concerne sa capacité à gérer la crise sanitaire, a affirmé M. Jahanpour, selon des propos retransmis à la télévision d’Etat.

14h45 : Amazon devra réaliser une évaluation des risques pour ses employés en France, confirme la cour d’appel

La cour d’appel de Versailles a confirmé vendredi l’ordonnance du 14 avril qui imposait à Amazon de procéder à une évaluation des risques professionnels liés à l’épidémie de Covid-19 et de restreindre en attendant son activité, mais en précisant les produits visés.
La cour a élargi la liste des produits qu’Amazon peut continuer à livrer (informatique, santé, nutrition, épicerie, boissons…) et a limité l’astreinte à 100.000 euros par infraction au lieu d’un million d’euros, a-t-elle précisé dans un communiqué.

14h25 : La Banque centrale russe prévoit une baisse du PIB de 4 à 6% en 2020

La Banque centrale de Russie a annoncé vendredi s'attendre à une baisse du PIB comprise entre 4 et 6% en 2020, les espoirs de reprise ayant été douchés par la crise mondiale provoquée par le nouveau coronavirus.

La Banque centrale a également baissé de 0,5 point son taux directeur à 5,50%, et laissé clairement entendre que d'autres coupes auraient lieu lors des prochaines réunions. «Il est prévu que le PIB baisse de 4-6% en 2020», avant de se reprendre avec une croissance de 2,8 à 4,8% en 2021, a indiqué l’institution dans un communiqué.

14h15 : La finale de la Coupe d'Allemagne de football reportée

La finale de la Coupe d'Allemagne de football, prévue le 23 mai à Berlin, a été reportée, a annoncé la fédération allemande qui espère tout de même pouvoir l'organiser à huis clos plus tard dans la saison. 

Les demi-finales de la compétition, qui auraient dû mettre aux prises cette semaine le Bayern Munich, tenant du titre, au Bayer Leverkusen d'une part, et l'Eintracht Francfort au club de 4e division du FC Saarbruecken d'autre part, ont été repoussées en raison de la pandémie de coronavirus. 

14h05 : Le café, grand vainqueur du confinement

Et vous ?

 

 

13h41 : Le bilan quotidien de décès en Espagne descend à 367 morts, son plus bas niveau depuis un mois

L’Espagne recense au total 22.524 décès depuis le début de l’épidémie. Troisième pays du monde le plus endeuillé par la pandémie, l’Espagne n’avait pas annoncé de bilan quotidien aussi bas depuis les 394 décès du 22 mars, selon le ministère de la Santé.

« C’est le premier jour où nous pouvons donner un nombre de personnes guéries supérieur à celui de nouveaux cas notifiés », a ajouté le directeur du Centre de coordinations des alertes et urgences sanitaires, Fernando Simón, se félicitant d’annoncer « de bonnes nouvelles, si on peut dire ».

13h36 : Une jeune femme placée en garde à vue pour sa banderole « Macronavirus »

Une jeune femme a été retenue quatre heures en garde à vue à Toulouse pour répondre d’une banderole devant son domicile, proclamant « Macronavirus, à quand la fin ? », ont indiqué son avocate et la section locale du NPA, qui dénonce « une remise en cause » de la liberté d’expression. Cette affaire est intervenue après d’autres cas depuis début avril de visites de policiers, à Paris, Marseille et Caen, auprès d’habitants confinés ayant déployé sur leurs façades des banderoles à connotation politique, selon Mediapart.

13h22 : Décision fin mai sur la réouverture des hôtels et restaurants, a annoncé Bruno Le Maire

13h19 : Tous les loyers sur les trois derniers mois, pour les petites entreprises qui ont été obligées de fermer, vont être annulés par les grands bailleurs, confirme Bruno Le Maire

Le ministre de l’Economie rappelle toutefois que beaucoup d’hôtels et restaurants ne sont pas concernés par ces mesures, et qu’une médiation va être mise en place pour savoir comment annuler ces loyers, les étaler ou les baisser.

13h16 : Hôtels et restaurants bientôt rouverts ? Bruno Le Maire s'exprime sur les bonnes pratiques pour l'hotellerie-restauration

L'accès au fonds de soutien va être élargi aux entreprises jusqu'à 20 salariés et 2 millions de chiffre d'affaires, a annoncé le ministre de l'Economie.

