Coronavirus : Le Stade Toulousain veut mettre un « carton rouge » aux violences intrafamiliales

MOBILISATION Le Stade Toulousain et la préfecture de la Haute-Garonne s’associent dans une campagne de sensibilisation aux violences intrafamiliales

N.S.

— 

Ernest-Wallon, l'antre du Stade Toulousain.
Ernest-Wallon, l'antre du Stade Toulousain. — Frédéric Scheiber / Sipa

Un clip de deux minutes et trois secondes, dans lequel se succèdent 15 joueurs et six membres du staff. Le Stade Toulousain s’associe à la préfecture de la Haute-Garonne pour dénoncer les violences intrafamiliales, en forte augmentation pendant le confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus.

La campagne commune (à voir ici) a commencé ce mercredi, via Internet et les réseaux sociaux. Elle vise à encourager les victimes ou les témoins à dénoncer ces actes, dont souffrent essentiellement les femmes et les enfants.

Antoine Dupont, Maxime Médard, Jerome Kaino… Les joueurs du club champion de France de rugby 2019 interviennent (forcément) depuis chez eux pour délivrer plusieurs messages autour du même thème, résumé d’entrée par le capitaine Julien Marchand : « Les violences faites aux femmes, c’est carton rouge. »

La société de conseil en ingénierie Fortil s'est associée au Stade Toulousain et a fait un don de 10.000 euros à l’association pour les initiatives autonomes des femmes (Apiaf).