13h12 : Bonne nouvelle pour 120 marins du porte-avions Charles de Gaulle, déclarés guéris

Testés positifs à bord, ils sont sortis de l’hôpital ou de leur confinement en enceinte militaire, a annoncé vendredi à l’AFP le porte-parole de la Marine. Ces marins, arrivés à Toulon à bord du porte-avions le 12 avril en présentant des symptômes du nouveau coronavirus, « ne montrent plus de symptômes depuis 48 heures et ont été testés à la sortie » de l’hôpital d’instruction des armées de Toulon ou de leur confinement en enceinte militaire, a détaillé le capitaine de vaisseau Eric Lavault.

« Pour ceux qui sortent, le port du masque est obligatoire à domicile. Ils ne sont pas renvoyés chez eux en cas de personne à risque à leur domicile », a-t-il ajouté. Ainsi, une centaine d’autres marins considérés guéris, qui auraient pu rentrer chez eux, ont fait le choix de rester pour l’heure en enceinte militaire.

12h55 : Le podcast du jour

Avec le confinement, les comptes « ficha » d’harcèlement sexuel ont explosé. Comment lutter contre ce phénomène qui traumatise les victimes, et inquiète associations et Etat ?

 

12h45 : A Toulouse, des bons alimentaires pour compenser la cantine perdue

Les familles démunies de Toulouse dont les enfants ont été privés de cantine par le confinement recevront des bons alimentaires pour compenser, a annoncé vendredi la mairie, qui planifie pour le 11 mai la réouverture « d’une école sur trois ».

Cette initiative de la ville concerne quelque 10.000 enfants, de familles soit exonérées de frais de cantine soit bénéficiant de repas à un euro, a précisé le maire LR, Jean-Luc Moudenc, dans une visioconférence de presse. Les bons, d’un montant de 2,50 euros par enfant scolarisé, couvriront rétroactivement toute la période de confinement, a-t-il précisé. Le dispositif bénéficiera aussi aux « foyers les plus vulnérables » sans enfants, titulaires de l’aide au logement ou de l’allocation adulte handicapé, a-t-il ajouté.

12h35 : Un sous-marin fait la fête en plein confinement, la Royal Navy enquête

La Royal Navy a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête après des informations faisant état d’une fête organisée par le commandant d’un sous-marin nucléaire pour son équipage malgré le confinement en place au Royaume-Uni pour tenter d’enrayer la pandémie de nouveau coronavirus.

« Une enquête est en cours », a indiqué un porte-parole de la marine militaire, jugeant « inapproprié » de commenter davantage. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des membres de l’équipage du HMS Trenchant profiter d’un barbecue et de la musique techno diffusée par deux marins improvisés DJ, après l’amarrage du sous-marin à la base navale de Devonport, à Plymouth (sud-ouest de l’Angleterre), à la suite de plusieurs mois de manoeuvres en mer.

12h25 : Le Maroc instaure un couvre-feu nocturne pour le ramadan

Les mesures de confinement obligatoire imposées jusqu’au 20 mai au Maroc pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus vont être renforcées avec un couvre-feu nocturne pendant le ramadan, selon un communiqué du gouvernement publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

A partir de samedi, premier jour du ramadan au Maroc, il sera « formellement interdit aux citoyens de se déplacer hors de leur domicile ou sur la voie publique » entre 19H00 et 05H00 locales, déclare le ministère de l’Intérieur dans ce communiqué.

12h15 : L’Italie envisage un déconfinement en 4 étapes

Le déconfinement de l’Italie se fera progressivement en quatre étapes, dont la première pourrait débuter dès le lundi 27 avril, ont rapporté vendredi les médias, même si le gouvernement n’a toujours rien annoncé officiellement. « Ce sont quatre lundis qui vont rythmer la réouverture » du pays à l’issue du confinement instauré le 9 mars pour endiguer l’épidémie de Covid-19, qui a fait plus de 25.500 morts dans la péninsule, selon le quotidien Il Corriere della Sera, principal tirage du pays.

« Tout dépendra de la courbe des contagions », mais si celle-ci n’augmente pas, « les usines de machines agricoles et pour la sylviculture pourraient rouvrir le 27 avril », écrit le quotidien.

12h05 : A Paris, très forte hausse des cambriolages dans les commerces

Les cambriolages dans les «établissements commerciaux et sociétés» ont bondi de plus de 50% au premier trimestre 2020, par rapport à 2019, selon les derniers chiffres communiqués jeudi soir par la préfecture de police aux élus parisiens.

Les cambriolages des sociétés ont atteint 1.114 au premier trimestre de l'année, incluant la période de confinement entamée en France le 17 mars, contre 714 en 2019, soit une hausse de 56%.

11h55 : Vers un engorgement inédit des tribunaux après le confinement

Grand embouteillage à venir dans les tribunaux : après le renvoi d’audiences par milliers pour freiner le coronavirus. Depuis le 16 mars, les palais de justice sont réduits à ne traiter que les urgences civiles et pénales. Partout, les audiences non prioritaires ont été reportées, alourdissant le stock déjà conséquent d’affaires non jugées, après deux mois d’une grève massive des avocats contre la réforme des retraites.

Combien d’affaires au total ? Le ministère de la Justice ne communique pas de chiffres. Dans les juridictions sollicitées par l’AFP, les renvois sont colossaux : à Lyon, « 28.000 affaires » civiles selon le bâtonnier Serge Deygas ; à Marseille, « environ 18.500 affaires civiles sur les 24.000 fixées et 1.700 affaires pénales sur les 3.000 » audiencées, selon la présidence du tribunal. A Lille, « les dossiers sont déjà renvoyés à 2021 », s’alarme un magistrat.

 

11h45 : Le Rassemblement national prévoit un « 1er mai en ligne »

Le Rassemblement national prévoit un « 1er mai en ligne » pour remplacer son traditionnel rassemblement, avec une « émission-web » diffusée sur les pages numériques de sa présidente Marine Le Pen, a indiqué le parti vendredi.

Malgré les « conditions particulières » liées à l’épidémie de coronavirus, le Rassemblement National « a tenu, comme chaque année, à célébrer le 1er mai en réunissant ses sympathisants », explique le communiqué du parti.

11h35 : 28.000 masques chirurgicaux saisis à Paris dans une boutique de téléphonie

Et c'est à lire ici.

11h30 : Un monument pour les routiers rouvrent ses portes

 

11h25 : Les Mondiaux de beach-volley reportés de 2021 à 2022

Les Mondiaux de beach-volley, qui devaient se tenir à Rome en septembre 2021, ont été reportés à juin 2022, a annoncé vendredi la Fédération internationale de volley-ball (FIVB).

« La décision a été prise en réponse à la situation d’urgence durable provoquée par l’épidémie de Covid-19 et au report à 2021 des Jeux Olympiques », a expliqué la FIVB dans un communiqué. « L’organisation de championnats du monde implique un investissement hors du commun et dans les conditions actuelles, il n’est pas possible de travailler en sécurité », a également déclaré le président de la fédération italienne Pietro Bruno Cattaneo, cité dans le communiqué.

11h15 : Washington suggère que Pékin a constaté dès novembre l’apparition du virus

« Vous vous souviendrez que les premiers cas étaient connus par le gouvernement chinois peut-être dès novembre, en tout cas certainement mi-décembre, et ils ont mis du temps à signaler cela au reste du monde, y compris à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) », a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo sur une radio locale de Washington.

Jusqu’ici, les premiers cas évoqués remontent à décembre à Wuhan, ville du centre de la Chine considérée comme le berceau de l’épidémie.

11h05 : L'Allemagne se prépare déjà à la deuxième vague de coronavirus

La crainte a été soulignée cette semaine par la chancelière Angela Merkel, sortie de ses gonds en dénonçant «l'orgie» de discussions autour du retour à la normale et la légèreté de la population et des responsables politiques.

Il existe un «danger fondamental» que les infections redémarrent «si l'ensemble des mesures restrictives sont supprimées de manière précoce», a affirmé mardi Lars Schaade, directeur adjoint du Robert Koch Institut, l'agence chargée du contrôle des maladies.Actuellement, près de 13.000 lits en soins intensifs sont libres sur 32.000 au total dans le pays.

10h55 : « Aucune recommandation scientifique » pour faire porter des masques aux enfants, assure Olivier Véran

Le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé que c’était « très compliqué » de faire porter des masques à des enfants et précisé qu’il n’y avait « aucune recommandation scientifique » en ce sens, alors qu’il était interrogé sur France Inter sur ce qui serait prévu à la reprise de l’école.

« Je considère que c’est très compliqué de demander à un enfant de 10 ou 11 ans, qui est à l’école primaire, d’aller porter un masque toute la journée, à l’intérieur, en extérieur, de jouer avec dans la cour de récré quand on va commencer à dépasser les 30 degrés », a dit le ministre en réponse à une question d’une auditrice âgée de 11 ans, précisant toutefois ne pas faire « d’arbitrage ». « Je pense que pour les enfants nous devons insister sur les gestes barrières, le lavage des mains, tousser dans le coude », a-t-il poursuivi.

10h45 : Le moral des entrepreneurs allemands « catastrophique », à son « plus bas historique »

Le moral des entrepreneurs allemands a enregistré en avril sa « plus forte baisse » historique, perdant 11,6 points sur un mois, pour atteindre à 74,3 points son plus « bas niveau » depuis la création de la version actuelle de l’indice en 2005, selon le baromètre IFO publié vendredi.

Sur fond de récession économique causé par la pandémie de coronavirus en Allemagne, « l’ambiance parmi les entreprises allemandes est catastrophique », note Clemens Fuest, le président de l’institut, qui publie cet indicateur basé sur un sondage mensuel effectué auprès de 9.000 entreprises.

10h35 : A Gaza, la pandémie menace l’aide aux pauvres pendant le ramadan

« Les mosquées sont fermées et ceux qui nous aident normalement traversent aussi des difficultés ». Pour Salah Jibril, un chômeur palestinien de Gaza, le ramadan cette année s’annonce le plus dur de sa vie, la pandémie s’en prenant aussi à l’aide destinée aux plus démunis.

Le ramadan, le mois de jeûne musulman sacré, qui commence vendredi dans nombre de pays, est traditionnellement une période de partage, de générosité et de rassemblements avec mosquées et associations caritatives se préparant des semaines à l’avance pour nourrir les plus démunis chaque soir pour l’iftar, le repas de rupture du jeûne.

10h25 : Boris Johnson est en « très bonne forme », selon son ministre de la Santé

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, en convalescence après son hospitalisation due au coronavirus, est « en très bonne forme », a assuré vendredi son ministre de la Santé, Matt Hancock. « Je lui ai parlé hier (jeudi), il est en très bonne forme et il récupère manifestement », a indiqué Matt Hancock sur la télévision Sky News.

Il n’a toutefois pas confirmé des informations du quotidien The Telegraph selon lesquelles le dirigeant conservateur, actuellement remplacé par son chef de la diplomatie Dominic Raab, reviendrait aux manettes dès lundi.

10h15 : 15 morts dans un Ehpad de l’Eure depuis le début de l’épidémie

Le coronavirus a été particulièrement meurtrier dans un Ehpad de Vernon (Eure) : 15 pensionnaires sont décédés depuis le début de l’épidémie dans cet établissement de 124 places, a-t-on appris vendredi auprès de l’hôpital dont il dépend. Depuis le début de l’épidémie, 38 résidents sur 107 dépistés ont été déclarés positifs, selon un communiqué du centre hospitalier Eure-Seine, basé à Évreux.

« C’est effectivement un Ehpad dont on suit de très près la situation », a indiqué la directrice de l’Agence régionale de santé (ARS) de Normandie Christine Gardel lors d’une audioconférence de presse. « Il y a cinq Ehpad sur lesquels on est très attentifs », a-t-elle poursuivi. La Normandie compte 388 Ehpad dont 30 % avec au moins un cas, ce qui est inférieur à la moyenne nationale, selon l’ARS. « Une fois que le virus est rentré » dans un Ehpad, « ça va très vite », a ajouté Christine Gardel.

10h10 : Les stations-service redoutent des faillites massives en zones rurales

Plus de 50 % des stations services situées en zone rurale, particulièrement touchées par le confinement, estiment « probable » leur risque de faillite sans un retour soutenu de l’activité au 11 mai, déplore vendredi le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA).

« 52 % confirment être impactés très fortement et estiment probable le risque de faillite de leur entreprise sans un retour d’activité soutenue au 11 mai » et « 4 % confirment qu’ils déposeront le bilan de leur entreprise avant le 11 mai », indique dans un communiqué le CNPA après avoir recueilli les réponses de 1.800 exploitants de stations services implantés en zones rurales.

10h05 : Tom Hanks, guéri du coronavirus, écrit à Corona, un garçon moqué pour son prénom

L’acteur américain Tom Hanks, guéri du nouveau coronavirus, a adressé une lettre réconfortante à un jeune Australien, Corona, victime de harcèlement en raison de son prénom et lui a offert une machine à écrire de la marque homonyme.
Je trouvais ça pas facile de m’appeler Jean-Loup mais là je relativise grave. Quoi que…

 

 

9h55 : Jo Biden pense que Trump va essayer de reporter l’élection présidentielle

Jo Biden, candidat du parti démocrate à la présidentielle du 3 novembre, a prédit jeudi que Donald Trump ferait son possible pour reporter l’élection du 3 novembre pour préserver ses chances de l’emporter.

« Souvenez vous de ce que je vous dis, je pense qu’il va essayer de faire reporter les élections d’une manière ou d’une autre, trouver des raisons pour lesquelles elles ne peuvent pas avoir lieu », a déclaré Biden lors d’une collecte de fonds en ligne jeudi. L’ancien vice-président américain, âgé de 77 ans, pense que c’est « la seule manière dont il pense pouvoir gagner ».

9h45 : Les masques « indispensables » dans les transports publics pour Transports publics pour le PDG de Transdev

En l’absence d’une distanciation sociale dans les métros, tramways et bus, le port du masque par tous les passagers sera « indispensable » tandis que des horaires de travail décalés seront par ailleurs nécessaires pour éviter des transports publics bondés lors du déconfinement, a estimé vendredi le PDG de l’opérateur Transdev.

Il faut « un gros travail de lissage » pour éviter l’engorgement aux heures de pointe, notamment en encourageant une réorganisation des horaires de travail : « c’est un gros travail de décalage des horaires au niveau des écoles, des entreprises, de l’administration », a souligné Thierry Mallet, sur la radio BFM.

9h35 : Les eaux usées, potentiel outil de surveillance de l'épidémie de Covid-19

Depuis l'apparition de la maladie en Chine, plusieurs études scientifiques ont relevé la présence du virus dans les selles de patients. Des toilettes aux égouts et aux stations d'épuration, il n'y a qu'un pas qu'ont franchi plusieurs groupes de recherche qui ont vite trouvé des éléments du génome du Sars-Cov-2 dans les eaux usées, à Paris, Amsterdam ou Brisbane.

Au-delà des questions de risques sanitaires, les eaux usées pourraient «servir de source de données, pour savoir si le virus circule dans la population humaine», insistent les chercheurs. Cela pourrait même permettre de «suivre l'évolution du virus», assure Vincent Maréchal, virologue à Sorbonne université, qui a participé à une étude menée par le laboratoire de la régie municipale Eau de Paris. Sur la base d'échantillons recueillis régulièrement entre le 5 mars et le 7 avril, leurs résultats publiés la semaine dernière (non validés par d'autres scientifiques) montrent que l'«augmentation des unités de génome» dans les eaux usées «suit avec précision l'augmentation du nombre de morts».

9h30 : Des TGV plus nombreux dès le 11 mai ? 

Actuellement, seulement 6% des TGV circulent en France, selon Jean-Baptiste Djebbari, le ministre des Transports. Un chiffre qu'il assure vouloir monter à 50% le 11 mai, sur BFM TV.

9h25 : Pour Olivier Véran, il n'est pas dit que le printemps fasse disparaître le virus

« Il est de ma responsabilité de toujours envisager le scénario le plus dur. Je ne peux pas fonder des hypothèses sur une idée absolument pas démontrée selon laquelle le virus n'aimerait pas le printemps ou l'été », a-t-il expliqué sur France Inter, alors qu'une étude suggère que le virus aurait tendance à être moins coriace dans les milieux chauds et humides. 

9h20 : Et joyeux anniversaire

 

9h10 : La Bourse de Paris ouvre en net recul

La Bourse de Paris a débuté en net repli (-1,44%) vendredi matin, son regain d'optimisme des dernières séances étant douché par l'échec d'un essai clinique pour un vaccin contre le coronavirus et par celui des négociations européennes pour un plan de relance.

8h59 : Philippe Martinez plaide pour une rentrée en septembre et non le 11 mai

« Notre position, mais aussi la position des scientifiques, parce que j’ai l’occasion de discuter avec certains, c’est que cette rentrée devrait se faire en septembre », a déclaré vendredi Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, sur Sud Radio.

« Qu’est-ce que ça veut dire sur la base du volontariat ? C’est les parents qui n’auront pas le choix (qui) enverront leurs enfants à l’école ? Dans quelle mesure ? Dans quelle proportion ? Et des parents qui ne voudraient pas pour des raisons valables envoyer leurs enfants à l’école mais qui auraient la pression de leur employeur pour retourner au boulot, comment ils sont pris en compte ? », a-t-il souligné.

8h57 : A quoi vont ressembler les masques pour le grand public ?

« On prépare le pays avec des masques grand public : on a fait un choix rigoureux d’avoir des masques qui filtrent 70 % à 90 % des particules. Si faire un masque avec un tee-shirt servait à quelque chose, on l’aurait dit », a expliqué Olivier Véran, interrogé ce vendredi matin sur France Inter.

8h53 : Une étude sociologique sur l’usage du masque

Des sociologues des universités de Toulouse et de Nice, et de l’École des mines de Paris vont étudier les usages et mésusages du masque, propulsé nouvel objet d’études par l’épidémie de coronavirus. Si l’analyse doit durer 18 mois, l’équipe entend déjà décliner de premiers résultats, notamment sur l’usage des masques par les « derniers de corvée » et sur les comportements jugés « répréhensibles » par certains, qu’il s’agisse des automobilistes conduisant masqués ou des joggeurs sans masques.

L’équipe veut aussi se pencher sur « le quiproquo » portant sur un objet souvent perçu comme un moyen d’autoprotection « alors qu’il est fait pour protéger les autres ». « Au Japon, où on met un masque dès qu’on a un rhume, c’est un geste de civilité pour les autres », a expliqué l’un des chercheurs.

8h48 : Vers « 50 % des TGV »

« Aujourd’hui nous avons 6 % des TGV, ce qui est très faible. Mais nous avons une demande de réservation (…) qui commence à augmenter », a expliqué le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, ce vendredi sur BFMTV. « Nous sommes en capacité de monter assez rapidement vers 50 % de TGV », a-t-il assuré.

Les Franciliens qui sont partis juste avant le confinement en province « vont pour certains devoir rentrer. Nous voulons organiser aussi ces retours », a-t-il expliqué, assurant : « Je ne porte pas de jugement sur ceux qui sont partis ».

8h38 : L’UFC Que Choisir s’en prend aux compagnies aériennes

L’UFC-Que choisir menace d’assigner devant la justice 57 compagnies aériennes, dont Air France, pour non-respect de la législation européenne en matière de remboursement, a annoncé l’association, ce vendredi sur France Inter.

Ces compagnies, clouées au sol depuis le début du confinement, proposent des avoirs, utilisables sous un an ou deux, et non pas des remboursements. Mais pour l’UFC-Que Choisir, c’est une « violation flagrante de la réglementation européenne, qui dit que lorsqu’une compagnie aérienne annule un vol, elle doit procéder dans les sept jours à un remboursement des passagers ».

8h26 : Comment les agents RATP seront-ils protégés ?

« Les masques ont été distribués à la RATP dès le 8 avril. Chaque salarié qui ira travailler aura deux masques, chirurgicaux ou en tissu, par jour. Aujourd’hui, les masques FFP2 sont réservés aux soignants : tous nos FFP2 ont été réquisitionnés », a poursuivi Catherine Guillouard sur France Inter.

« Les rames sont nettoyées avec des produits virucides approuvés par la médecine du travail. On va nettoyer avec une nouvelle technologie de nettoyage par nébulisation », a-t-elle ajouté.

8h24 : Un peu plus de métros sur la ligne 13 lundi

« La ligne 13 du métro de Paris va passer de 30 % à 50 % d’offre de service dès lundi. C’est sur cette ligne que se concentrent les problèmes », a annoncé Catherine Guillouard, la présidente de la RATP, ce vendredi sur France Inter.

« On travaille actuellement sur un scénario qui vise à rallumer 70 % de l’offre du réseau en moyenne. Les lignes automatiques du métro, la 1 et la 14, seront à 100 % », a-t-elle ajouté.

7h43 : Des vacances offertes aux « héros »

Plusieurs acteurs du tourisme ont décidé d’offrir aux soignants luttant contre le Covid-19 des séjours ou des « bons vacances » à utiliser pour leurs congés d’été. C’est le cas d’Homeair Vacances qui a offert 10.000 bons, d’une valeur de 250 euros chacun, valables tout au long de la saison estivale.

Le réseau associatif des Gîtes de France a également sollicité ses hôtes pour offrir cet été des vacances au personnel soignant. De son côté, VVF Villages, va proposer « l’équivalent de la gratuité pour chacun des « héros » au sein d’un séjour famille ».

7h42 : Des masques distribués aux Français dès le 4 mai par le gouvernement

C’est la secrétaire d’Etat à l’économie Agnès Pannier-Runacher qui l’affirme dans un entretien aux Echos à paraître ce vendredi. « L’Etat contribuera à doter en masques grand public les citoyens dès que possible par les canaux de distribution les mieux adaptés. De premières expérimentations seront faites à partir du 4 mai. »

« Plusieurs modes de distribution ont été identifiés pour permettre à un maximum de Français d’y avoir accès. Le champ des possibles est très large et nous regardons toutes les hypothèses : pharmaciens, mairies, grande distribution, buralistes, plateforme Afnor, e-commerce, etc. », ajoute-t-elle.

7h40 : « Après cette crise, nous attacherons plus d’importance au tissage du lien social », estime Boris Cyrulnik

Tous les vendredis, 20 Minutes propose à une personnalité de commenter un phénomène de société, dans son rendez-vous « 20 Minutes avec… ». Aujourd’hui, le neuropsychiatre, spécialiste de la résilience, analyse la manière dont nous traversons cette crise sanitaire et les changements qu’elle induira sur nos comportements. Delphine Bancaud l’a interrogé et c'est à lire ici.

7h26 : Ne reproduisez pas ces gestes chez vous

Donald Trump a suggéré, ce vendredi, une « injection » de désinfectant ou des UV pour les malades atteints le Covid-19, spéculant sur une étude montrant que la chaleur et les rayons du soleil pouvaient affaiblir le virus. Notre journaliste aux Etats-Unis, Philippe Berry, vous explique tout juste ici.

7h24 : Le ramadan débute ce vendredi

C’est au tour du ramadan d’être perturbé par le nouveau coronavirus, contraignant des centaines de millions de musulmans à rester confinés pendant ce mois de jeûne, qui commence vendredi. Un des piliers de l’islam, le mois de jeûne, durant lequel les croyants doivent notamment s’abstenir de manger et de boire du lever au coucher du soleil, est traditionnellement une période de rassemblements.

C’est aussi un mois de prières au cours duquel les musulmans convergent en grand nombre dans les mosquées, surtout la nuit. Mais en raison du Covid-19, presque tous les pays musulmans ont fermé les mosquées et demandé aux gens de prier chez eux, imposant parfois confinement et couvre-feu pour empêcher la propagation du virus.

7h18 : Emmanuel Macron face aux professionnels de la restauration et de l’hôtellerie

A l’arrêt depuis le début du confinement, les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration s’entretiennent vendredi avec Emmanuel Macron, dans l’espoir d’obtenir un soutien massif des pouvoirs publics pour éviter l’effondrement.

Le gouvernement a promis un plan d’aide spécifique aux entreprises du secteur, très sévèrement touchées par les mesures de restriction et qui ne pourront pas rouvrir en mai lors du déconfinement. Les acteurs du tourisme et de la restauration espèrent notamment l’exemption du paiement des taxes et impôts locaux en 2020, l’annulation des loyers pour six mois, la prolongation des mesures en faveur du chômage partiel des salariés et la prise en charge, au moins partielle, des pertes d’exploitation.

7h10 : Le point sur la situation en France

Avec 516 nouveaux décès enregistrés ce jeudi soir, l’épidémie de nouveau coronavirus a fait 21.856 morts en France depuis début mars, mais le nombre de patients hospitalisés en réanimation poursuit sa baisse, continue depuis quinze jours, selon la DGS.

L’épidémie a tué 13.547 personnes dans les hôpitaux, soit 311 décès de plus en 24 heures, et 8.309 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux (205 morts de plus en 24 heures), précise la DGS dans son communiqué.

Bonjour et bienvenue dans ce live

C’est parti pour une nouvelle journée d’information sur 20 Minutes. Comme tous les jours, nous allons suivre ensemble l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde. Aujourd’hui, Manon, Jean-Loup et Lucie pour vous servir. Si vous avez loupé les infos de la nuit, vous pouvez les retrouver dans notre dernier live juste ici.